Recherche

EDC de Syra

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Syra

Cacher

Madame I.

Musique

Jamais 2 sans 3 comme on dit. A nouveau tu entre dans le bâtiment, tu patiente puis après quelques consignes te voila nue sous les jets de betadine. La douche est froide, désagréable et tu en ressors avec une jolie couleur orangée qui ne te va affreusement pas. Tu passe la blouse, tu récupère tes affaires et tu rejoins la salle d'opération.
Le bocal de formol vide vient se poser sur la desserte et tu attends. Tu écoute la chirurgienne t'expliquer qu'elle n'a jamais fait ça de sa vie alors qu'elle est censée tout de même t'ouvrir en 2. Tout va bien, tu respire, tu reste calme, ça ne sert à rien de la faire paniquer alors que c'est elle qui aura le scalpel.


Il est enfin temps de démarrer. Docilement tu lui offre ton bras pour qu'elle procède à la mise en place de la perfusion et tu t'allonge. Tu observe le plafond, tu respire profondément alors que l’anesthésiant est administré. Tes yeux se ferment, tu essais d'avoir des pensées positives mais non. Tu t'accroche aux visages de tes 3 fils mais l'image est comme perturbée. Tu change alors, tu pense à ton Fléau mais c'est un autre visage qui vient gâcher ta vision, de la même manière que face à un écran qui grésille. Tu inspire en grand alors que tu commence déjà à glisser dans le néant. Tu veux des pensées positives mais c'est dans un cauchemar dans lequel tu plonge. Quitte à avoir "peur" tu aimerais voir Sage te courir après pour te faire un câlin sous le regard de ton ex mari toujours en vie mais même ça ce n'est pas assez suffisant pour t'effrayer. Non, après toutes ces années tu n'as toujours qu'une seule et unique peur, celle qui te prend aux tripes, qui te hérisse, qui met tous tes sens aux aguets.
« Bonsoir Fi. »
Tu sombre en même temps que son visage rouge se dessine distinctement.
C'est le noir le plus total et si ton inconscient se bat avec ses démons, toi tu ne bouge pas sous les mains de la chirurgienne. Tu as désormais un trou béant dans la poitrine et tu es reliée à une machine pour qu'elle puisse faire le travail à ta place. Tu dors, tu subis, tu déconne un peu aussi mais tu survis. Tu te bats comme tu l'as toujours fait. Tu ne rejette pas la prothèse, tu régule tes constantes et tu lutte contre cette foutue bulle d'air qui est à 2 doigts de te faire crever.
Tu combats, aidé par la chirurgienne qui s'active au dessus de toi et qui ne veut pas non plus perdre ce round.


Te voila maintenant dans ta chambre. Ton visage est serein, ton corps toujours orangé et un magnifiquement pansement vient barrer ton thorax. Tu as survécu. Encore. On a pas ton parcours en se laissant vivre de toute façon. Le destin il faut savoir le prendre en main, il faut savoir dire non quand les autres veulent que tu dise oui. Il faut être égoïste mais aussi volontaire et suivre son instinct.

Tes yeux s'ouvrent, tu bouge légèrement dans ton lit et tu grimace. Bon sang tu as l'impression de t'être fait piétiner par une meute de rats enragés. A moins que ce soit cette même douleur ressentit sous ses coups de pieds et de poings, cette douleur si forte que tu t'en étais évanouie ? Tu as mal mais tu te redresse quand même. La douleur n'est qu'une information n'est-ce pas ? Il t'a modelé, tu t'es faite survivante et si l'on peut dire que le travail de la chirurgienne vient de finir le siens, tu es encore là. Comme à chaque fois cette peur a été ta force, cette volonté de n'être dépendante de personne, de ne pas être un jouet pour qui que ce soit.

Un fin sourire se dessine sur tes lèvres. On t'a blessé, tu as guérit. On t'a abattu, tu es revenu. On t'a insulté, dénigré, rabaissé mais tu n'as jamais eu l'échine courbée. Tu as chuté mais tu t'es toujours relevée. Oh oui Madame, on peut te cuver, tu es définitivement Increvable.

Spoiler (Afficher)
1 dé foireux pour l'endormissement, loin des paillettes et des poneys roses mais heureusement plutôt pas mal pour le reste smiley
Merci encore à Tex pour le RP de la prothèse, Tsuyu pour l'avoir installé même s'il y a eu quelques petites frayeurs et Epsilon pour avoir encadré tout ça et ce malgré l'étrange impression qu'il cherchait à la tuer smiley

◊ Commentaires

  • Epsilon (0☆) Le 19 Octobre 2019
    Vue vos dés JD Syra, je vous assure que vous vous en êtes bien sortie smiley
  • Syra (905☆) Le 19 Octobre 2019
    C'est ce que je dis ! J'ai eu celui des constantes qui l'a + ou - sortit d'affaire sinon les dés de Tsu mama...surtout son dernier, on a serré les miches smiley Ceux d'hier et d'aujourd'hui pour voir comment elle se porte sont catastrophiques. Heureusement qu'on les a pas tiré pendant l'opé.
  • Sage (40☆) Le 19 Octobre 2019
    😆😆 J'adore !