Recherche

EDC de Syra

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Syra

Cacher

Primus

Tu es là, assise sur ta chaise, silencieuse, les traits tirés, fatiguée par tout ce qui se passe autour de toi mais pourtant tu es encore éveillée. Tu écoute ces deux hommes qui parlent, celui qui accuse, l'autre qui se justifie et tu ne dis rien, tu te contente d'écouter et de veiller à ce qu'il n'y ai pas de débordements.
Et puis ça se finit, tu laisse l'un s'en aller et tu t'approche de l'autre. Tu glisse ta main à son bras, ton corps reprend contact avec le siens et tu l'emmène, tu le fais sortir de cette salle d'interrogatoire pour le remettre en fosse.
Tu vas pour le laisser mais il te souffle une phrase à l'oreille alors tu t'arrête. Tu l'écoute, tu t'agace. Il se justifie et toi tu reste sèche. Il a merdé, disjoncté et tu ne peux l'accepter. Tu parle, tu blesse ou pas, au final tu n'es plus sûr de rien de ce qu'il peut penser.
Un dernier mot, une dernière phrase et puis plus rien. Tu reste un instant surprise et puis tu cris son nom, tu plisse tes yeux pour scruter ce qu'il se passe autour de toi et tu commence à faire quelques cellules pour tenter de le trouver sauf qu'il n'y a plus rien à chercher. Tes doigts pianotent encore et encore mais le résultat reste le même alors tu suffoque.
Tu n'aurais pas crut cela possible mais malgré ta colère des derniers jours et ta haine tu sens ta gorge se serrer et l'air te manquer.
Tu sors de cette fosse qui l'a vu disparaître sans l'avoir vu venir puis tu retourne à l'air libre, en dehors des murs de la prison. Tu remonte ton col et tu cours, traverse la ville sous la pluie pour rentrer chez toi et tu rejoins ta chambre pour te coucher en boule.
Tu veux dormir sauf que non, ta gorge est toujours serrée et puis ton nez commence légèrement à te piquer, bordel qu'est-ce qui t'arrive ? Tu te relève et tu rejoins ta salle de bain où tu t'effondre littéralement. Fatiguée, à bout de nerfs, tu te met à pleurer. A pleurer putain. 28 ans en ville jamais une seule larme, rien, même quand tu l'aurais voulu, même quand la situation s'y prêtait, non, jamais, le coeur dur, les yeux secs.
Mais là tu es dans ta salle de bain, assise par terre, le dos au mur et tu pleure comme une pauvre conne. Tu pleure ce gros connard qui a disparut, cette grosse raclure qui aura posé le genoux à terre pour te demander de l'épouser, cet enfoiré de première qui a sut t'apporter un certain calme quand c'était compliqué, une bulle pour te réfugier quand tu voulais tout faire éclater. Tu l'as aimé comme tu l'as détesté parce qu'au final c'était ce qu'il faisait ressentir à la plupart. Soit on aimait le détester, soit on détestait l'aimer mais dans tout les cas il ne laissait personne indifférent.
Les larmes se calment, tes mains essuient tes joues et tu te lève. Ton dos se redresse, ton menton se relève dans ce port altier qui te rend prétentieuse et tu refaçonne ton visage jusqu'à le rendre impassible.

Tu as craqué, tu en avais besoin, mais la douleur n'est qu'une information, the show must go on.


Spoiler (Afficher)
Article écrit à l'arrache, sous le coup du départ qui fut assez...violent pour elle.
Des mois à RP avec ce parfait connard qui va nous manquer à elle et moi. Des bisous au JD. Shadows oublis pas ce que je t'ai demandé ! smiley

◊ Commentaires

  • Cryx~52202 (647☆) Le 15 Juillet 2017
    une Syra qui pleure, nan mais allo quoi smiley
  • Syra (905☆) Le 15 Juillet 2017
    Un peu, c'était pas non plus un flot de larmes, faut pas pousser. Mais bon la pauvre avec les derniers jours ça a été la goutte d'eau !
  • Cryx~52202 (647☆) Le 15 Juillet 2017
    la goutte de larme!
  • Syra (905☆) Le 15 Juillet 2017
    Tkt, elle va être encore plus affreuse maintenant smiley
  • Cryx~52202 (647☆) Le 15 Juillet 2017
    génial... tellement hate de voir ça smiley
  • Line (121☆) Le 17 Juillet 2017
    Une fissure, bien vite comblée... Ou pas. *