Recherche

EDC de Syra

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Syra

Cacher

Ad Majorem Imperium Gloriam

Musique

Discours prononcé le 2/291.2

Peuple Impérial, il y a plus de deux siècles de cela, nos Pères Fondateurs qui nous couvrent aujourd’hui de leur ombre symbolique créaient pour nous cette ville. Cette Cité se dresse, comme un grand phare illuminant d’espérance les milliers de vies qui la composent. Cette Cité est venu comme une aube joyeuse terminer la longue nuit de désolation.

Mais, deux cent ans plus tard que reste-il ? Deux cent ans plus tard, la vie du DreadCastien est encore terriblement handicapée par les menottes de la rancoeur, de la haine et de la paresse. Deux cent ans plus tard, elles s'immiscent encore dans les coeurs, se languissent dans les recoins de nos âmes, dans les coins sombres de notre ville alors que nous devrions prospérer, aimer, aider et avancer.

Ils nous ont offert une ville, un avenir et une existence quasiment éternelle pour évoluer, créer, fonder et nous, enfants de Dreadcast, enfants de tous statuts, de toutes races, de toutes orientations nous vivons comme si nous encaissions une crédit puce, comme si tout nous était dût.

Il est évident aujourd’hui que nous, générations présente et passée, avons manqué à nos promesses envers eux. Au lieu d’honorer nos obligations nous refusons de croire qu’il n’y a pas de quoi honorer cette crédit puce aussi, sommes-nous venus encaisser ces crédits, cette puce qui nous donnera sur simple présentation les richesses de la liberté, de la sécurité, de la justice et du clonage.

Cependant en ce lieu sacré il est important de rappeler les exigeantes urgences du cycle présent. Ce n’est pas le moment de s’offrir le luxe de laisser tiédir notre ardeur ou de prendre les tranquillisants des demi-mesures. C’est le cycle de tenir les promesses que l'on soit politicien, hommes d'armes ou commerçant. C’est le cycle d’émerger du smog obscure de la paresse pour fouler le sentier ensoleillé de la création. C’est le cycle d’arracher l'Empire des sables mouvant des conflits et de l’établir sur le roc de la fraternité car nous devenons plus faibles à mesure que nous nous exterminons. C’est le cycle de rendre à l'Empire sa grandeur car il serait fatal pour lui de fermer les yeux sur l’urgence du moment.

L'an 291 n’est pas une fin, c’est un commencement. Ceux qui espèrent que l'Empire a peur et qu’il se montrera désormais faible, courbant l'échine face à leur violence, auront un rude réveil car l'Empire est et restera l'Empire tant que chacun y croira assez fort pour le faire perdurer, évoluer et qu'il le défendra des attaques internes comme externes.
Les tourbillons de la révolte n’ébranleront pas les fondations de notre Empire.


Il y a quelque chose que je dois vous dire à vous, présents dans Sa demeure, fidèles à l'Empire, en son Gouvernement, en ses lois et ses codex. En procédant à la conquête de l'Ordre, nous ne devons pas nous rendre coupables d’agissements répréhensibles.

Ne cherchons pas à satisfaire notre soif de justice en buvant à la coupe de l’amertume et de la haine. Nous devons toujours mener notre lutte sur les hauts plateaux de la dignité et de la discipline. Nous ne devons pas laisser nos revendications créatrices dégénérer en violence physique. Sans cesse, nous devons nous élever jusqu’aux hauteurs majestueuses où la force de l’âme s’unit à la force physique. Et au cours de notre progression il faut nous engager à continuer d’aller de l’avant ensemble. Nous ne pouvons pas, nous ne devons pas revenir en arrière.

Je n’ignore pas que certains d’entre vous se sont rendus ici par devoir, obligation ou curiosité. Certains ont reçu une invitation, d'autres sont présents pour soutenir les futurs récipiendaires, d'autres ont simplement vu de la lumière et sont entrés. Quelques uns ont un casier long comme le bras alors que d'autres l'ont vierge. Certains viennent du Nord, d’autres du Sud. Il y a les hommes d'armes, les chefs d'entreprises, les salariés. Le privé, le public. Vous êtes tous différents mais vous êtes tous là, ensemble, dans le respect de ce que vous êtes et de ce qu'est l'autre.

Je vous le dis ici et maintenant, bien que nous ayons à faire face à des difficultés aujourd’hui et demain, que je garde l'espoir qu'un jour l'Ordre et l'Union soient rétablis mais pas seulement pour 2 ou 3 ans mais bien de façon pérenne afin que nous puissions vivre en paix, en sécurité et créer un avenir serein et évolué pour les générations futures. Telle doit être notre espérance.

Avec cette foi, nous serons capables de distinguer dans le cratère du désespoir une pierre d’espérance. Avec cette foi, nous serons capables de transformer les discordes criardes de notre civilisation en une superbe symphonie de fraternité. Avec cette foi, nous serons capables de travailler ensemble, de lutter ensemble, de défendre l'Empire ensemble.

Ad Majorem Imperium Gloriam
Spoiler (Afficher)
Pour souvenir. La musique n'a pas vraiment de rapport mais elle tournait en boucle quand je préparais les discours.

◊ Commentaires

  • Full (190☆) Le 18 Mai 2018
    Trop long j'lis pas. x)
  • Syra (905☆) Le 18 Mai 2018
    smiley faut pas se faire du mal plusieurs fois, t'as raison
  • Yuh (55☆) Le 21 Mai 2018
    Oué oué, ben pour bien commencer faut que Syra réponde au pavé de Crow, hop hop!