Recherche

EDC de Oeclyde

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Oeclyde

Cacher

XXXI. Toi, fonctionnaire

Perdu dans les méandres des pensées de Pied Noir, il appréciait encore garnir son carnet personnel de quelques schémas, quelques griffes et quelques notes qui lui venaient à l'esprit.
~~~~~~~
Le Gouvernement est une relation toxique.
Il te fait du mal, mais tu l'aimes.
Tu tombes dedans, sans trop savoir pourquoi ni comment, c'est un coup de foudre, une évidence. Et tu y crois dur comme fer, tu peux tout lui donner, tu peux tout laisser tomber pour ça. Et c'est ce que tu fais. Au début, certaines connaissances s'éloignent parce qu'elles ne comprennent pas ton choix de servir l'Empire.
Puis après, tu prends une délégation en Organisation impériale, donc tu t'éloignes de ta famille, tes amis. Tu rencontres de nouvelles personnes, toutes du métier, et maintenant, ce n'est plus que cela ton entourage.
De toute façon il vaut mieux, parce que quand tu rencontres une personne extérieure, tu te surprends a devoir ne pas trop parler de ton métier, parce que au mieux ca t'évitera un débat ou un jugement stérile, parce qu'au pire, on ne sait jamais si cette personne a de mauvaises intentions.
Ta vie ne se résume plus qu'a ton métier, tout tourne autour de ça. Puis petit à petit, tu es déçu.
On t'en demande toujours plus, tu donnes toujours plus. Puis on ne te rend rien. Ou plutôt on ne te rend rien de bon. On te rend de la violence, de l'ingratitude, des insultes, de la solitude, des remises en question permanentes. Certains de tes collègues se suicident, partent cryo, perdent la boule ou rejoignent la masse anti-gouvernementalisme.
Tu finis par les comprendre autant que tu leur en veux et autant qu'ils peuvent te manquer. Entendre des "Les fonctionnaires ne servent à rien", "Vous êtes trop payé", "Vous êtes des merdes" sur les canaux matriciels devient vite insoutenable, et pourtant, c'est si courant.
Tu te rends compte que tu n'as plus le droit à l'erreur, parce que le fait d'entrer au gouvernement en est déjà une bien assez grande.
Tu prendras toujours deux fois plus cher que n'importe quelle autre personne. La violence verbale et physique que tu subis juste par la vue ou l'annonce de ta qualité est quotidienne, banale, passée sous silence et souvent sans aucune conséquence pour son auteur.
Si par malheur, une violence identique, ou qui semble l'être, se commet de ta part en tant que membre du gouvernement, cette affaire sera sur-médiatisée et ta vie sera détruite. Et même si tu fais tranquillement ton métier, par le simple fait de le faire, tu risques de déclencher une guerre.
Alors que tu n'as rien à y gagner mais tout à y perdre, que tu as voulu faire ton travail ou te défendre, mais que tu as fini par dépasser les limites en te perdant dans le cercle vicieux de violence qu'est devenue ta vie.
Tu auras toujours tort, parce que tu peux avoir bien agi dix mille fois, on se souviendra seulement de la fois ou tu n'as pas assez bien réagi. On jugera tes faits et gestes. On décortiquera et jugera le choix que tu as dû faire en l'espace de deux secondes, et on prendra l'éternité pour le faire, une vie où toi, membre du gouvernement tu seras immédiatement honni.
Avec un peu de chance, ton affaire ne sera pas médiatisée, politisée, déformée, amplifiée et tu auras droit à la présomption d'innocence tant réclamée par tous. Si tu as de la chance. Car tout finit par se savoir.
Tu es rentré dans le gouvernement pour élever l'Empire au plus haut, puis un jour, c'est toi qui deviens le méchant. Méchant pour avoir fait ton boulot. Pour un choix, un geste, que tu n'aurais jamais eu à faire si tu étais resté une personne lambda.
Et ce sont les personnes lambda qui te jugent. Ceux qui crient à l'injustice, au non-respect de la loi par le gouvernement mais n'hésitent pas à se mettre à quinze pour tabasser un fonctionnaire - parfois nemo intra - à terre ou à te tuer dans ton sommeil.
Ceux qui crient à l'amalgame quand il s'agit d'une race, mais que ça ne dérange pas de mettre tous les gouvernants dans le même sac.
Ceux qui vont systématiquement d'intimider, car ils croient avoir tous les droits sans avoir les devoirs qui vont avec.
Ceux qui touchent des millions tout en salissant ton travail et ne tiendraient pas 2 secondes dans la réalité de ton métier et encore moins pour vivre avec ta paye à la fin du mois.
Ceux qui n'auront jamais à vivre le quart de ce que tu vis, tu as quelques années d'existence, tu as l'impression d'en avoir vécu 50.
Ceux qui ne savent même pas ce que le mot discernement veut dire, ceux qui n'auront jamais tes décisions à prendre, mais qui te diront que tu n'a qu'a changer de métier..
Mais si tu changes de métier, qui ira faire la surveillance du sas ? Qui ira arrêter ceux qui déstabilisent notre institution et les rebelles ? Qui ira payer les pilules que certains engouffrent comme des bonbons jusqu'à l'intoxication alimentaire et les cristaux que la masse récolte ? Qui s'occupera de l'entretien des cuves pour ne pas qu'elles explosent ? Qui s'occuperont des personnes que nous gardons dans notre prison ? Qui s'occupera de l'accueil des nouveaux arrivants ? Qui s'occupera de leur trouver un emploi ? Qui ira organiser de l'événementiel ? Qui ira organiser les expéditions au dehors ? Qui s'occupera de vous sauver les fesses quand vous êtes accusé à tort d'une infraction que vous n'avez pas commise ?
Et surtout, qui s'occupera de prendre les décisions qui s'imposeront quand il le faudra, au gré du tumulte de la masse populaire qui saura toujours dire qu'elle saura toujours mieux faire que vous ?
Aucun fonctionnaire n'est rentré dans le gouvernement pour mettre des bâtons dans les roues des citoyens. Ni pour se faire brûler la gueule et cracher dessus en retour.
Mais tu en viens quand même à te poser la question : et si ça valait plus trop le coup d'être au gouvernement aujourd'hui ? Et si tu arrêtais tout ? Et si tu redevenais une personne normale ? Mais tu ne seras plus jamais une personne normale. Tu auras toujours l'étiquette d'avoir servi l'Empire. Parce qu'aussi difficile soit-il, ton métier, tu l'aimes. Tu continueras à t'en servir pour devenir une meilleure personne. Tu ne laisseras pas la haine l'emporter. Et comme toute relation toxique qui se respecte, tu continueras à l'aimer, à la défendre et à la soutenir même quand elle te mettra plus bas que terre. Tu n'arriveras pas à la quitter et tu lui trouveras toujours des bienfaits.
Tu as fait le choix d'embrasser la carrière Impériale, tu as fait le choix de la résilience jusqu'au bout.
Tu as le plus beau métier du monde, personne ne le voit, mais tu as le plus difficile.
Pour l'Empire
Spoiler (Afficher)
J'aimerais rendre un hommage hrp à tous ceux qui ont un jour porté les responsabilités des institutions impériales.
Au delà de la résilience de vos personnages, nos nerfs sont parfois mis à rude épreuve, et je connais finalement assez peu de joueur qui ne sont pas ressorti de cette expérience rincé, démotivé, impuissant.
Il n'y a pas beaucoup d'outils, vous êtes constamment sur le front, avec parfois cette impression insupportable d'avoir un second travail, cette perpétuelle opposition que le RP du SI amène, cette facilité d'être la cible de tickets et d'engeulades.
Je sais qu'un sentiment de lassitude éprend la grande majorité de ceux qui ont fait cela. Je le ressens tout autant, cela fait 13 ans que je joue à DC, et autant d'années au gouvernement.
Gardez à l'esprit que vous avez fait vivre le S1 pendant des années, plus que les events, plus que les Maj, soyez en fier.
Même si ça n'a pas toujours été rose, ou bon, j'aurais un respect pour tout ceux qui s'y sont essayés.
A cela, s'agissant d'un hommage aux fonctionnaires impériaux, j'aimerais que cet edc ne soit pas le terreau de troll passif agressif qu'on connait.
Je ne connais pas le SR, je n'ai jamais joué criminel ni corporatiste, vous faites vivre ce jeu d'une autre manière, mais il ne s'agit pas de ça.
Le texte est inspiré d'une complainte anonyme d'un fonctionnaire de police IRL, et dont je partage aussi le quotidien dans ma vie au quotidien, dans mon boulot irl.

◊ Commentaires

  • Jerx (34☆) Le 09 Avril 2021
    first
  • Gosty (53☆) Le 09 Avril 2021
    Second
  • Orsu (233☆) Le 09 Avril 2021
    * Le jeu impé-gouv' est bien plus dur qu'il n'y parait. Et peu finalement, s'y tiennent longtemps. Bravo à ceux qui tiennent.
  • Kinchaka (1071☆) Le 09 Avril 2021
    Vibrant hommage à ceux qui ont laissé quelques gouttes ici et là.
    A une autre époque j'avais ce genre de pensées et mots pour ceux s'épuisant à avoir joué criminel.

    Mais au de là des faits, la qualité du texte au niveau de l'écriture est vraiment là.
  • Amber (17☆) Le 09 Avril 2021
    Et on replonge sous divers visages parce que ce pan de rp est intéressant malgré sa rudesse. Joliment soufflé. *
  • Paül_ette (1☆) Le 09 Avril 2021
    Respect à eux, sans eux l'empire serait mort.
  • Alexf (62☆) Le 09 Avril 2021
    travail ingrat qui meriterai quand meme d'etre allegé, trop de contrainte, perso je m'y suis plus fait chier qu'autre chose, mais respect a ceux qui font vivre le truc!
  • June (93☆) Le 09 Avril 2021
    J'ai pas vraiment les mots, mais les tiens peuvent pas être plus vrai, aussi bien pour l'article que le disclaimer HRP. "C'est qu'un jeu, décroche" mais on est tellement pris par notre truc que des fois on se sent coupable de faire une pause. Parce que certains comptent sur toi pour avoir leur tranquillité de jeu.
    Une relation amour-haine avec le gouv. On déteste y jouer mais on envisage pas de le quitter parce que ça donne l'impression grisante, et un peu fausse, d'offrir du jeu, d'aider d'autres à bâtir un rp.
    Petite étoile. 🌟
  • Nero (278☆) Le 09 Avril 2021
    Le jeu gouv est complexe mais plaisant. Bien que chronophage, il demande bien souvent un mental de fer pour ne serais ce qu'assurer quelques mois de jeu surtout quand on est à la tête d'une institution.
    Mais c'est ainsi qu'est l'humanité à juger, envier, critiquer ceux qui prennent le monde en main.
    13ans de jeu gouv, c'est un CV béton.
  • Enaya (15☆) Le 09 Avril 2021
    j'aurais vraiment pas mieux dit, et le moment est bien choisit. Merci, d'une JD qui s'epuise presque autant que la pionne, mais qui peut pas decrocher vraiment.
  • Casey (263☆) Le 09 Avril 2021
    Tu l'aimes, mais il ne t'aime pas toujours en retour. ;-)
  • Furya (256☆) Le 09 Avril 2021
    Connaissant le texte original et sa portée..je plussoie ***
  • Aetadone (37☆) Le 09 Avril 2021
    *
  • Zartam (627☆) Le 09 Avril 2021
    Tu en dit trop, Oeclyde! C'est sensé rester secret, qu'on est des masochistes.
  • Lizzy (23☆) Le 09 Avril 2021
    * Pour ma part ce côté " 2eme metier" m'a dégoutée du jeu , et pourtant j'y ai joué très longtemps. Alors bravo à ceux qui tienne!
  • Zhadum~60904 (479☆) Le 10 Avril 2021
    " Mais tu ne seras plus jamais une personne normale."
    Voilà, du coup.. N'essaye pas de faire autre chose. Ferme juste les yeux et attends que ça passe. ♫
  • Bërshën (29☆) Le 10 Avril 2021
    Alors ouais... mais non... Dire que les gens tiennent pas, que ducoup y'en a de moins en moins qui veulent l'être. Quand ton pion décide de suivre ses rêves et de vouloir suivre les pas de son père en allant diriger une OI et qu'on lui dit ta lettre de motivation c'est littéralement de la merde. Bha j'ai pas signer pour ecrire une lettre de motivation pour un job IRL ont est dans un jeu quoi. Donc a un moment si d'un côté c'est le SI qui dégoute les gens aussi faut l'avouer.

    Cependant je critique pas les paroles dites. Force, bravoure et Courage a ses gens qui parfois en prennent plein la gueule alors qu'ils veulent juste gerer au mieux l'OI. je donnais simplement mon point de vue
  • Haz (293☆) Le 10 Avril 2021
    @Dom A bien des égards, Dreadcast m'a aidé à me perfectionner et prendre confiance en moi, au point de décrocher deux jobs que jamais j'aurais pu décrocher en temps normal puisque je n'ai clairement pas les diplômes pour. Aujourd'hui j'occupe un poste qu'on pourrait calqué à celui de Délégué IG. Et je n'arrête pas de penser à Dreadcast quand je gère mes équipes ou que je me fais remonter les bretelles (calque fonctionnaires et Legatus smiley) Donc si c'est pas suffisant actuellement ce que tu fournis c'est que tu peux t'améliorer et ça peut te servir IRL.

    "Mais tu ne seras plus jamais une personne normale." Cette phase est vraie IRP et IRL entremêlés. Il y a l'avant Dreadcast (des instances ?) et l'après. L'amélioration de l'orthographe, l'enrichissement du vocabulaire (qui n'a pas cherché la signification de mots inconnus ?), des connaissances (#RPMédecine), du management (les OI/OR), de la comptabilité (je suis concernée), ou même des tableurs...

    Et tout ce qui est joué dans les instances nous fructifie IRL, mais C'est terriblement lourd à jouer et surtout ingrat. Des attentes tant RP que HRP envers ces joueurs qui sacrifient leur jeu. Mais on a, je crois, pour ceux qui l'ont joués, tous appréciés.
  • Bërshën (29☆) Le 10 Avril 2021
    non mais sa m'interesse juste... pas. de passer des heures a faires un CV et une lettre de motivation pour un simple poste RP pour le jouer par plaisir. si sa passe pas comme je l'ai fait je dit fuck et j'vais voir ailleurs si l'herbe est plus verte c'est tout ^^ moi au final je veux juste pas me prendre la tête en jouant
  • Mako (447☆) Le 11 Avril 2021
    Jamais joué impé, mais mon Irl fait que j'imagine tout a fait. Trop bien.
  • Yrié (0☆) Le 11 Avril 2021
    @Dom et bien tu devrais au moins prendre la peine de te renseigner sur les candidatures soumises IG, demander aux personnages DI ou Directeurs d'annexes ce qu'ils ont proposé, car t'es juste à côté de la plaque, les candidatures ig répondent à la logique RP du poste, des problématique et de ce que ton perso veut faire pour arranger, améliorer, mettre en œuvre. Rester du "on me demande un cv façon irl pour bosser comme irl " c'est malhonnête. Et ce qui rend certaines fonctions similaires à un second job irl ce n'est pas la fonction en elle même, c'est les autres et leur promptitude à toujours râler, mettre des bâtons dans les roues, harceler, bloquer ou qui tout simplement n'en n'ont rien à faire du rp proposé car il n'y a que leur rp et leur amusement qui compte, ce ne sont que quelques exemples, il y a de quoi en faire une liste.
  • Jinta (824☆) Le 12 Avril 2021
    Bonjour.
    Ces temps-ci, en fait, depuis quelques années IRL maintenant je ne lis presque plus les articles EDC.
    Une certaine personne (qui mérite beaucoup d'amour, en passant) m'a dit de lire celui-ci, et je ne suis pas déçu. Je n'ai pas énormément joué du côté gouvernement, du moins, jamais bien longtemps, peut-être un an tout au plus au cumulé, à des postes divers et variés.
    Récemment un mouvement "nouveau" m'a fait reprendre du poil de la bête pour m'investir, en tant que JD, car quoiqu'on en dise, certes ce n'est pas un métier, mais c'est chronophage quand bien même on """sait"""" gérer son temps. Je ne te connais que de loin, tout comme les pions que tu as pu avoir, et c'est malgré tout un respect que j'ai envers toi, peu importe des décisions IG, là n'est pas le sujet. Mais tenir tant de temps dans cette atmosphère qui peut s'avérer aussi toxique que plaisante demande un certain élan de masochisme et de courage, et je dis chapô.
    "cette perpétuelle opposition que le RP du SI amène, cette facilité d'être la cible de tickets et d'engeulades."
    .. Oui, clairement, oui. Je te remercie au travers de ce texte revisité pour le peu de temps à mon actif que j'ai eu a des postes plus ou moins importants, parce que malgré tout c'est éreintant, surtout en cette période .. Obscure, parce qu'on ne peut pas se mentir là-dessus clairement, mais oui, je te remercie de cet hommage pour les nombreux JD et pions ayant à de différentes époques prit de leur temps pour donner un peu de soi a l'édifice que représente le gouvernement impérial de DC.
  • Odul (519☆) Le 16 Avril 2021
    Réponse du piaf si il lisait ça :

    "Qui ira faire ceci ou cela si je ne suis pas là" : quelqu'un d'autre smiley. La réalité c'est qu'aussi important que l'on s'imagine personne n'est irremplaçable.

    #overflow
  • Ozlem (74☆) Le 17 Avril 2021
    Pas besoin de jouer gouvernement pour s'en prendre plein la gueule en SI, pourtant.