Recherche

EDC de Jinta

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Jinta

Cacher

Parce que les mots restent..

Spoiler (Afficher)
Vous aurez toujours ma confiance, Milady.
Vous pouvez me faire confiance.
T'peux me faire confiance. J't'abandonnerais pas.
Ne t'en fais pas Jinta. Nous resterons ense-...



.. Oui. Mentez tant que vous le pouvez encore.
C'est ainsi qu'est l'Homme. Il parle. Promet. Jure.. Construit, détruit, régresse.

Vous pouvez mentir. Autant que vous le souhaitez, vous pouvez détruire, tuer, je resterais celle que je suis. Retournez tous vos vestes si le temps vous sied. Crachez votre venin, et mourrez. Bande de pitoyables êtres humains.
Tels étaient ses mots.
Tel était le poids s'abattant sur l'une de ses proches, sans aucun doute la seule restante.
On lui disait, dans sa jeunesse.. Que la confiance se vérifiait avec le temps. Que les faiblesses n'étaient qu'une information,
mais que ces mêmes personnes ayant confiance, devaient être là pour y remédier.
Foutaises, encore, et encore. Un ramassis de connerie, allègrement tartiner à la plupart des NI passant par là à l'époque.
Mais la confiance n'est qu'une information parmi tant d'autres. N'est qu'une chose qui se mérite et se perd au moment de vérification, comme tant d'autres.

Les gens parlent.. Les gens parlent souvent de choses qu'ils ne connaissent guère.
Elle, adossée à ce mur, observait ce monde grouillant. Cette plèbe pullulante, ces visages décrépis, cette douleur presque universelle.. Pourtant, les gens vivaient. C'était comme-ci ils n'avaient que faire de ce qu'ils représentaient. Du fait qu'à eux seuls, ils représentent les prétendus, presque, derniers membres de l'Humanité et ses dérivés.
Les murs pourraient cédés.. Qu'ils continueraient à se mesurer le chibre.. A se lancer des piques. A chercher la bête, jusqu'à ce qu'ils la trouvent et rentre en conflit.
Mais elle, adossée à ce mur, contemplait fièrement cette oeuvre d'auto-destruction qu'était l'Humanité. Et ses dérivés.
Elle, peu discrète, fière, continuait d'esquisser un rictus quand une trahison naissait de plus belle. Quand l'Humanité faisait de nouveau ses preuves, et cela loin d'être dans le bon sens.
Certains habitants vivent en groupe et.. Les rires fusent lorsque la sensation de puissance lorsqu'un groupe naît se fait ressentir. Lorsque cette prise de pouvoir discrète, cette pression omniprésente apparaît.
Il faut croire que les buts de la Lame Sanglante sont oubliés. Ou du moins.. "Déformés."
Que les buts de l'Empire sont.. Désormais une simple quête de quelques personnes, visant le chemin inverse de leur prophète.
Et qui sera là, pour arrêter ces personnes ? Pour tenter d'apporter une clairvoyance, une union digne de ce nom ?
Pour apporter un réel but, à cette Humanité ?
Mais, avant de parler d'un second prophète.. Quel serait ce but ?
La douleur ? La vengeance ? La haine ? La destruction ?
Cela ne serait qu'un cycle sans fin, qu'une poignet de douleurs de plus au cœur de centaines de poitrines.
Cela ne serait qu'un cycle de plus pour l'Humanité et ses increvables ordures. Elle la première. La Blanche, la première.


Bien entendu.. Tout le monde est une ordure. Tout le monde est un connard, personne ne peut-être bon. Tout le monde est..
Méchante, vil. Pathétique.
Lorsque les preuves d'humanités défilaient sous les yeux violacées de la femme.. Elles se faisaient presque instantanément balayées par d'autres actes, horribles, inhumains. Et cette petite voix à l'étendard bleu, susurrait à l'époque de croire en ces gestes, et d'approuver. Pour une cause, qui au final n'était qu'une tyrannie cachée sous de longs discours et des figures importantes pour des personnes craintives.
Mais de toute façon, l'Humanité ne reste qu'un lourd fardeau à porter. En plus de celui de son père.
Deux lourds fardeaux, pour une Rêveuse, qui n'était que jeune lorsque la vie lui conta les horreurs de l'Humanité.
Qui n'était qu'une arrivante, décuvée, lorsque la vie lui fit subir ces horreurs.


Au final, ce n'est qu'une histoire comme une autre, c'est simplement l'histoire de cette Blanche, qui autrefois hantait ces murs,
à côté du DCN. A côté du CM.
Qui autrefois rêvait, avant d'adopter cette vision morose, que lui comptait la destructrice de cœur. A l'époque où elle croyait, en elle.. A l'époque où elle croyait en quelque chose d'autre que les lames et le sang.
L'ego trempé dans la boue, le visage morne, lippes serrées autour de la tige de nicotine, l'arme à la main, et ce fameux mur remplacé par le vide.
Ce n'était qu'une histoire comme une autre, ce n'était que les pensées d'une arme.
Une arme abandonnée, increvable, immortelle, haineuse.
Spoiler (Afficher)
Hello !
Petit article nocturne, rien de bien spécial, une petite envie d'écrire !
Article HRP bien entendu.

◊ Commentaires

  • Aurore (136☆) Le 11 Février 2018
    "Je te jure.. Je suis bien reposée.."
    Répète voir ? x)
    Jolie plume, moment d'évasion-plaisir ! ♥
  • Jinta (861☆) Le 11 Février 2018
    Mais si, mais si ! :3
    Et.. Franchement, merci !
  • Milena (115☆) Le 11 Février 2018
    Faible smiley Bisous tata ^^ n'étoile comme d hab pour ton écriture parfaite ♥
  • Hannae (203☆) Le 11 Février 2018
    Comme d'hab, parfaitement écrit. On entre dans l'histoire et on la lit d une traite.
    Ne t arretes jamais ♡
  • Danthe (3☆) Le 11 Février 2018
    Toujours aussi parfait ♥
  • Zartam (604☆) Le 11 Février 2018
    y'a même pas de chute. (mise à part la chute lente et inexorable de ton personnage vers l'abîme)
  • Jinta (861☆) Le 11 Février 2018
    @Zartam Tu viens de blesser mon petit cœur. :(
  • Syllanh (241☆) Le 11 Février 2018
    Ah là là.. cette Jinta. Inconsciente des trahisons qu'elle provoque elle-même et de la confiance qu'elle brise de par ces même trahisons. ♥
  • Gaïa (92☆) Le 11 Février 2018
    Et encore une fois... Quand est-ce qu'elle comprendra que Gaïa a TOUJOURS raison, bowdel !
  • Jinta (861☆) Le 11 Février 2018
    @Gaïa Elle va finir par se convertir à la religion des sucettes.. Et bleues ! TOUJOURS !

    @Syllanh Malheureusement.. Elle n'y est pour rien dans celles évoqués ! Même si .. Elle a toujours sa petite place, bien cachée. smiley
  • Hannae (203☆) Le 12 Février 2018
    Le bleu c'est le bien.