Recherche

EDC de Jinta

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Jinta

Cacher

19- Bakemonogatari

Installée, au beau milieu de la fosse carcérale.
La blanche se tient là, droite. La lumière du plafond, masquant son visage par une ombre abyssale.
Des rayures ensanglantées parant son dos. L'accoutrement de banal détenu salit.
Ses mains, usées par les armes fermement tenues, sont tranquillement maintenues sur ses genoux.
Ainsi, attendant l'heure du jugement avec impatience, l'héritière d'un fardeau destructeur patientait.
Ressassant de vieilles et récentes pensées, yeux clos.

Même depuis le SR, Jinta. Même depuis le SR, je pense à toi.
S'il te plaît. Reviens-moi vite..

_: Fin de transmission//
Un faible sourire s'empara de sa tignasse.
Cette jeune femme, à la chevelure d'ébène, sa protégée, l'avait toujours fascinée. Toujours.
Étirant ses lippes d'ébènes, dévoilant de petits crocs. Finalement, sa tête se secoue, brièvement.
Sous le regard avisé des gardiens, présents en haut, dans les miradors.
Après de longues minutes, une rouge lui vint à l'esprit. Cette fameuse rouge.
Le genre de personne qui, même si elle devient ta pire ennemie.. Tu ne pourrais jamais lui en vouloir.
Cela, jamais. Un monde, sans ce genre de personne. Qu'est-ce que ce serait, n'est-ce pas.

Chargement…
Temps écoulé… 78j
Envoi…
Fin.

Vous recevrez c’message après deux années de cryogénie, environ,
enfin bref, si vous le recevez c’est que vous avez
compter, de près ou de loin, avec haine ou amour.
Chacun de vous m’a influencée à un moment ou un autre.
En SI comme en SR, je ne sais pas, enfin bref mes amis, mes ennemis, je vous dédie ces mots.
Les Derniers peut être, je n’en sais rien encore une fois.
On m’a diagnostiqué une dégénérescence neuronale à un stade avancée, appelée
Chorée de Huntington, c’est incurable.
Les plongées ne m’auront pas épargnées, certains le savent.
Mais la dernière fut le point de non retour, une gyno saura de quoi j’parle.
Trop de conneries avec les IAs, trop de conneries avec mon esprit. Idiote que j’ai été.

Enfin bref,

...
@Syllanh...
... "Si un jour j’passe de l’autre côté avant toi, je serais au bar quand tu m’chercheras."
...
...
@Masheran... "J’suis désolée, de pas avoir suivit tous tes conseils comme une idiote."
...
...
@MockingJay..."T’as tout laissé en plan pour un enculé comme G***o, tu m’emmerde, sérieusement.
J’espère que tu n’auras pas à subir ce réveil, et cette solitude que j’ai subit."
...
...
... "@Jinta Prends soin de cette trace que j’ai laissé, sois forte, bats-toi, ne t’arrête pas.
Tu vaux mieux que beaucoup d’enculés qui gangrènent ce secteur. "

_: Fin de transmission//
Une oeuvre d'art, en guise d'adieu.
Telles étaient les derniers mots, de la femme qui l'attendait. On ne sait où..
Mais, la rouge se trouvait sans aucun doute au bar. A festoyer, en attendant.
Festoyer ? Torchée, plutôt. Mais, cela va de paire, après tout..
Un grondement parvint finalement à remonter. Un grondement, de rage.
La femme tangua, brièvement. De fatigue, celle-ci aisément lisible sur ses traits.
Des cernes, tirées. Le regard, froid, visage pâle. Une grande bouffée d'air s'insinuant finalement en elle.

Non, Haine.. Non, Jinta. Tout est déjà oublié, kr.
Tout est déjà oublié, tu n'existes plus.
Tu es morte.

_: Fin de transmission//
Ce message était tellement bref. Mais.. Tellement..
Désastreux. Horrible, de quoi fendre un maillage d'acier.
Assez forts, pour déchirer un être à eux-seuls. Et ainsi, l'héritière perdit sa dernière carte.
La plus précieuse, sa Reine. Sa sœur.
Les lèvres, se tortillant sous les souvenirs, sous les sensations, les sentiments.
Son regard, se perdant sur le mur d'en face.
Le mur, où règnent des graffitis effacés d'ex-détenus. Sans doute, de trop bons clients.
Finalement, après de longues minutes, perdue dans une réflexion intensive, elle tritura ses doigts.
Venant, tout en plissant les yeux, se frotter nerveusement la nuque. Mâchoire crispée.
Il est généralement plus courant, d'avoir les pensées occupées par des défaites, que des victoires. Et pourtant, il y avait matière.
Dans les deux cas.

Jint'.
Même après des décennies, t'garderas cette même place.
Même après des décennies, t'seras toujours la même pour moi.
N't'en fais pas, m'Blanche. T'es à moi.

_: Fin de transmission//
Impossible d'espérer mieux de sa part.
De la part de sa Verte, évidemment. Une personne, qui aura vu des choses..
Entendu, et enlacer un bon nombre de fois cette âme meurtrie.
Que dire de mieux. L'âme-sœur rêvée. L'ancienne, aux traits pourtant tirés par cette salope de temps.
Et pourtant, même après la Fin, il n'y'aurait jamais qu'une Verte, à ses côtés. Qu'une seule femme.
Celle qui, malgré tout, malgré les épreuves, les coups, les cuves, les insultes et les rumeurs..
Sera restée. Entière, droite, et fière.

Si seulement je n'étais pas partie.
Ton père serait resté. Je suis responsable, de sa mort.
Je suis responsable de sa perte.

_: Fin de transmission//
Douce âme.
Il est difficile de dire non à ce genre de personne.
Toujours une sucette bleue, au coin des lippes. Son petit plaisir favoris, après les nuits à ressasser sans arrêts maintes et maintes introspections, tentant d'en apprendre plus sur soi-même.
Il est difficile, pour une âme telle qu'elle, d'être si pragmatique et intelligente.
Malheureusement, elle était capable d'endosser un bon nombre de fardeau. Ce n'est pas le genre de femme qui fléchit. Loin de là. Loin de là. Et pourtant, elle restera éternellement admirée.

M'enfin, Milady.
Vous m'excuserez, je n'ai pas le temps de jouer avec vous.
J'ai beaucoup de travail. Ce sera compliqué.

_: Fin de transmission//
Compliqué. Ou un autre mot pour désigner l'abomination et les coeurs déchirés, n'est-ce pas.
Voici un bien triste façon, de venir s'excuser en même temps.
Elle qui se disait respectable en terme d'amour, avait prouver tout le contraire. Et, ladite Lady l'avait bien remarqué. Je devinais déjà ses sourcils froncés, en apprenant les nombreuses nouvelles.



C'est en entendant des bruits, métalliques, que la blanche leva le crâne.
Deux robots protocolaires. Là pour l'amener à la salle d'exécution.
Venez par ici.


La blanche, s'approcha alors de la femme à la chevelure similaire.
Un bref regard échangé. Ce type de regard, parlant bien trop. Finalement, elle attrapa le bac d'équipements. Enfilant ses affaires, rattachant ses armes, dégainant sa lame.
Elle prit direction de sa malheureuse bourreau. Déposant la pointe de sa lame au sol, manche tenu par ses deux mains, fermement. Levant la tête, gardant cet air si fière, arrogant malgré la situation. S'ouvrant, souriant presque à la mort elle-même, sans peur.
Pendant ce temps, la gardienne dégaina l'épée énergétique. L'allumant, celle-ci s'écarta, se mettant dans la posture si meurtrière.


Avez-vous une dernière volonté ?

Aucune.
Si ce n'était pas vous, j'aurais tuer le gardien.


Un autre gardien n'aurai pas été si humain.
Ni ne vous aurai permis de mourir honorablement,
comme votre père appréciait également.


Un léger sourire étira finalement les lippes d'ébènes de Jinta.
Celle-ci, se contenta d'hocher sobrement, tout en soufflant quelques mots.


Tradition familiale..
...
Je suis prête.


La gardienne, leva doucement son épée.
D'un côté de la tête de la future morte, visant un mouvement parallèle au sol.
Après un regard entendu, la lame s'abattit. Tranchant la tête, sur le coup.
Un début de grondement sera entendu, avant d'être arrêté net.




Spoiler (Afficher)
Merci à :ShaiaLinePhylèneGaïaAsajjJeenyMasheran pour les reprises de textes.
Ensuite.. L'oeuvre du message en rouge revient entièrement à Shaia. ♥ Un gros merci à toi, pour tout. Vraiment.
Je vous remercie d'avoir lu, rien n'est évidemment utilisable ingame. Evidemment, des personnages assez proches ne sont pas cités ! Mais, cela va venir, soyez patients ! smiley

◊ Commentaires

  • Asajj (799☆) Le 14 Juin 2018
    Casse burne. ♥
  • Enylwën (368☆) Le 14 Juin 2018
    C'est rigolo les EDC!*
  • Jinta (861☆) Le 15 Juin 2018
    @Aellô Cette musique. :>
    @Asajj Shht. ♥
    @Enylwën C'tait une mauvaise pilz, l'Sergent Pilz était pas là, forcément !
  • Hannae (203☆) Le 15 Juin 2018
    Shhhht ! J'espère bien que ça va venir ouais !
    *va bouder mais laisse un ♥*
  • Gaïa (92☆) Le 15 Juin 2018
    «Il n'y a pas que le sang qui compte. Il n'y a pas que la Famille. Et pourtant face au futur, le passé ressassé écrase le présent de ses actes. A la recherche d'un regard, d'une fierté, d'un souvenir. A la recherche de l'acceptation, qu'aurait pu avoir un père ou un frère. Pour que ne reste au final, que le néant. Vide et poussiéreux. Et l'abandon, comme un dernier don de soi, pour soi.» ♥
  • Jinta (861☆) Le 15 Juin 2018
    @Gaïa Parfait. Que ça à dire. :3 ♥
    @Hannae Evidemment, évidemment !