Recherche

EDC de Jinta

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Jinta

Cacher

"Seule au monde."

Là est la question. Comment faire pour vivre, sans cette douleur atroce, parcourant tout ton être.
D'une seconde à l'autre, l'hésitation peut paraître. La main destinée à tuer cet homme, t'oblige à le redresser, comme égal.
Parfois l'ennemi devient l'allié. Et l'allié l'ennemi. Ce cercle venimeux ne cesse de s'empiré, au fil du temps.

Cela peut également se passer avec les sentiments.
Un jour, tu l'aimes. Celui d'après, elle te déteste. Le prochain, elle joue avec toi. Et le quatrième, elle te détruit.
Et toi, tu es stupide. Oui. Toi, faible être de chaire, bonne qu'à tenir une épée et mener des armées.
Jeune, tu te voyais déjà en haut de l'affiche. Et regarde où tu es, désormais. Dans le Secteur ennemi à tes premières convictions. Mais qu'est-ce que tu en as à faire, faible être de chaire ? Tu ne souhaites qu'avoir ton nom sur les livres. Ta tête sur un holo' en haut du Secteur.
T'es égoïste. Pas lâche. Faible, sans doute. De trop. A qui la faute ? Je ne sais pas, moi.. Peut-être à cause de ces maudites miettes. On en revient toujours a cette histoire de miettes.
Et puis, peu importe. On vient au monde seul. Notre vit est le plus souvent peuplé de regrets et de désespoir. Pour au final partir la boule au ventre, en imaginant le visage de ceux que tu aimes, lorsqu'ils apprennent la nouvelle. De toute façon, tu seras éternellement méprisée par quelqu'un. C'est peut-être même la personne qui au final, t'aimeras demain. Ou, au contraire, que tu aimes depuis toujours. Mais dans ce sens là, ça fait mal.
Tu le sais que trop bien, petit être de chaire ne cherchant que gloire et désolation.
Toi, qui dis rêver de paix, d'union. Penses-tu un seul de tes mots ? Crois-tu encore en l'être humain, en l'humanisme pour cela ? Cela fait combien d'années que tu ne crois plus en rien, que tu ne jures que par les coups et le sang ?
Et quand tu finis par exploser, tout le monde te reproche un tas de choses. Alors, tu as fait ton choix. Celui de vivre comme une paria, folle, meurtrière. Cette même meurtrière qui s'en détruit intérieurement pour un Secteur propre à lui-même. Rebelle. Prends l'image de ton père, gamine. Elle te sied à merveille.
Et qui sait, dans quelques années tu seras peut-être le sosie exact de celle qui t'a rendue ainsi. De toute façon, tu sais que comme elle tu finiras seule. Parce que l'amour n'existe pas. Parce que c'sont que des conneries inventés pour pouvoir culbuter à maintes reprises un "bon coup". Ou, peut-être qu'il existe, oui. Peut-être.
Mais parfois il vaut mieux être honnête, avec les gens, que de leur faire plaisir.
Pourtant cela ferait de toi la méchante. Tu serais aussi méchante que celle qui est méchante avec toi !
Cela fait beaucoup de répétitions sur un air rieur pour une vérité pourtant approuvée et douloureuse.
Et qui dira le contraire, hein ? Sûrement pas celle-là. Sûrement pas celle qui s'occupe d'entretenir les miettes qui s'envolent à la première brise de vent glacial, mortel.
Et toi, faible créature. Qui seras-tu pour dire que c'est mal ? Tu as aimé, tu souffres. Tu as aimé, tu meurs.
Qui viendra t'en empêcher ? Dis-moi ? Qui ? Ceux qui tiennent à toi ? Fichtre.
Ne sont-ils eux aussi pas humains ? Ne t'ont-ils pas aussi déjà abandonnée ?
Et ton frère ? Et ta soeur ? Et ton ancienne femme ? Et ton aimée, hm ? Ne méritent-ils pas tous, de connaître ton mal rongeant ton être ? Et elle, hm ? Ta nouvelle acquisition, celle que tu chérie à un point incommensurable ? Pff.
Tu es désolante, femme de chaire. Désolante de voir que les sentiments s'en prennent à une arme si merveilleuse. Si tu pouvais grandir, rien qu'un peu. Passer cette crise interminable, et prendre finalement sur toi pour te détruire la santé a dresser des choses qui resteront à travers l'Histoire.
C'est ça que tu veux, alors fais-le. Peu importe tes choix, tes actions, tes coups, tu seras toujours seule.
Tel est ton destin, tel sera ta vie, tel sera ta mort.
Beatæ memoriæ, Erynn. Je penses à toi, d'en bas.
Ex tenebris lux
Spoiler (Afficher)
Parce que "Tant qu’il y aura du malheur, y’aura d’l’inspiration " - Columbine
Ty @all pour ce rpay !Manque de bol, y'a pas de trucs "gais" a marquer là dedans, y'a une verte qui va me gueuler dessus.

◊ Commentaires

  • Syllanh (241☆) Le 19 Décembre 2017
    C'presque rassurant xD ♥
  • iSQruI (183☆) Le 19 Décembre 2017
    "Et qui sait, dans quelques années tu seras peut-être le sosie exact de celle qui t'a rendue ainsi."

    hop hop hop. Un peu d'orginal salt sinc 224 by there, hop hop hop ! o/