Recherche

EDC de Jinta

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Jinta

Cacher

Quand la plumée parle..

Spoiler (Afficher)
.. L'Augmentée écoute.
Parait-il que les mots sont un arsenal d'armes entier à eux-seuls. Est-ce vrai ? Qui sait. La suite vous dévoilera sans doute cela.
L'abandon reste, du moins pour la jeune Arachide, une notion bien douloureuse. Qu'elle ait abandonnée des gens, ou que ce soit l'inverse.. Fichtre. Que dire là dessus. Maintes promesses non tenues. Maintes relations brisées. Maintes larmes écoulées.
Et tout cela pour les envies d'un tiers. Tout cela pour.. La délivrance. Qui ne se résume d'un côté à une douleur, une masse au creux de cette poitrine usée par le temps. Et dans cette poitrine, les miettes, rougies, s'agitent sous la tempête noirâtre ravageant la masse organique. Et les miettes se reconstituent, parfois, pour mieux se détruire. Tu sais pourquoi, Jinta.
Tu le sais. "Parce que sans ces destructions, tu ne serais pas devenue une arme." C'est ce qu'ils t'auraient dit.
C'est ce qu'ils te murmurent chaque fois que tu y penses, au creux de ton oreille.
Parfois, cependant. D'autres personnes, y murmure. Et ce soir-là, il y'eu un murmure plus fort que les autres. Un crie. Un crie éveillant ce même genre de douleur atroce qu'évoque l'abandon.
Une nuisible? Ce que tu dis là, c'est d'la belle merde Jinta. J'sais pas où t'as chié ça... t'es complètement à côté de la trappe.

J'vais t'expliquer Jinta, okay? Ça va pas t'plaire.
T'es une putain d'égoïste, animée par la haine et surplombée d'un ego surdimensionné. Et ça t'rend profondément débile, tellement qu'tu passes à côté d'plein de choses, parce-que t'peux pas t'empêcher d'foncer la tête baissée dans le tas, pour TAPER, TAPER, ET TAPER. T'as b'soin de reconnaissance, b'soin d'faire comme ton putain d'père dont j'en ai rien à foutre. T'oublies tout à côté, tellement c'grave chez toi. Tu passes en mode automatique, comme-ci t'étais programmé pour tout foutre en l'air. Tu prévois un truc, que tu foires à moitié, et après tu viens t'en vanter, parce-que putain.. t'veux être comme ton papa, être "grande". Mais tout s'que tu fais, Jinta, à foncer comme ça, c'est courir à ta perte.

Et j'en suis profondément déçue.
Déçue ? Elle ? Tu n'es pas sa première. Ni sa dernière. Tu n'es qu'un pion dans la masse. Pourtant, tu lui fais confiance. Pourquoi ? Parce que tu rêves peut-être un peu trop. Tu rêves peut-être d'une relation qui ferait que.. Tu deviendrais "unique" pour une personne, folle acharnée.
Voilà. Cette douleur revient. Cette même douleur qui t'as obligée à te battre pour ce Secteur jusqu'à t'en ruiner la vie.
Cette douleur qui t'obliges a continuer. A ne pas perdre la face, a tenir tes promesses. Pourtant, elle a raison. Tu es égoïste.
N'est-ce pas plus simple, de passer sa vie entre les morts, qu'entre les vivants ? Il est plus facile de tuer que de comprendre. Et cela, tu l'as malheureusement très bien compris. Toi qui revendiquait une humanité hors-norme fut un temps, et encore, tu t'en persuadais presque. Regardes où tu es, désormais. Regardes-toi. Seule. Seule au monde.
Est-ce si grave ? Non. Combattre seule n'est pas grave, tu as l'habitude.
Mais seule contre une armée, elle le savait. L'endurance n'est pas son fort. Mais alors là.. Fichtre. Il suffirait de six personnes, un fusil, une balle, pour que tout soit fini. Malheureusement, elle s'entêtait à braver les dangers, les interdits, les limites, les lois, son corps, les murs.
Une perte silencieuse, ne sera jamais digne d'elle, parait-il. Du moins, de son avis le plus profond, il est bien vrai qu'elle est égoïste et en devient même aigrie. Comment ne pas le devenir, face aux horreurs que l'humain a commit et réitère ? Mais toi, cette fois-ci.. Tu préfères t'abstenir, enrager.
Ne devenir qu'Haine, Rage, désolation. Et, ce, loin de l'Homme. Loin des Augmentés. Loin des Autres. Seule.
Pourtant, même l'un de tes proches, te l'a dit. Mais si. Tu sais, celui qui te refuse la mort que tu ne souhaites pas avoir, mais pourtant tu y tiens, pour voir cela de tes propres yeux. Il te l'a dit. Si tu y vas, seule, tu y meurs, seule, sans personne.
Et pourtant, cela fait des années que l'appel au gnoll est passé. Cela fait des années qu'elle patiente l'ouverture des portes, enveloppée dans son manteau ayant résisté aux périples de DreadCast.
Cette prison n'est pas si désagréable, au fond.
Elle te fait miroiter des choses que tu t'entêtes à chercher jusqu'à en mourir, sans même en voir le quart. Du moins, pour les malchanceux.
Mais, on ne pourra pas dire qu'ils n'étaient guère prévenus. N'est-ce pas..? N'est-ce pas.
Jinta. Rôdes, vagabondes, ma petite. Ton heure viendra, comme tout être. Tu es aussi immortelle que ton défunt père, folle Rêveuse.
Spoiler (Afficher)
Petit article écrit sous un coup de tête, comme toujours.
Je remercie la fameuse plumée, malgré tout..

◊ Commentaires

  • Phylène (563☆) Le 29 Décembre 2017
    - Putain d'égoïste ! Elle a bien raison cette plumée ! ♥
  • iSQruI (183☆) Le 29 Décembre 2017
    Aussi immortel que le plus mortel des hommes mort.
  • Lewd (43☆) Le 29 Décembre 2017
    Ah ben voilà, je savais pas comment verbaliser tout ça. PAREIL !
  • Asajj (799☆) Le 29 Décembre 2017
    ♥ - Tu sais déjà tout ce que j'ai à dire.

    @Phyphy Soit gentille avec ma blanche sinon je te crame ta puce !
  • Phylène (563☆) Le 29 Décembre 2017
    J't'attend de pied ferme smiley
  • Hannae (203☆) Le 29 Décembre 2017
    Il y a tellement plus derrière certaines choses. ♥
  • Nerea (0☆) Le 29 Décembre 2017
    ☆ ♡ ☆
  • Jinta (861☆) Le 29 Décembre 2017
    Merci à tous smiley
  • Jeeny (58☆) Le 29 Décembre 2017
    Méchante plumée. Méchante ! Keur.
  • Stellijah (221☆) Le 30 Décembre 2017
    Don't forget m... ~