Recherche

EDC de Leviathan~47056

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Leviathan~47056

Cacher

Chapitre I : Ruminations...


" Alors, ça t'amuse ce climat insurrectionnel pas vrai ? Tu prends ton pied ?"

" Bref si tu veux ce Cercle je te le donne aussi, ras le cul des gens qui parlent mais qui ne foutent rien et bizarrement c'est les mêmes.. Qu'ils aillent tous se faire foutre..
Et il n'y a rien pour Toi.. "
" Haha bon courage parce que si on m'emmerde je compte pas te faciliter la tâche, Rouge. "

" C'est pour le Secteur que vous allez œuvrer, pas pour les fonctions ou avantages en lien. Et je rajoute Pas non plus pour des intérêts privés. "

Vous avez déjà essayé d'bâtir un mur avec des écureuils ? Ca grogne, ca mord, et au bout d'un moment, ils finissent par tous se tirer dans tous les sens, a aller éventrer des clochards dans les ruelles sombres, en quête d'un petit morceau de bouffe qui leur tiendra la journée...
Pour l'écureuil, demain n’existe pas... Pas de peur de ne rien avoir sous la dent, de crainte d'être chassé, traqué, dépecé ou encore mangé... Pas de crainte, ni d'ambition, autre que celle de tuer au jour, le jour...
Cette cité me répugne, ses habitants surtout... Nécrosés, pourris, mués par la spirale de l'éternité. Chaque jour, le même spectacle. Les meurtres, les trahisons et les discours... La propagande et la "Vérité" en réponse saturant un AITL emprunt de banalités telles les offres de vente, ou les messages anonymes d'idiots et de froussards se découvrant une paire de couille dans l'anonymat...
Chaque jour, les mêmes odeurs imprégnés dans les rues poussiéreuse, a l'air nocif et toxique... Si toxique a encore un sens dans un monde ou la mort n'existe plus. Les mêmes néons agressant les yeux, les projecteurs vomissant sur les facades les dernières pubs d'entreprises toutes plus automatisées les unes que les autres, et les clochards et ghost qu'on ne remarque même plus, petite partie du paysage...
Toujours, les mêmes... Toujours les mêmes idéalistes, avec leurs envies de changer le monde... les mêmes apathiques, toujours vautrés dans leurs canapés ou derrières leurs comptoir; qui on perdu foi dans le changement, a moins que ce ne soit dans ceux qui veulent l'apporter... Les mêmes idiots, qui résument le respect a la force, l'exige sans le recevoir, l'exige sans l'octroyer... Les aveugles, qui se voilent la face sur la réalité, préférant une belle peinture a la décrépitude d'un secteur mourant...
Tous se plaignent, tous rêvent d'une vie remplie, d'un secteur lumineux et d'une liberté promise. Tous aimerait que les bars soient toujours plein, que l'Empire ne soit plus qu'une histoire pour faire chialer les gamins... Tous aimeraient surement des gamins, même si peu savent ce que c'est... Oui, ils aimeraient tous que l'argent coule a flot, quelqu’un a suivre, construire le monde, l'étendre pour s'affranchir des griffes d'acier des murs de cette cité mortifère...

Oui, ils rêvent tous... Tous d'une unité qu'ils foulent au pied, d'une "famille" qu'ils n'arrivent pas a respecter... D'une union qu'ils n'arrivent pas a construire. Ils parlent oui, beaucoup... Des grandes paroles, des grands discours, des grandes critiques et beaucoup d'air brassé... Ils ont tous un avis, a les écouter, et si on tend l'oreille, certains se disent même opprimés...
Rebelles ? Un mot. Un terme. Un Héritage bafoué, renié, enterré... Pourquoi y croire encore ? Pourquoi vouloir aider, pourquoi vouloir œuvrer ? Au prix des injures, des critiques, ds reproches et des pré-jugés ? Du mépris, de la haine, de la colère... De l’indignation, du rejet ?
Pourquoi encore espérer ?
Car au fond, nous sommes tous les mêmes... Humains, outiliens, gnolls... Nobles, Rebelles, Ambassadeur, Acivis... On est tous des grains de sable face a l'infini, a se terrer dans un bastion, s'enterrer dans un système, s'enliser dans nos crânes.
Tous condamnés a vie, condamnés a passer le reste de notre existence dans une boite, les uns sur les autres... A se supporter, a se côtoyer... Nous ne sommes tous que de la poussière, des déchets, et l'on se bat pour être le roi de la montagne, celui qui dictera ce qu'on doit croire...
Alors ouai, on peut s'écraser, après tout... On a le droit ? Rien n'oblige a être fort, a être courageux. Rien n'oblige qui que ce soit a agir pour les autres, encore moins quand former un stupide engrenage permet d'avoir sa petite part du gâteau; celle qui nous suffit, et nous permet de continuer a regarder notre voisin crever la gueule ouverte...
Ou on peut s'élever.
Braver les épreuves, la rage et la férocité. Se redresser et se faire entendre, car on est libre de penser... De penser qu'on sait mieux que tout le monde ce qui est bon, ce qui est mauvais. De donner une chance a sa vision de la vérité, de la regarder s'ériger lentement au périls des intempéries, des jets de pierre, de pavé et de lignes, de critiques et de tirs de gatlings... Libre de vouloir faire s'ériger un ordre au milieu du chaos, un système que l'on s'imagine juste, que l'on voudrait parfait a tel point qu'on l'idéalise... Car au fond, pour qu'on puissent tous vivre dans la lumière, faut bien que certains s'enfoncent dans l'ombre...
" Tu as bien du courage de vouloir faire quelques choses pour eux... "
Du courage... Non... J'ai toujours été une couarde.
Simplement... Un besoin de laisser ma marque dans le vide de l'éternité.

Spoiler (Afficher)
Vision subjective du personnage.
Personne n'est dans sa tête, ou dans son com', ce n'est donc pas "sut" par les personnages... Bref, vous connaissez le blabla.

◊ Commentaires

  • Aillas~45317 (384☆) Le 10 Janvier 2014
    Le Spleen des dominants.
  • Odul (627☆) Le 10 Janvier 2014
    Aie aie aie. Les grands esprits...
    Dommage que l'égo de Kananera l'empêche de tenir ces propos publiquement IG et qu'elle pense être vraisemblablement la seule (ou l'une des seules avec le cercle des grands esprits ^^) qui y voit clair.. je suis sur qu'elle aurait la surprise de voir cette réflexion bien plus répandue qu'elle ne l'imagine.
  • Yonbaïke~41026 (429☆) Le 10 Janvier 2014
    * pour l'écriture. Même si un peu pareil que Odul, Yon du moins a toujours pensé de Kananera que plus elle a la certitude d'être seule à y voir clair, plus elle s'aveugle sur d'autres points de vue ou sur l'action que d'autres peuvent mener. Bel article en tout cas.
  • Kinchaka (1091☆) Le 10 Janvier 2014
    Pareil 'chtoile pour l'écriture...le reste comment dire..y a de quoi crée un Elea du SR