Recherche

EDC de Naurestel

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Naurestel

Cacher

//>. Vale Pater te amo

-Ambiance-
- Vale Pater te amo -
- ╢╗╪╚╚╥╠╬╗╪ -

Souvent on se maudit. Maudit pour les moments que nous ratons. Maudit pour les paroles en trop, ou les paroles qui ont manqués. Souvent, on préfère croire que l'inévitable ne se produira jamais. Car on accepte plus l'utopie de l'éternel, de l'immortalité pourtant éphémère. On se voile la face, s'enrobe de nos croyances rêveuses. On préfère fuir, plutôt que d'admettre que ça peut arriver. Espérer, plutôt que de laisser la fatalité nous happer, comme une proie en plein vol. Combien de temps cela avait-il durer? Depuis quand cela avait-il commencer? C'était quand le tout premier signe? La violine s'interrogerait encore longtemps. Le coeur serré, la mâchoire crispé. Noyée dans le sentiment le plus déchirant d'avoir vu un pilier s'éteindre, comme un Premier Né sauvagement assassiné alors qu'une foule observe le spectacle, impuissants qu'ils sont.
L'impuissance. C'est bien le premier sentiment qui est venu hanter la plongeuse. Au moment des premiers signes. Naïve, le poussin avait cru que son père ne souffrait que d'une fatigue, une fatigue régulière qui tire de temps à autres les habitants à un sommeil plus ou moins profond, avec de courts éveils. C'était ce qui lui semblait, alors que le grand Hou dormait de plus en plus, de longues périodes, mais il manifestait toujours un sursaut de vie. Quelques paroles... une bribe de sagesse ... parfois un bec pressé contre le front de sa progéniture et une couve rassurante dans ses plumes denses. Tant qu'il y a de la vie, y'a de l'espoir, pas vrai? Le poussin même assaillit de doutes repoussait systématiquement ce qu'elle redoutait tant. Elle n'était pas prête. Pas prête à confronter une nouvelle fois le monstre qui hante tous les habitants de DreadCast. Elle ne le serait jamais.
Alors que la peur commençait à la ronger. Que Tenebris n'arrivait plus à tirer Eldritch des brumes épaisse du crippler qu'était la morosité. Elle eut un espoir fou, presque malsain, lorsqu'elle eut retrouvé frère et soeur perdus. Le Corbeau et l'Harfang. Elle eut espoir que le Grand Duc allait peut être ouvrir les yeux sur de nouvelles perspectives. Retrouver sa flamme, cette lueur si caractéristique qui habitait son regard de sage. Que lui, Mentor des uns, savourerait l'apprentissage des autres. Une promesse, une famille, une faction. Le désir partagé de la sauvegarde de l'Humanité. Et ce en dépit de toutes les mauvaises langues. L'espoir dura, quelque temps, le regain qu'il connut vint à faire oublier à la plongeuse autrefois orpheline, autrefois abandonnée, que le monstre pouvait roder, comme si un shield s'était brusquement élevé, paré à encaisser le plus terrible des overflows.
C'était tout de même d'une beauté rare, cette renaissance, comme si le vieillard redevenait brusquement poussin, et redécouvrait tout avec sa pureté d'antan. Oui l'espoir était justifiée. D'autant plus que les occasions se succédaient. Jusqu'à une occasion rare, une mission. La famille s'était mise en branle. Les objectifs clairs. Mais l'amertume les guettaient. Tout ne pouvait pas être idyllique. Et c'est tapis dans l'ombre que le Diable attendait patiemment de faire une nouvelle victime. Tout déboula très vite. Le retour au sommeil, le manque de succès de l'Harfang du Corbeau et de la Chevêche à tirer le Hou de sa torpeur. Les heures qui s'allongent devenant jours et jours qui devint rapidement semaine. Cette fois l'angoisse commençait à étouffer l'ex-rebelle. Non, ça ne pouvait pas arrivé. Pas à lui. Si Naurestel avait eu des certitudes dans sa vie, c'était que la cryogénie n'arriverait jamais pour sa mère, Syllanh, ni pour son père, Kemelvor. Mais la vie n'est pas juste. Elle ne l'a jamais été.
Il en fallait peu pour que cet état de fait soit rappeler. Désespérer la jeune plume n'avait de cesse de piailler sur le com' paternel. De tout. De n'importe quoi. Perdant ainsi toute rationalité. Comment pouvait-on gardé la raison quand on sent le malheur s'abattre aussi durement que la colère de Serverguard? Même la plus forte des âmes ne pouvait pas tout encaisser sans broncher. C'était tout bonnement impossible. L'anxiété emprisonnait de plus en plus la vautour, imprimant une marque indélébile dans sa chair. Elle ressentait l'étreinte mortelle qui se rapprochait de son guide, de son père, de celui qui l'avait recueillit depuis son tout premier jour en Marran. C'était la fin de tout un monde qui approchait. Elle le sentait.
Le désespoir devint lentement mais sûrement de la paranoïa. La violine ne pouvait se débarrasser de ce besoin morbide de savoir. Savoir si cela allait réellement se produire. Savoir quand est-ce que ça allait se produire. Cela commença par une commande sur son deck usé. Une à tous les jours, le matin à son réveille, puis la commande unique se multiplia, à deux, puis trois... et là s'est ajouté la consultation des cryogénies, une fois aussi, tous les jours, le matin. Parce qu'on était jamais trop certain. S'il y avait une malfonction dans la matrice? Si elle se trompait? Si quelqu'un avait hacker les broadcast pour lui faire une mauvaise blague? Toutes les excuses étaient bonnes. Puis la cloche sonna, lourde, funeste.
[Aujourd'hui]Kemelvor
Le monde s'écroula, en une vision tout aussi horrifique que la matrice Impériale s'écroulant sous le lourd passage d'Eryn Core. Tenebris voyait brusquement sous ses yeux bicolores des pans entier se détacher, s'échouer dans les abysses, alors que les siennes s'emplirent de larmes, celles-ci ne pouvant être contenue. Elles roulèrent sur la clarté lunaire de son derme, se perdant, noyés dans le cri déchirant qui s'en suivi. L'évidence était là. Le monstre que l'on appelait cryogénisation venait de gagner. Le coup plus fatale qu'une lame sur la jugulaire. Un hoquet de douleur alors qu'elle se coupa brusquement de la matrice. Pour la première fois de sa vie, elle ne voulait plus aucun contact avec ce vieil allié. Oublier. Ne pas accepter. Nier. Seulement, ses efforts fut vain. Le com' usé qu'elle ne se servait plus vibra, furieux. Sans l'ouvrir elle en devinait le contenu. Les questions qui fusaient lourdes, pressées, abassourdies. Comment expliquer le départ de ce géant? Elle ne pouvait pas. Le poussin vivait le cruel moment qu'elle avait infligé à son père quelques années auparavant, un coup durement porter dans un mur. Elle laissa sa peine et sa hargne s'épancher. Les émotions étant dès lors contradictoires. Elle eut brusquement l'impression de l'entendre. Comme on entendrait un fantôme « Je suis désolé poussin». Elle ferme les yeux, inspirant profondément. Les mots lui coûtant, mais c'était la moindre des choses qu'elle pouvait pour lui.
Je te pardonne.
Les jours et les ans passèrent. La douleur sourde l'habite toujours. Mais elle porte toujours son héritage. Petit poussin dans les pas d'un père disparu.
Spoiler (Afficher)
NDA: Merci au JD Kemelvor, qui aura tellement offert de rp, d'occasions. De rire, de larmes. Si tu savais à quel point devoir faire faire les adieux à ton pion à la mienne a été la chose la plus difficile à coucher sur un EDC. J'espère un jour avoir le plaisir d'échanger encore de la plume. Cet article est inconnu de vos personnages, sauf si vous avez participez aux événements. Merci de respecter cet aspect. Ce grand plumé restera dans la mémoire collective.

◊ Commentaires

  • Quirin (70☆) Le 08 Janvier 2022
    First ! * le petit piou manque c'est fou!
  • Slap (76☆) Le 08 Janvier 2022
    Gardien du Savoir, tu nous manque ♥
  • Dimanche~67546 (361☆) Le 08 Janvier 2022
    Il était un petit papa, petit papa à plumes ♥
  • Moana (0☆) Le 08 Janvier 2022
    Hou
  • Edwige (19☆) Le 08 Janvier 2022
    [Magnifique ... très poignant. Le crescendo de l'écriture retransmet bien une anxiété ambiante.. *]
  • Omen (170☆) Le 08 Janvier 2022
    ╜╥╢
  • Kindle (0☆) Le 08 Janvier 2022
    [Magnifique hommage ❤(# ° 3 °)]
  • Swino (0☆) Le 10 Janvier 2022
    KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
  • Casey (401☆) Le 11 Janvier 2022
    Beau. Cela m'a un peu rappelé mon article sur Paladine.