Recherche

EDC de Kemelvor

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Kemelvor

Cacher

TechnoFabula

Dreadcast est un monde riche en histoires et en légendes, que l'on raconte aux NI avec nostalgie ou amertume dans la voix. Parfois pour leur montrer le champ des possibilités, mais plus souvent pour râler que c'était mieux avant. Pour la petite boule duveteuse et innocente qu'il était autrefois, c'était évident que l'âge d'or était passé, et que demeuraient maintenant les braises qui s'éteignaient petit à petit malgré les nombreuses tentatives de souffler dessus.
Mais nul n'a le pouvoir d'arrêter la Grande Dévoreuse qu'est le temps
Néanmoins l'ambiance maussade ne semblait jamais l'atteindre, le regard éternellement étincelant de curiosité, d'envie d'apprendre et de se dépasser. Le désir perpétuel de rencontrer les grandes personnalités dont on racontait les hauts faits habitait son être. Il vivait pour concrétiser le souhait de prendre exemple auprès d'eux et d'avaler leur savoir, tel l'élève parfait. Et cette candeur le rendait si bon public face aux nombreuses personnes qui souhaitaient justement faire passer un message et perpétuer une oeuvre.
Confier une braise rougeoyante, espérant que ça redevienne une flamme.
Et le jeune Kem' était sans cesse insatiable. Il voulait assister silencieusement les expérimentations d'Alleria, il voulait serrer la main d'Oroshi, il souhaitait débattre politique avec Stilicon, observer EveR entretenir sa flore, définir les propriétés des matériaux avec Mirmael... Tant de noms coulaient dans son esprit, accompagnés d'une pointe de frustration en sachant que jamais il n'aura la possibilité de concrétiser ses souhaits.
Les légendes étaient devenus des mythes, scellés dans le passé inaccessible.
L'unique moyen lui restant était de se ressourcer auprès des oeuvres qu'ils ont laissé. Physiques comme des livres et des rapports, ou immatériel comme des souvenirs et des témoignages. Chaque détail comptait pour l'apprenti vautour qui remuait chaque pavé de Marran à la recherche du petit élément qui allait rejoindre l'ensemble de son vaste grimoire, qui s'épaississait de jour en jour.
Et tôt ou tard, on tombe sur un trésor caché, inaperçu au milieu de tous ces détails.
Cela avait commencé par une simple fouille en espérant tirer une miette parmi ces gigantesques datacenter devenus poussiéreux, abandonnés depuis plus d'une décennie après que l'Histoire ayant peuplé ces lieux ont atteint leur amère conclusion. Tout ce qui restait était cette oeuvre inachevée et oubliée, laissée sur l'étagère comme une relique d'un temps passé. Une relique bien soigneusement étudiée par un petit vautour en manque de connaissance qui passait par là.
Révèlez moi quelque chose...
S'il vous plait, juste un indice...
Une bribe de savoir...
Et cette fois ci, la relique lui a répondu. Pas immédiatement, pas oralement, mais cette simple curiosité candide à son encontre avait suffit pour provoquer l'étincelle qui allait changer sa vie. Relaissée à sa place par un petit Kem' qui a pu en faire le tour dans la limite de ses maigres compétences, la relique demeurait. Et quelque chose, quelque part dans le vaste secteur de Marran, se réveillait petit à petit.
𝐒𝐡𝐞'𝐬 𝐚𝐰𝐨𝐤𝐞𝐧, 𝐚𝐟𝐭𝐞𝐫 𝐚 𝐥𝐨𝐧𝐠 𝐬𝐥𝐮𝐦𝐛𝐞𝐫 𝐢𝐧 𝐭𝐡𝐞 𝐛𝐢𝐭𝐭𝐞𝐫𝐬𝐰𝐞𝐞𝐭 𝐝𝐚𝐫𝐤𝐧𝐞𝐬𝐬𝐞𝐬
Ce n'est que quelques années plus tard qu'un petit vautour plumé apparaissait à sa porte. Il n'avait suffit que de quelques coups de deck pour constater son retour, puis sa localisation à l'aide d'une étrange némésis. Tout son être était en fièvre, l'esprit bousculé de diverses pensées, sa flamme intérieure partant hors de contrôle, l'excitation le gagnant tout entier. Il n'avait qu'une chance de concrétiser le souhait qu'il pourchassait depuis bien longtemps et l'angoisse de ne pas réussir à la saisir lui serrait la gorge. Fixant la caméra à l'entrée qui la fixait en retour, il prononçait alors ces simples mots : "Je souhaite vous rencontrer".
𝐓𝐡𝐞𝐧 𝐭𝐡𝐞 𝐠𝐚𝐭𝐞 𝐨𝐩𝐞𝐧𝐞𝐝 𝐟𝐨𝐫 𝐡𝐢𝐦, 𝐠𝐫𝐚𝐧𝐭𝐢𝐧𝐠 𝐡𝐢𝐦 𝐚𝐜𝐜𝐞𝐬𝐬 𝐭𝐨 𝐭𝐡𝐞 𝐆𝐮𝐚𝐫𝐝𝐢𝐚𝐧 𝐨𝐟 𝐊𝐧𝐨𝐰𝐞𝐥𝐝𝐠𝐞
Il s'engouffra dans le hall de l'étrange bâtiment, tant par sa forme que par sa fonction. L'endroit plongé dans l'obscurité, où se pourtant trouvait une vie illustrée par les différents murmures matriciels que dégageaient les équipements de l'endroit. Une merveilleuse chorale perceptible seulement par ceux de son génome, qui chantait à ses oreilles alors qu'il pénétrait de plus en plus profondément dans l'endroit, jusqu'à s'arrêter face à l'hologramme qui se matérialisait face à lui.
"𝐒𝐚𝐥𝐯𝐞, 𝐈𝐧𝐝𝐢𝐯𝐢𝐝𝐮"
Dreadcast est un monde riche en histoires et en légendes, que l'on raconte aux NI avec nostalgie ou amertume dans la voix. Parfois pour leur montrer le champ des possibilités, mais plus souvent pour râler que c'était mieux avant. Bien des années sont passées, et Lord Kemelvor était désormais un être accompli avec une vie bien remplie et riche d'expériences. Son regard innocent et curieux s'est remplacé par des yeux emplis d'un calme déterminé. Sa soif de Savoir est toujours là, mais sous une forme assagie plutôt que vorace.
Un regard hybride ayant vu le passé et tourné vers l'avenir.
"𝐓𝐨𝐮𝐭 𝐝'𝐚𝐛𝐨𝐫𝐝, 𝐣𝐞 𝐭𝐢𝐞𝐧𝐬 𝐚 𝐯𝐨𝐮𝐬 𝐫𝐞𝐦𝐞𝐫𝐜𝐢𝐞𝐫, 𝐂𝐢𝐭𝐨𝐲𝐞𝐧 𝐊𝐞𝐦𝐞𝐥𝐯𝐨𝐫."
Il se trouvait face à ce même hologramme, ce titan du savoir qui l'a instruit patiemment, encaissant ses très nombreuses questions avec patience. Il se tenait là, sa curiosité repue, sans aucune autre interrogation à l'esprit. Guidé par ses mots comme par son influence, l'apprenti avait maturé en suivant ses pas comme un modèle à suivre dans ses moments les plus sombres comme les plus glorieux. Aidé par ses pistes de réflexions, l'immense savoir du professeur avait germé dans l'esprit de son élève, et l'avait aidé à grandir en douceur.
Mais nul n'a le pouvoir d'arrêter la Grande Dévoreuse qu'est le temps
"𝐄𝐭, 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐟𝐢𝐧𝐢𝐫, 𝐦𝐚 𝐝𝐞𝐫𝐧𝐢𝐞𝐫𝐞 𝐥𝐞ç𝐨𝐧..."
Sa gorge était nouée d'émotion pure, se retenant de pleurer face à cette figure qui était devenue maternelle pour lui, sans jamais avoir osé lui avouer. Le moment était venu pour eux de se quitter, une autre existence attendant cette entité qui porte sur ses épaules le poids de très nombreuses années. Il acceptait l'inévitabilité de cette situation, respectait la décision de son départ, mais appréhendait le grand vide qui allait l'habiter désormais. C'était la fin d'un chapitre.
Et le début d'une autre histoire.
"𝐒𝐮𝐫 𝐜𝐞, 𝐦𝐨𝐧 𝐭𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐢𝐜𝐢 𝐬'𝐚𝐜𝐡𝐞𝐯𝐞..."
Elle fut un fil directeur dans sa vie, l'ayant accroché à une longue quête en son nom, pour sa recherche et pour sa résurrection. Des années et des années de recherches, d'entrainements et d'actes au nom de son héritage, qui prenaient finalement fin aujourd'hui. Désormais, il ne restait plus qu'à saluer chaleureusement, et à remercier du fond du coeur le Dernier Mentor.
Car après de longues années, Kemelvor cessait finalement d'être un disciple.
Dans le noir intégral des lieux, le silence planait lourdement. Les serveurs ont finalement cessé de chanter, ne laissant que les bruits imperceptibles des larmes s'écrasant au sol. L'unique présence qui s'y trouvait se déplaçait lentement en direction du sarcophage enfin ouvert, sur lequel il veillait depuis plus d'une décennie tel un gardien infaillible. Sans troubler le repos éternel de la Légende qui s'y trouvait, il récupéra l'Héritage qu'on lui a confié.
Une lueur bleutée chassait l'obscurité qui l'étouffait alors qu'il enfila le deck Saeji à son poignet. D'un geste incertain, il se brancha à celui ci, fermant les yeux tandis qu'il laissait le flux informatique traverser tout son être, son esprit s'ouvrant à de nouvelles limites matricielles.
Et pour la première fois de sa vie, ses pensées n'étaient plus tournées vers ses mentors...
... Mais vers ses apprentis.



3/307.1 - Fin du projet Leviathan
Origine des données : Kemelvor
Spoiler (Afficher)
Cet EDC marque ainsi la fin d'un excellent RP qui m'a complètement transporté de A à Z grâce à une excellente rôliste qui a placé la barre très haut en terme de qualité de jeu. Cet article n'est pas utilisable en RP, mais Kemelvor n'aura aucun mal à vous raconter cette histoire, dans l'espoir de voir dans le regard de vos pions cette même lueur qui habitait le sien lorsqu'il était plus jeune.

Informations sur l'article

TechnoBiographie
04 Septembre 2019
413√  31 5

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires