Recherche

EDC de Kemelvor

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Kemelvor

Cacher

TechnoMortem

5/38.5 - Avènement de l'âge du clonage avec la première réplication organique avec préservation mémorielle, un évènement qui allait marquer le restant de l'Histoire. La survie était devenue alors une problématique secondaire, l'humanité désormais protégée de la Mort, libre de philosopher sur ce sujet mystérieux que peu ont cotoyé, se demandant si notre âme s'éteint lorsqu'on cuve, donnant naissance à une autre personne possédant notre mémoire. Ne sommes nous que des copies d'une existence passée, notre "soi" originel décédé depuis bien longtemps ?
La Mort n'est pas très grave dans Dreadcast. Vous pouvez vous cloner à l'infini.
Kemelvor comprenait l'absurdité de tous ces concepts vains alors qu'il tenait le cadavre ensanglanté de sa femme, son pelage souillé du sang s'échappant de sa gorge ouverte d'une longue entaille. Son regard vitreux reflétait l'absence de vie, une vision rare dans ce monde où l'apoptose s'enclenche dès le dernier soupir. Mais isolé dans les entrailles du Monde, il n'y avait aucun réseau pour capter les signaux de détresse de sa puce APM emportée par l'assassin.
La Mort n'est pas grave dans Dreadcast. Vous pouvez vous cloner.
𝐎𝐛𝐥𝐢𝐯𝐢𝐨𝐧
Copies ou originaux, une différence si stupide à présent pour lui. La question de l'âme qui s'éteint ou qui persiste après une cuve possède t-elle encore une quelconque importance ? Désormais, c'était pour lui des réflexions destinées à apaiser les immortels sur leur condition, lassés par une vie qui leur semblait avoir de moins en moins de sens. Mais les yeux du vautours étaient fixés sur le corps de celle qu'il avait aimé, qui perdait peu à peu de sa chaleur. Ces questions philosophiques ne la fera pas revenir.
La Mort n'est pas grave dans Dreadcast.
Brutale réalité. Leur condition d'éternel est illusoire et fragile. Survivre est leur objectif. En cet instant, il maudissait avec ferveur ceux lui ayant dit un jour que le clonage était une malédiction, sans réaliser qu'ils étaient des proies dans un immense nid de prédateurs. Seule cette immortalité permettait l'insouciance des gens, divergeant leur esprit de la peur de la Mort pour se concentrer sur les possibilités d'une Vie. Sa froide promesse n'amène que la Terreur parmi le coeur des vivants.
La Mort n'est pas grave.
Terreur qu'il avait vu lorsqu'il plantait son kanuf dans la gorge d'un innocent. Terreur qu'il avait vu lorsqu'il avait braqué son 9mm vers le visage d'un souffrant. Terreur qu'il avait vu à travers la lunette de son fusil lorsqu'il l'alignait vers un adversaire imprudent. Tous ne sont jamais revenu. Il avait effacé leur existence d'un simple geste. La fin de décennies et de décennies d'efforts et d'actions à cause d'une erreur de leur part qui les ont amenés à se retrouver parmi la liste des meurtres de Kemelvor. Au nom de sa Survie, ainsi que celle de ses alliés. Prédateurs, Proies ou Égaux, la seule chose qui compte est de vivre à la fin de la journée.
La Mort est grave.
𝐓𝐞𝐫𝐫𝐞𝐮𝐫
Et lui même a déjà connu sa fatale conclusion, isolé au milieu d'une ruine. Sa nuque traversé par une balle meurtrière. Pas de douleur ni de réalisation, juste une fermeture brutale du rideau alors que son existence cessait à son tour. La poigne glacée de la Mort l'a emporté dans l'oblivion, où il était désormais impossible de donner un sens à quoique ce soit. C'était fini sur l'instant, et ce n'est que grâce à la survie de ses alliés qu'il a pû s'offrir une autre chance après quelques jours à se débattre dans le néant. Que peut faire l'Âme, cette notion abstraite, face à la réalité de la Mort ?
Tu n'es pas encore Mort.
Enfermé loin sous Dreadcast, Kemelvor entendait des voix plus loin dans le couloir. Reposant respectueusement le corps de sa femme décédée sur le sol froid et humide, il essayait de reprendre ses esprits et se refocaliser sur la situation précaire où il se trouvait. Il devait continuer de vivre pour honorer les morts dont il est responsable. Persister pour ne pas rendre vain les sacrifices des autres. Prenant en main son arbalète technologique, il sortait lentement de la salle, allant à la rencontre des voix pour déterminer si elles étaient alliées ou ennemies. Son esprit était brisé, quel dénouement était le meilleur en réalité ?
𝐈𝐥 𝐬𝐞 𝐝𝐢𝐫𝐢𝐠𝐞𝐚𝐢𝐭 𝐯𝐞𝐫𝐬 𝐥𝐚 𝐟𝐚𝐢𝐛𝐥𝐞 𝐥𝐮𝐞𝐮𝐫 𝐪𝐮'𝐢𝐥 𝐯𝐨𝐲𝐚𝐢𝐭 𝐯𝐞𝐫𝐬 𝐥'𝐡𝐨𝐫𝐢𝐳𝐨𝐧, 𝐬𝐨𝐧 𝐚𝐫𝐦𝐞 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐮𝐧𝐞 𝐦𝐚𝐢𝐧, 𝐬𝐨𝐧 𝐜𝐨𝐞𝐮𝐫 𝐞𝐧 𝐦𝐢𝐞𝐭𝐭𝐞 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥'𝐚𝐮𝐭𝐫𝐞.

Informations sur l'article

TechnoBiographie
08 Novembre 2019
406√  32 8

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Naurestel (324☆) Le 08 Novembre 2019
    Magnifique, j'en ai le coeur à l'envers.
  • Lisiane (322☆) Le 08 Novembre 2019
    "L'éternité n'existe pas..."
  • Cryptic (0☆) Le 08 Novembre 2019
    Vous m'amenez le prochain cobaye ? èé
  • Eaven (677☆) Le 09 Novembre 2019
    Plutôt mourir !
    ... Oh wait.
  • Zlatows (31☆) Le 09 Novembre 2019
    Forcément, Stalker COP, je devais étoiler.
    A quand les expés pour récupérer des artefacts des techno-ruines de Dreadcast ? smiley
  • Danasha (17☆) Le 09 Novembre 2019
    Grand moment d'émotion RP !
    Très bien écrit!
  • Sana_Peli (469☆) Le 11 Novembre 2019
    tkt elle va respawn
  • Khahl~478 (0☆) Le 14 Novembre 2019
    C'est bon de lire et de découvrir ces deux mois derniers que la mort peu apporter son sens dans le RP de DC.
    C'est bon de le lire de si belle manière. Merci !