Recherche

EDC de EveR~4918

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par EveR~4918

Cacher

EmpreinteS

«Rien […] n’a plus d’importance que d’éviter de suivre, comme le font les moutons, le troupeau de ceux qui nous précèdent, nous dirigeant non pas où il faut aller mais où il va» - Sénèque -


♪♫ - EmpreinteS

«L’homme de l’avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue» - Nietzsche -

Qu’advient-il des âmes une fois disparues ? Que reste-t-il de l'odeur de sang, de l’encre ou de toutes leurs initiatives ? Rien, ou si peu… Des silences dont quelques âmes hurlent l’absence.
Combien de vies marquantes en notre Cité à passer inaperçues de ne pas avoir trouvé plume pour leur redonner vie, pour les faire entrer dans l’Histoire ?

Que reste-t-il des Hommes qui ont marqués l’Histoire de leur passage et fait de nous ce que nous sommes ? L’Essence même de notre passé, cette énergie aventurière dépensée contre vents et combats à poursuivre un rêve, une Utopique Harmonie. Combien de vies aventureuses à passer " à la trappe ". Si personne n'est là pour les attester voire les romancer. Car pas d’illusion, la Vérité est sans doute bien des fois arrangée, trompée, tronquée ou porte le sceau de Damnatio Memoriae.

On ne retrouve souvent de déraisonnables audaces, une collection poussiéreuse de masques ou de faits empoisonnées, muselés, de petits paquets de lettres griffonnées reliées par un ruban ayant perdu couleur, quelques photos usées par le temps, tâchés de sang, un livre dans le meilleur des cas, une histoire chuchotée ou le témoignage d'un compagnon d'infortune ou d’un confident âgé…
Et sans aller aussi loin : il suffit souvent d’une mémoire pour donner vie à ce qui, jusque-là, n’avait été que rêvé.

On essaie de connaître l’Histoire de la Vie et, par ricochet, la nôtre. Une à une, des bribes du passé, des morceaux de souvenirs, des lambeaux d’illusions et d’espoirs, des dates, des lieux, des visages arrachés de mémoires parcellaires ou volontairement limitées. Trop comprendre serait sans doute se révolter et vouloir sortir du vase clos dans lequel Il tente de nous ordonner.
Libre arbitre sans doute lui aussi dévoyé, quand les chemins tracés par une Mère qui ne veut sans doute pas comprendre cette insistance à connaître notre passé, … sans doute de peur de finalement lui échapper.

Puis naissent les instants où le temps prend d’autres saveurs, l’espace une autre consistance. Hors de prise, la parallèle prend ses distances et grave sur ses chemins un autre présent, la seule réelle mémoire, conjointe, union entre les deux rives d’une même Cité.

Dans les vapeurs des sens les brouillards s’étiolent en d’autres départs, sans un bruit. Pour quelle raison faut-il alors que s’ouvrirent d’autres routes sur ces silences ?
Que le chemin parcouru prenne réellement tout son sens quand le pas s’interrompt ?
Que l’horizon ne semble soudain plus si lointain alors que l’âme semble déjà loin ?

« Certains écrivent l'Histoire pour que d'autres puissent la raconter.
Je suis de ceux-là. »
- Manérina -


Un nouveau carnet s’ouvre, drôle d’endroit pour hurler ces absences trop longues, infinies, celles qui ont gravée à un moment ma vie. Je pensais au dernier volet d’un triptyque, je sais désormais, alors même que j’écris ces lignes, que le tableau ne se terminera pas entre ces pages, ni entre ces murs qui accueillent voyageurs désorientés; couples en perdition, Hommes et Femmes solitaires qui ne savent pas même se voir, repliés sur leur propre biographie, petites gouttes d’encre palpitante dans Histoire avec un grand H, celle à laquelle on aimerait être sûr de pouvoir participer à défaut de pouvoir en bouleverser le cours.

D’exubéranceS comme de silenceS dans l'action, de parfums d’encre, de souffre, de sang et de poussière, à coups d'audace, de force et de persévérance, il ne sera sans doute pas possible de graver le nom de Tous au cœur de notre Histoire.
Ceux où l'action, le rêve ou l’illusion, l'amour ou l’aversion, les voix et l'écriture ne font plus qu'Un. De quoi comprendre et dispenser ce vent de liberté si cher au cœur des vrais aventuriers, de Nous, DreadCastiens.

Il reste tant de contrées à parcourir à l’intérieur de ces Âmes. Tant de portes à ouvrir. Un jour viendra où je saurais d’où je viens, pourquoi j’ai vécu. Il sera temps alors de revenir sur mes pas. De scarifier ma peau d’une louve dont j’ai suivi les pas et de montrer les crocs.

« La libre pensée ne constitue souvent qu'une croyance, qui dispense de la fatigue de penser.

Ce n'est pas avec la raison, et c'est le plus souvent contre elle, que s'édifient les croyances capables d'ébranler le monde. »
- Gustave Le Bon -


- Il est des Idéaux dont on ne se libère pas et dont on garde empreinteS jusque dans l'au delà -

Informations sur l'article

VIII - EmpreinteS
19 Mai 2014
765√  13 3

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Wanderlust (60☆) Le 19 Mai 2014
    Toi tu manques de folie(s)!
    Teins-toi les cheveux :3

    ♥♥♥
  • Rage (83☆) Le 21 Mai 2014
    C'est une belle étoile, que je t'offre une fois de plus, des textes qui mérites toujours que l'on porte notre regard dessus.