Recherche

EDC de Eaven

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Eaven

Cacher

Sous leurs mains.

---------------------
Un corps composé de clones, alimenté d'un esprit humain.
Un corps immortel avec un esprit mortel.
---------------------
Un nouveau temps, celui où on repousse les valses avec insistance de peur qu'elles ne s'approchent beaucoup trop près. De peur qu'elles ne fassent tout éclater. Dans un bruit de verre contre le sol dallé.
Un nouveau temps, que la petite rouge ne parvient pas à tenir entre ses doigts, volonté de fer pour souvenirs en papier de verre. Alors que ses poumons étouffent, s'étouffent et l'étouffent plus encore, elle se retient à l'idée que c'est possible, impassible. Et lorsqu'elle en oublie la brûlure, ils la lui rappellent en la privant de son air, de son smog, qu'ils remplacent par les images disloquées de son regard trouble, désoxygéné.
Sous tes mains, je me souviens des leurs.
---------------------
Le corps ne se souvenait plus des caresses du quotidien, et ne voulait pas s'en souvenir. Alors qu'elle ne cherchait qu'à le faire suffoquer de l'absence de ces contacts humains devenus maladroits, le voilà qu'il revit, le traître, le voilà ranimé sous la tendresse de ses doigts. Sous la douceur de ses mains sur son corps délaissé, elle se souvient d'autres mains refroidies par le temps et la fausse Éternité, d'autres mains auxquelles son corps chétif a appartenu. Sous ses mains, elle renaît à petit feu, alors que sa peau se remémore les serres d'il y a longtemps, les plumes éternelles, l'épiderme rugueux qui ne s'efface pas.
---------------------
Sous vos mots, je me rappelle les leurs.
---------------------
Ceux qui ont tranché, coupé, déchiré, laissé à vif pour que d'autres passent dessus pour recoller, apaiser, guérir jusqu'aux prochaines entailles. Perpétrer à jamais le cycle qu'ils imposent : si l'Éternité est un leurre, les mots nous rappellent qu'elle existe tout de même. Partout, ils reviennent à la charge, enfonçant des portes qui se voulaient closes, faisant tinter l'alarme d'une mémoire ébranlée. Sous des sonorités douces, ils lui renvoient de vieilles images, ils appuient sur ce qui fait encore mal, ils jouent à la faire chanceler et parier qu'elle tombera.
Sous vos sourires, je vois les miens.
---------------------
Les fissurés, les façades usées d'être trop regardées, les mensonges satisfaisants. Existe-t-il encore en la Cité un réel sourire, qui ne soit pas tâché par le sang, la souffrance et le smog ? La peur des miroirs est partout lorsqu'elle sort au-dehors pour voir les lèvres se relever, pour souffrir des sourires qui se jettent à son visage. Sous ces marques d'un bonheur décharné, elle se borne à les imiter pour se fondre dans la masse, elle accepte d'être le reflet de leurs reflets, elle leur ment, elle se ment, pour la faiblesse humaine : la volonté de vivre un jour de plus.
Sous ta main, je meurs.
---------------------
La beauté aux bords des yeux, la douceur aux bouts des doigts, et la libération à la pointe de la seringue. Et ses mains, ses mots, son sourire l'ont bernés jusqu'au dernier instant. Ou l'avant dernier. L'impression de déjà-vu, revivre une seconde fois, et savoir avec certitude lorsque ses jambes ne la portent plus. La délicatesse est impalpable, le bruit inaudible du verre qui se brise, le sourire disparu du voile du visible.
Et tes mains me tuent pour me faire revivre.
Et tes mots m'assassinent pour me réchauffer.
Et ton sourire m'achève pour me faire renaître.
---------------------
Mais pour revenir enfin à elle, il faut accepter de mourir un peu.
---------------------
Respire...
---------------------
---------------------
Spoiler (Afficher)
Une demie-heure chrono en main, ou presque, pour cracher des mielleries, c'est suffisant. Inutilisable en RP, si ce n'est pour ceux qui en auraient miraculeusement connaissance, évidemment.
Et je me nourris de commentaires !

◊ Commentaires

  • Flaxia (161☆) Le 09 Décembre 2016
    J'aime bien tes mièvreries. Puis, c'est amusant de voir que ce texte fait sans doute echo à celles de Flaxia en bien des points.
  • Roxann (62☆) Le 09 Décembre 2016
    Il n'y a que sous Son regard que l'on existe! è_é
    Décidément, j'adore tes mielleries moi. J'en veux encore!
  • Akasha (0☆) Le 09 Décembre 2016
    [J'aimerais lire plus souvent, Des mielleries de ce genre ☆]
  • Hemilly~37023 (37☆) Le 09 Décembre 2016
    [moi j'approuve totalement ces dames! tes mièvreries elles sont cool. Et oui je suis objective! Plus sérieusement j'aime toujours autant tes textes, ils sont beau et simple a la fois c'est cool et faut que tu en écrive plus souvent!]