Recherche

EDC de Lucian

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Lucian

Cacher

Pour un Nom - Episode 3

Episode diffusé sur la chaîne KLM pour ceux qui y ont un abonnement.

Ca c'est mon nom!
Il ne signifie rien, il n'a aucun lien avec l'Histoire ou une quelconque personne ayant existé avant mon arrivée. Mais pour moi, il n'en est pas moins important.
Pourquoi Matsui et pas Idiot ou Ducon? Ben simplement parce que mon frère et moi on trouvait que ça sonnait bien!


S'il n'a pas marqué l'Histoire et ne le fera sûrement jamais, il a par contre le droit à la sienne d'histoire. L'histoire écrite par un mec qui a changé de race, de taille et de prénom mais jamais de nom.

Il était une fois...

Non, ce n'est pas ce genre d'histoire! Je n'ai pas le talent pour ce type d'écriture.

Il avait répondu oui à ma fausse demande, heureux mais frustré quelque part. Quel genre d'homme étais-je pour briser ses simples rêves ainsi? Il ne demandait pas grand chose à comparé de tout ce qu'il m'apportait pourtant.

Et bien j'étais juste un connard de manipulateur vous diraient les gens bien pensants qui ne connaissent rien de nous.

Oui un manipulateur pour une bonne cause, faire exploser son coeur de joie au moment propice.

Vous pouvez vous leurrer en pensant que la joie ne peut être qu'explosive dans ce genre de situation.
Laissez-moi vous rappeler combien c'est plus grisant quand vous êtes déçu de tout et que quelque chose que vous attendiez tellement arrive.
Vous passez d'un extrême à l'autre et vous avez l'impression que cela n'aurait pas pu être plus beau dans votre imagination.

Il avait eu sa demande et il était heureux, je n'étais donc pas un monstre à ses yeux mais l'homme qui allait devenir son mari et cela le remplissait d'un sentiment suffisant pour ne plus s'attendre à quoi que ce soit de plus grand.
J'avais le contexte parfait pour réellement le surprendre.

Sauf que j'allais merder, c'était prévisible!


Nos chauds-froids en overdose, nos querelles qui n'avaient aucun sens et nos réconciliations équitables berçaient notre quotidien. Jusqu'à ce jour d'horreur qui mettra fin à mes conneries, me faisant prendre en maturité.

Tout avait commencé par un com', ça commence souvent comme ça!
Et il m'a raconté, il a su y mettre les formes pour déclencher en moi une envie incommensurable. J'ai été obligé de me réfugié dans mon studio, endroit intime et calme le plus proche d'où je me trouvais.

Il y a des moments comme ça ou être une nana serait tellement plus simple quand on partage sa vie avec un "Ange Pervers".

Me voilà donc allongé dans mon lit, un des rare mobilier qui décore ce 31m², com à la main. Je suis clairement à l'étroit dans mon futal, pas besoin de faire un dessin.

Il se paie ma tête, me provoque. Commence alors ce petit jeu du chaud-froid entre nous jusqu'à ce que l'un des deux se décide à devenir raisonnable.

Après une heure, calmé et le confort de mon pantalon bien retrouvé, je rentre à la maison, m'arrêtant près de lui. Le ton monte entre nous et il me repousse. Il réussit à me faire l'abandonner dans le smog en train de bouder.

J'allais pas m'arrêter là, j'en suis incapable, je veux absolument passer de froid au chaud. Je le contrôle, je le contrôlerai toujours, je suis "Son Maître".


Je rentre dans notre nid d'amour, me déshabille et j'orne ma virilité tout en éveil d'un joli ruban violet avant d'aller prendre place en position suggestive sur l'îlot centrale de la cuisine.
Le froid a pris toute son amplitude, je ne vais pas continuer de céder à ses caprices. Il sera puni quand il rentrera. Il ira voir les caméras afin de découvrir ce qu'il a raté et il sera dégoûté. Je gagnerai cette partie, une nouvelle fois. Et je le priverai de sexe pour ce soir, nous offrant à tous les deux une frustration sans nom.
L'équité est l'armature de notre couple après tout!

Tout ce que j'avais prédit se réalise. Non seulement frustré, je récupère un homme déstabilisé, fragilisé et coupable. Il craque entre mes bras et je lui rappelle combien il est tout l'inverse de ce qu'il pense de lui-même, qu'autrement je serais parti depuis longtemps.

En attendant son retour j'avais prévu une soirée dans notre "Palais des Plaisirs", à savoir notre salle de spa. Un massage dans l'ambiance chaleureuse et humide de cette chambre dédiée à la relaxation.


Ma frustration grandit encore plus face à sa cambrure et ce corps à portée de mes doigts, je ne peux plus continuer. Je décide donc de m'arrêter, gêné par l'effet qu'il me fait alors que je me suis résigné à ne pas lui céder ce soir. Je dois réagir, je ne peux pas simplement être faible.

Une réflexion sur le fait que je ne sois pas fétichiste des pieds, une blague de sa part, je saute sur l'occasion pour feinter une crise. Je quitte le jacuzzi, passe un peignoir et rejoins le couloir.

C'est là que tout a dérapé!

Flash Back Episode 2

Je suis quelqu'un de patient mais un joueur aussi, un trop grand joueur même parfois. A force de me rapprocher des limites, je finis toujours par les franchir sans m'en rendre compte. Qui sait si un jour je vais pas finir en cuve bêtement?

Ce jour était arrivé.
Pour la première fois depuis que je le connais, il se met en colère, crie à en faire couler ses larmes.
Une porte vitrée nous sépare et à cette scène je vois rouge. Je ne sais pas d'où m'est venue cette force1' mais ma paume et mon corps brisent le vitrage et je m'élance dans les débris de verre au sol, jusqu'à lui.

Je comprends que je suis allé trop loin cette fois, que j'ai clairement dépassé les limites et que l'homme que j'aime est brisé contre moi. Je ne pense qu'à cela et lui aussi, trop dévasté pour songer que je suis en train de me vider de mon sang2'.
Notre étreinte dure longuement et mes forces s'amenuisent mais je suis incapable de le lâcher. On restera ainsi jusqu'à ce que je m'évanouisse, le décompte avant ma cuve enclenché.
Par chance Elvire encore éveillée répond à l'alerte lancée par Kada et débarque accompagnée de Barshabba.
Ils me transportent dans mon lit, retirent le verre, pansent mes blessures et me stabilisent. Mon pronostic vital n'est pas bon mais la cuve et moi ne nous rencontrerons pas ce soir.
Kadath, tu n'auras pas à vivre ce que tu redoutes le plus, me sentir mourir et disparaître dans tes bras, mais c'est pas passé loin cette fois.
Il est temps que je tire des leçons de mes actes, je ne serais pas toujours aussi chanceux et je finirai par te perdre si je ne change pas!

Alerte Spoiler!


Episode hors série!

Les productions KLM ont annoncé qu'un épisode hors-série est en préparation!
Titré Red Lights, sa date de sortie n'est pas encore fixée et on ignore si cela sera avant ou après la diffusion de l'épisode 4.


  • 1 le dé de 99
  • 2 le dé de 1

◊ Commentaires

  • Kadath (12☆) Le 20 Janvier 2023
    Jamais de demi-mesure avec Lucian ! Je dirais bien que ça fait son charme mais dans certains cas, un peu moins quand même. ♥
  • Lucian (114☆) Le 22 Janvier 2023
    Si si ça fait son charme mais seulement avec un regard flouté.