Recherche

EDC de Amaryllis

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Amaryllis

Cacher

VIII. Début de la fin

Spoiler (Afficher)
Par rapport à la dernière cuve de ma pionne, bien RP oui smiley Bonne soirée même si le JD à mis trois cent ans avant de click cuve ! xD
Merci à lui pour ce bel effort et ce fou rire, merci aux autres d'inspirer ma pionne et de m'inspirer à la jouer de plus en plus reine du mal !

Léger moment d'absence, la jeune femme lève les yeux au plafond en laissant couler les conversations autour d'elle. Sans intérêt. Plus rien ne compte. Une chance qu'elle est encore assez de force pour tenir à bout de bras toutes les responsabilités qui lui incombe. Les monstres de leur VR's se rappellent à son bon souvenir, traquer, créer, recommencer.




10... 9...





Elle se redresse doucement, contemple un instant les présents, spectres d'une réalité qui n'est plus la sienne. Qui n'est plus la leur. Mouvement léger, serres grattant contre le bois d'une table de réunion, aidant son corps maigrelet à se hisser sur les talons hauts qui sonneront comme un glas. Dernier avertissement. Une voix lui susurre, assurée, doucereuse tel les cauchemars qui la poursuivent : ''Tu as déjà perdu.''




8... 7...





Debout, temps tournant au ralenti, un sursaut de son faible corps, a jeun depuis plus de dix jours. Elle aura le temps de porter une main à ses lèvres pour camoufler une quinte de toux grasse. Rapidement, l'écho de sa présence se fait entendre, lieu abandonné pour un autre plus paisible. Ils auront eu raison d'elle.




6... 5...





Dans le smog, vous suivrez un des nombreux fantôme de cette ville qui en construise l'épopée. Destinée de celui ci : non loin, le noir de la mort l'attend. Du sans macule la paume de la vautoure. Son corps cri comme son âme, pourchassé par cette voix qui lui réclame l'abandon, la perte, l'arrêt de toute lutte pour ne laisser qu'une cause. Finalement, il avait raison.




4... 3...





Péniblement, la maison familiale est rejoint. Elle se hâte de retrouver le plumé. Son tortionnaire et tendre amant de toujours. Il l'enlace, baiser contre le front, il sait déjà ce qu'elle s'apprête à lui demander. Rien n'y fera, ils le savent. L'esprit de la NetKeeper est d'hors et déjà hors de portée d'aucun traitement. Plus rien ne l'atteindra. Hormis ce tout dernier geste. Il la laisse là, se dirigeant vers la salle de bain.




2... 1...





Déshabillant son corps et son esprit, elle se débarrasse du superflu. Le squelette de son corps visible, torturé par une négligence continu. Il était temps d'y remédier, d'enfin se libérer des démons. Ce secteur n'en valait plus le coup. Elle s'avance à son tour, marchant d'un pas léger vers l'Ebène, bras guidés pour une dernière accolade amoureuse. Il se tourne pour lui offrir un baiser tendre, lèvres parcourant les siennes pour en goûter l'amont d'un nouveau départ. Tentateur, il glissera une main contre sa gorge pour en parcourir le fin duvet blanchâtre. L'autre ira contre son bras, aiguille frôlant la peau, seringue de la délivrance.




... 0 ...





A son tour de la soutenir à bout de bras, il l'emmène vers le lit pour la couvrir d'un drap fin, cachant son corps mourant. Une esquisse de sourire, une caresse sur la joue et une phrase : "Notre SR nous attend..." avant qu'elle veuilles bien clore les paupières, rite de passage vers un nouveau destin.




...





C'est sur un lit de mort près des aimés qu'on ne réalise que l'importance de son vécu et du futur qui nous attend. La cuve est salvatrice, l'acte en lui même l'est bien plus. La voix murmure :




Recommences... encore une fois.




Informations sur l'article

Ama'
12 Octobre 2019
264√  18 10

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires