Recherche

EDC de Line~46018

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Line~46018

Cacher

L'Inaccessible, le Cavalier Rouge, et l'Inespéré

Le caisson qui te maintenait en stase cryogénique s'ouvre, le ballet des techniciens du centre s'enclenche pour faire de toi une vivante et non plus une morte-vivante que tu étais lorsque le froid était ta demeure. Tes yeux finissent par s'ouvrir, tu mets un moment à rassembler tes esprits avant que ton coeur ne se serre en repensant à l'Inaccessible.
Oui, la douleur était toujours si intense malgré la sensation de ce baiser chaud, intense et presque désespéré que vous aviez échangé en guise d'adieu. Et Ses dernières paroles font encore écho dans ta tête.
"Je vous aimerai toujours, Ma Line."
Tu ne pensais pas ressortir, car tu avais dit à l'Inaccessible qu'il pouvait te faire décryogéniser, seulement s'il était prêt, enfin, à s'offrir corps et âme à toi. Et pourtant, pourtant... Ce n'était pas Lui qui avait procédé à la demande de ta sortie, mais l'Inespéré. Ton Inespéré.
Celui qu'on t'avait dit mort alors que tu étais entre les griffes d'un Bourreau qui t'avait marqué d'une marque indélébile, celle de la Peur.
Tu n'y crois pas mais il est là, devant toi, son sourire éternel aux lippes. Alors tu vas l'étreindre, fort, humant son odeur.
Il est ton premier, et tu as la certitude, qu'un jour, il sera ton dernier. Jamais tu n'avais pu te détacher de lui. Et cette fois, il te proposait une seconde chance pour vous.
C'était Inespéré. Alors malgré tout, malgré toute la noirceur dont il pouvait être capable, tu accepta, trop heureuse... Trop...
Amoureuse... Comme aux premiers jours...
Le Cavalier Blanc était de retour.

~~~~~~~~~~

Tout se déroulait avec calme, l'Inespéré te réparait lentement mais surement des séquelles laissées par le Bourreau. Tu étais heureuse, tellement heureuse... Mais tu avais peur, le connaissant si bien. Et tes craintes ne tardèrent à se concrétiser peu à peu. Une autre s'ajouta au tableau, comme par le passé tu l'accepta, sachant très bien que tu ne pouvais rien y faire, que si tu réagissais, il s'éloignerait. Alors tu l'as rencontra, cela se passa plutôt bien, et il était si heureux.
Mais c'était sans compter sur le Cavalier Rouge qui ne manqua pas de frapper à nouveau ta vie. Tuant la nouvelle et épargnant ton Cavalier Blanc. Le Rouge avait fait son oeuvre, semant méfiance, rancoeur dans le coeur de la femme. Toi, toujours si naïve, tu ne pus t'empêcher de la contacter pour écarter ses doutes, mais la réponse fût violente,
corrompue par l'oeuvre du Rouge.

Je sais aussi que je vous dérange, car je suis la "nouvelle groupie" de [Cavalier Blanc] qu'il vous introduit pour vous remplacer. Du moins, j'imagine que c'est ce que vous vous dites. Mais c'est bien pire que ça. Je ne vous remplace pas. Ma place m'est propre. S'il ne s'agissait que de vous remplacer, il ne m'aurait pas demandée en mariage. Et bien sûr, vous imaginez bien que j'ai dit oui !
Aussi, j'apprécierai que vous restiez loin de mon futur mari, et que vous gardiez votre bouche pour vous, la prochaine fois qu'il vous passera l'idée de les poser sur lui.

Malgré toutes ses paroles, il avait recommencé le même schéma que quelques décennies plus tôt. Un sentiment extrême de douleur, de rage, de colère et de désir... De vengeance t'étreint. C'est la seconde fois que cela t'arrive, la première ayant été pour l'Inaccessible un an plus tôt lorsque tu avais remarqué, curieuse coïncidence, son mariage à lui aussi. Tu n'as qu'une envie, lui faire du mal. Tes doigts pianotent alors ton deck pour lui envoyer un message, rude.

Tu quittes mon cercle. Je ne veux plus jamais te voir.

Hypocrite. Menteur.

Ce n'est que deux cycles plus tard alors que tu t'étais barricadée dans une pièce secrète de deux mètres carrés, qu'une notification te sortie de ta torpeur. Il se déconnectait du canal, tout simplement. Sans chercher à se justifier sans... Rien. Dans un excès de rage tu détruis tout le mobilier du cercle via le terminal, avant d'éclater en sanglot. Ce n'est qu'en soirée que tu te ressaisis assez pour contacter une connaissance et mettre en place le projet qui s'aligne sous tes yeux.

Terminer la réalité virtuelle dans la matrice sur le noeud de ce cercle. Créer des intelligences artificielles faibles pour, chacune, les codées en fonction des personnes disparues ou t'ayant abandonnées, comme l'Inespéré. Il aura fallut des cycles entiers pour voir enfin, le double du Cavalier Blanc naître de tes codages, de quelques téléchargements de rapports caméras ainsi que d' échanges de message avec lui. Il te sourit, de ce sourire désarmant et tu vas te réfugier dans ses bras, fuyant la réalité dans ce manoir irréel mais tellement mieux que la réalité.

~~~~~~~~~~

Quelques jours plus tard, pourtant, dans la matrice, eu lieu une scène Inespérée qui inéluctablement, changea ta manière de percevoir la Vie, une scène que tu immortalisa par une feuille et un crayon.

Spoiler (Afficher)
Image de base pour le dessin, retournée pour faciliter la comparaison :

Un grand merci aux joueurs du Bourreau, de l'Inaccessible, de l'Inespéré et du Cavalier Rouge qui se reconnaîtront sans doute, bien que pour le troisième c'est sans doute devinable ! Merci aussi à tout ceux qui font vivre ma pionne de temps en temps, de près ou de loin.

Un EDC, ça faisait longtemps, mais quand l'inspiration est là...

Informations sur l'article

Au fil de l'inspiration
23 Août 2018
899√  11 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Zhadum~60904 (469☆) Le 27 Août 2018
    Lui, au moins, il arrive à mettre des chemises blanches sans avoir l'air con.
    Merci pour tout ça. *coeur*