Recherche

EDC de Acius

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Acius


---

_Des proportions humaines, Acius est un parfait parangon. Il n'est pas haut comme un elfe, ni bas comme un nain. Il n'est pas large comme un troll, pas plus qu'il n'est étroit comme un kobold. Mise à nue et delestée de ses atours, sa silhouette est de celles qui ne se distinguent pas, se fondent sans peine dans les foules et savent promptement se faire oublier, si bien que l'on soupçonnerait peut-être là l'oeuvre de quelques artifices high-tech; s'ils existent, c'est avec un soin particulier que l'homme les dissimule, cultivant une certaine sobriété vestimentaire, et un rejet consumé de l'apparat dernier-cri.

_Acius est un corps bien organique, où ne semble pas fleurir la cybernétique; on le prendrait sans doute pour un voyageur d'un autre temps s'il n'y avait, perpétuellement visé sur son visage, ce curieux regard solaire, comme dénué de pupilles. Metteur en scène de sa propre comédie, il a glissé sur ses orbes ces lentilles colorées, qui captent et réfractent la lumière d'une manière que ne le peuvent plus ses yeux imparfaits. Par écho luisent sur ses traits acérés une séquence complèxe d'ornements façiaux, qui contrastent avec ce derme au teint si terne, affadi par la Peau d'Argent. Ces nombreux anneaux metalliques, qui tintent à ses oreilles comme à l'arête saillante de son nez, accusent de la convergence de deux époques, l'une tribale, et l'autre bien métropolitaine. Cerclant son front comme une auréole, un diadème finement gravé contient le flot de ces mèches cendrées qui constituent son épaisse crinière léonine.

_Port voûté, posté comme un animal prêt à bondir, Acius porte une ample et épaisse tunique de voyage, qui diffère des traditionnelles armures guerrières aux lourds revêtements protecteurs; sous un poncho éthéré de fibres cristalline , qui le préserve des bourrasques et de l'humidité environnante, il s'est paré d'une longue veste en cuir d'écureuil souple, doublée contre le tranchant de ses adversaires. Son visage est ceint d'un épais fichu de tissu sombre d'une facture commune, dissimulant l'or des artifices qui recouvrent son visage, et son souffle bas. Son pantalon d'uniforme est scellé dans une paire de gaines mécanisées, accompagnant ses pas jusqu'à les rendre prompts, légers. A sa base reposent de bonnes vieilles Alpha serrées aux semelles gommées, comme pour mieux étouffer les indices sonores de sa discrète présence.


---

(Merci Kemelvor !)