Recherche

EDC de Thomas

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Thomas

Cacher

- La Mort

▶ ♫ ◀
Pendant une nuit des plus sombre accompagnée d'une forte pluie, des coups résonnent dans une ruelle isolée et à l'abri des regards.
En s'approchant de cet endroit animé, on distingue un homme accroupi, faisant approximativement un mètre quatre-vingt dans les quatre-vingt treize kilos disposant d'une certaine carrure vêtue d'une tenue sombre et un second individu, un homme au sol, encerclé par les jambes du premier individu qui se tient accroupi au dessus de lui, cela dans une ruelle étroite, lugubre, insalubre où un courageux et insouciant néon se met à clignoter de manière irrégulière, nous dévoilant par brefs instants cette scène entre ces deux hommes.


"zzz" ... Est le bruit du néon qui essaie de reprendre vie, qui essaie de redonner vie à cette ruelle morte, mais en vain, nous dévoilant à la place l'homme accroupi qui vient agripper de sa main gauche le col du second homme pour relever de vingt degrés le haut de son corps tout en armant son bras droit plus haut que sa propre tête afin de l'abattre soudainement et violemment contre le côté gauche de sa mâchoire à l'individu allongé.


"PLOC-FLOC" ... La pluie ne cesse de s'abattre sur cette ville, sur ces hommes dans leurs échanges musclés, dans leurs échanges violents tout en camouflant à moitié le bruit sourd des phalanges qui ne cessent eux aussi de s'abattre sur la mâchoire de ce second individu.


"..." ... Les individus restent silencieux depuis le départ, l'un continue de donner ses coups tandis que le second continue de les recevoir. L'homme allongé se voit soudainement et légèrement éclairé par le néon, dévoilant lui aussi une tenue assez sombre composée d'un cosmopolitain, d'un pantalon moulant et de bottes. Malgré son désespoir, ses bras libres de mouvements... Ils restent inanimés, ses doigts à se noyant sur ce fond d'eau mélangé à son propre sang qui ne cesse de grandir au gré de ces coups reçus.


"PAF" ... Le corps vide de l'individu s'écrase entièrement au sol une fois libéré de manière brusque de l'emprise de cette main gauche. Plus de sang vient alors se mélanger à cette eau au sol, venant de l'arrière du crâne de l'individu inanimé qui n'aura pas apprécié le contact direct avec le sol.


"PAW, CRAC, PAW" ... Dans ce noir des plus obscur, on entend à nouveau des coups, mais cette fois... Plus nombreux, dans un rythme intensifié où un craquement se laisse entendre, probablement celui d'un malheureux nez, mais cette une nouvelle fois grâce à ce courageux néon que nous pouvons visualiser quelques instants cette scène en couleurs du premier homme, ressemblant de plus en plus à un militaire, se trouvant désormais au sol, sur ses genoux encerclant toujours le second homme tout en se tenant penché au-dessus de lui, le frappant cette fois de ses deux poings avec rage.



"AAAAAAAAH !" ... Le premier homme hurle de toutes ses forces, de rage alors qu'il continue de frapper sa victime, ses poings s'abattant sur son visage dans son entièreté, la mâchoire ; les arcades ; les yeux ; le nez ... Il le défigure totalement ! Finalement, après des minutes d'acharnement sur lui, il le délaisse, le laissant gésir au sol pour rester dans cette posture initiale où seule sa tête se permet un basculement en arrière pour laisser son visage faire face à cette pluie quelques instants tandis que le néon laisse à son tour l'obscurité reprendre son règne.


"Ah..ah..ah" ... Un rire léger, étouffé, douloureux se laisse entendre au cœur de la ruelle, au cœur des échanges même entre les deux hommes et soudainement, plus rien, plus un bruit où seul le néon vient à lui seul, dans un dernier effort, briser ce silence et nous dévoiler ce mystère où l'on voit le militaire attraper de ses deux mains, le col du second homme pour relever à nouveau le haut de son corps et le fixer longuement. Alors que le néon s'illuminait du mieux qu'il peut, il se met soudainement à briller encore plus, son bourdonnement se faisant plus fort, mais nous permettant de distinguer un peu plus dans ses détails ce corps inanimé... Une tenue sombre, des dog-tags à son cou, un insigne de Prétorien à sa ceinture...


"ZZZ" ... Le néon ne cesse d'accroître sa puissance de lumière dans un bourdonnement toujours plus intense, toujours plus désagréable, mais qui nous permet enfin de distinguer les détails de ce visage déformé, de cet homme victime de son destin ! Cet homme... N'est autre que Thomas !
L'autre homme quant à lui, gardant de ses deux mains le haut du corps de Thomas relevé, tourne légèrement sa tête sur sa gauche, pour noyer son regard sur cette flaque d'eau et de sang qui stagnait sous sa victime, dévoilant son reflet, nous dévoilant son visage à lui, qui n'est autre que Thomas aussi.


"HAHAHAHA !" ... Le corps jusque-là inanimé sous l'emprise des deux mains se met soudainement à hurler de rire, de manière démoniaque tandis que le néon se met à briller et à bourdonner toujours plus et anormalement ! La ruelle se voit alors éclairée dans sa totalité, nous dévoilant toutes ses flaques d'eau où l'on distingue dans chacune, le reflet de Thomas qui rigole dans une expression de folie pendant que les rires démoniaques se multiplient, ne provenant plus que de ce corps au visage défiguré, mais bien de toute la ruelle !
Nous offrant un spectacle tout simplement horrifiant.


"PAC" ... Le néon explose soudainement ! Réveillant Thomas dans un sursaut accompagné de terreur où il reprend peu à peu ses esprits dans un lit qui ne fait plus qu'un avec sa sueur et dont le calme règne dans sa chambre malgré la pluie battante. Pas de ruelles, pas de néons, pas de Thomas... Rien d'autre hormis ce miroir qui se tient droit, face à son lit, face à lui, dévoilant son reflet, le reflet de Thomas.

Spoiler (Afficher)
Article inutilisable en RP

Informations sur l'article

Un fragment de ma vie
10 Septembre 2021
227√  19 6

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires