Recherche

EDC de Ethayel~30165

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Ethayel~30165

Cacher

~ Contingence ~

~~~
~~~
« Bonjour Ethayel. »
« Qui êtes-vous ? »
« Allons-nous chercher la Fillette ? »
« Je ne sais pas qui vous êtes. Laissez-moi. »
« Mais je suis Toi. Tout comme tu es Moi. Ne le vois-tu pas ? »
« Vous mentez. Quel est votre nom ?! »
« Mon nom n'a que peu d'importance, car je suis Toi. »
« Vous n'êtes qu'une chose dans ma tête. »
« Ha... bien. La Fillette commence à comprendre. »
« Laissez la Fillette dormir. Elle doit se reposer, elle n'a pas besoin qu'on la réveille... »
« Plus tu la rejettes et plus tu en meurs, tu le sais pourtant. »
« Vous ne savez rien de moi ! »
« Je l'ai regardée. Elle te ressemble beaucoup. »
« Je connais déjà l'issue de ces histoires. Je les ai déjà écrites. Rien ne peut changer. »
« Elle est ce qui subsiste au fond de toi et que tu obstines à verrouiller. Tu peux encore la libérer. »
« Et si je ne le fais pas, que me restera-t-il ? »
« La contingence. »
~~~
Encore une nuit sans sommeil.
Encore cette voix inconnue qui me tiraille la tête, me frappe dès que mon esprit enfin s'arrête de penser l'espace d'un instant.
Je suis arrivée à cet état de fait où je peux prévoir chaque finalité de mes histoires. Tout y devient prévisible au point de savoir comment cela peut se terminer avant même avoir esquissé le premier pas de danse.
Ce n'est qu'une question d'analyse et d'habitude muette. Oui, car d'un côté j'ai toujours fait en sorte que cela soit volontaire.
Cela permet d'éviter bien des histoires incertaines. Néanmoins, nous savons trop bien que la souffrance attire la vie. Alors nous nous y jetons. Là réside l'ironie de mes élégies. Une finalité devinée depuis le début ne peut laisser place aux désillusions ou à la déception. Lorsque la résignation rejoint le salvateur. Et pourtant, je m'y heurte à chaque fois.
Je dois m'endormir. Me reposer un peu. Une nuit ou peut-être deux. Puis repartir enfin tant mes yeux ne s'assèchent pas.
Elle me terrorise... Je ne peux la laisser sortir. Il en a toujours été ainsi et je resterai la même. Il est trop tard pour délivrer tout cela. Car tout est vain. L'échappatoire n'en serait que plus douloureux... La finalité même de cette histoire est déjà écrite, quoi qu'il advienne.

« Écris-tu vraiment chacune de tes histoires, Méléna ? »
« Cessez ! Je ne suis pas elle ! »
« L'une ou l'autre. Une que tu es et une que tu dois être, quelle différence ? »
« Qui êtes-vous à la fin ? La fatalité ? »
« Je suis tout ce qui n'a jamais été : La fin de tes histoires écrites que tu n'es jamais allée chercher. Celles que tu penses contrôler mais qui t'échappent. »
« Dans ce cas, allez-y racontez-Moi. »

« Je t'observe fuir les nuits. Ces nuits de solitudes qui t'oppressent, même lorsque quelqu'un t'y accompagne.
Elles sentent ta peau de plus en plus froide, et tes sourires qui perdent de leur éclat. Il serait aisé pour toi de reconstituer ton éternel masque mais il te défigure. Tu mets tout en ordre afin d'essayer de vivre plus fort, plus vite, au point où tu en deviens impatiente.
Tu retournes t'abriter au coeur de tes premiers amours. Des amours mutées, des amours évoluées en ce qui t'apporte l'essence d'un paradis fantasque. Tu t'accroches à cet élixir de vie au point d'en devenir dépendante.
Se focaliser sur ces gens qui ne te laisseront jamais de place dans leur vie. Il est vrai que tu l'as déjà écrit. Ton encrage parle pour toi et tu t'obstines à te débattre dans cette marre d'incertitude, ce goudron d'errance, de dépendance. Tu tuerais pour pouvoir aimer aujourd'hui. Tu tuerais pour être aimée. Tu laisserais mourir une partie de toi seulement pour conserver jalousement ces quelques souffles de vie que l'on t'offre çà et là.
Quelques baisers essoufflés. Une main chérissant ta pâle et froide peau illustrée. Un regard posé sur ton visage d'argile. Chaque instant complice t'aide à survivre jusqu'au prochain. Qu'importe la destination de tes nuits truquées par l'insomnie, tu espères toujours les fuir. Fillette diurne courageuse de rien.
La solution se situe pourtant sous tes yeux. Juste là, au fond de ton esprit. Tu n'as qu'un verrou à retirer.
La Fillette n'attend que toi pour pouvoir jouer.
Et ton coeur s'illuminera à nouveau. Ta plume ne délivrera plus ces fins pressenties et indigestes.
Tu vivras enfin, accrochée à ces bras aimants qui t'apparaissent quelques fois.
Aujourd'hui tu n'es qu'incertitude et questionnements. Personne n'est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, Méléna.
Tu es aujourd'hui ta propre contingence.
Tu vois, je sais déjà bien des choses sur toi. »
« Pourtant, si vous saviez comme je l'aime.
Si vous saviez comme je l'aime...
Même si c'est mes abîmes que je sublime. »
~~~

◊ Commentaires

  • Ethayel~30165 (768☆) Le 20 Juin 2015
    « La contingence implique l’admission d'une cause indéterminée, n’expliquant pas plus un effet qu’un autre, ne fournissant aucune solution déterminée du problème. »

    [A suivre...]

    Inutilisable IG, écrit n'existant pas même en jeu.
    Merci pour votre lecture, comme toujours smiley
  • Akasha (0☆) Le 20 Juin 2015
    [Tu nous fais la Saga de la fillette ♥ ]
  • Ethayel~30165 (768☆) Le 20 Juin 2015
    [C'est un article de transition, qui aura une suite !]
    Merci à vous trois ainsi qu'aux poseurs d'étoiles vous êtes adorables ♥ Cela m'encourage toujours autant à écrire davantage.
  • Wilde~54358 (255☆) Le 21 Juin 2015
    Et te lire est toujours un plaisir. "Fillette diurne courageuse de rien." J'aime beaucoup.
  • Halinna~20755 (60☆) Le 21 Juin 2015
    Simplement * une belle lecture
  • Ethayel~30165 (768☆) Le 22 Juin 2015
    Encore ?! Non il faut changer maintenant !

    Merci Wilde, c'est très touchant smiley

    Des fillettes qui ne se voient pas beaucoup il faut dire. Et la marrelle ne se dessinera pas toute seule Miah tu sais !

    Merci Halinna, très plaisant de recevoir un commentaire et étoile de ta part !

    Merci encore à tous, c'est toujours aussi encourageant !
  • Hazel (363☆) Le 22 Juin 2015
    Toujours aussi bien écrit, beaucoup de porte cachée quand on les remarque... J'adore :3
  • Kazuki~24197 (9☆) Le 24 Juin 2015
    Quand t'entends Lady Ethayel, y a l'Arkodan qui va avec *Sefyu Voice*