Recherche

EDC de Elrohir

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Elrohir

Cacher

Ténacité

Il y a de ces moments ou la fatigue nous prend. Un jour vous êtes la représentation même de l'hyperactivité. Pour peu qu'on vous regarde aller, on a l'impression que vous vous déplacez sur des boosters à vitesse Mach IV. Tantôt vous êtes ici, à gérer vos affaires. Tantôt vous êtes là, à enseigner. Et puis un peu plus tard on vous retrouve au beau milieu d'un combat qui ressemble ni plus ni moins à un cataclysme nucléaire. Puis le smog s'épaissit, votre vision s'assombrit et la fatigue vous gagne. Vous passez de plus en plus de temps à dormir et votre motivation, votre énergie jusque-là remarquable, s'estompe. Qui donc n'a jamais ressenti une telle fatigue? Qui donc n'a jamais vécu un ralentissement? Pourtant tout au fond d'elle lui hurle de continuer de se battre. De continuer de mener par l'exemple. Après tout, elle est infatigable? Elle est criminelle, mais sociable. Elle est féroce mais douce à la fois. Elle est vilaine mais gentille en même temps. Elle est toutes ces choses à la fois, mais elle n'est qu'une elfe. Un jour elle avait dit à son mâle ;
  • Je suis une femme qui sait ce qu'elle veut. Je suis une fonceuse. Je te veux toi.
Et elle l'avait eu. Le mâle qui l'avait fait rêvée, le mâle qui l'avait poussée à devenir femme. Le mâle qui depuis 7 ans maintenant avait réchauffée ses nuits pour le meilleur et pour le pire. Qui l'avait protégée lorsqu'elle récupérait d'une fatigue abyssale. Qui avait veillé sur elle. L'avait motivée lorsqu'elle perdait foi. Il était plus que son partenaire de vie, il était aussi la source de sa motivation et de son énergie. Que ne ferait-on pas pour celui qui éclaire notre voie même dans ces nuits les plus sombres?
Et pourtant, malgré sa présence, malgré son énergie, malgré ses mots rassurants, la fatigue était pesante. Le secteur se dépeuplait et sûrement pour le mieux ; elle n'arborait aucune affection pour les rebelles ou les traitres. Quand les rats quittent le navire, ne restent que les meilleurs non? Peut-être... L'avenir le dira. Reste que le secteur qu'elle aime souffre et qu'alors que la fatigue la prend, il n'y a toujours qu'une chose à faire. Continuer de se battre. Faire preuve de ténacité. Continuer de mener par l'exemple. Elle n'est sans doute pas seule d'ailleurs, d'autres partagent sûrement sa fatigue et ça se ressent. Mais si elle baisse les bras, combien les baisseront à leur tour? Elle est suivie et aimée de plusieurs. Haïe par d'autres aussi, mais ça, elle s'en bat les ovaires naturellement.
  • Tu crois que le secteur se relèvera? Avait-elle demandée au hasard à son kobold, un soir de l'an 326.
  • Sûrement. Lui avait répondu le mâle. Il faut dire que le kobold réservait souvent ses mots pour des occasions spéciales et, en dehors de ces même occasions, il se montrait particulièrement bref et concis. Droit au but, sans fioriture inutiles. Pas de langue de bois avec le baron du crime du secteur un. Vous obteniez ce qu'on vous offrait, pas plus, pas moins. Une qualité qu'elle aimait bien chez lui.
Ce simple mot, sûrement, pour le meilleur ou pour le pire avait suffit. Suffit à apaiser la fatigue de l'Elfe. Suffit à attiser en elle la flamme de sa ferveur. Elle retournera se battre un jour de plus, envers et contre tous. Contre vents et marées. Elle est tenace, cette elfe que certains dans le secteur s'amusaient à surnommer "Boobszilla". Si tenace qu'elle surmontera tous ces obstacles avec l'aide du seul qui saurait la conforter et l'accompagner dans ses projets de folie... Être impériale, ce n'est pas seulement incarner une tripotée de valeurs politiques. C'est aussi faire preuve de ténacité et continuer d'avancer. En attendant, elle doit reprendre ses forces... Dans les bras de celui qu'elle aime. Parce que oui... Aujourd'hui c'est canapé.

Informations sur l'article

Une vie avec le goût du sang
22 Mai 2021
464√  16 1

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires