Recherche

EDC de Eaven

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Eaven

Cacher

Glacée vivante.

---------------------
La valse avait fini par s'arrêter, la musique s'était éteinte presque brusquement, et à la douceur des notes tant désirées avait succédé le silence oppressant de sa vie. Là où il avait composé une partie de sa partition vitale, elle avait imaginé de petites histoires dans un livre, ailleurs, bien loin de ses mains à présent.
---------------------
A toi, le disparu. A toi, celui qui m'a attrapé comme l'on cueille une véritable plante organique, telle celle que j'ai pu voir dans le hall de chez toi. A toi, l'étrange, qui parlait avec des mots simples mais de sujets qui m'échappaient, toi celui qui a fait vivre mes premières frayeurs. A toi l'Ombre, plus vivant dans un autre monde que celui-ci. Toi, je te déteste. Et pourtant, pourtant..
---------------------
----------------------------------------------------------------Je..
---------------------
A toi l'inaccessible. A toi, celui qui file entre les doigts parce que l'on ne le possède jamais. A toi le fier, l'intouchable presque, qui a cueillit une autre parcelle de moi. A toi l'indicible, qui a vu et vécu tant et tant. A toi le joueur d'un jeu que je ne connais pas, un yo-yo comme la Cité n'en fait probablement plus à la surface. Toi, je te déteste. Et pourtant, pourtant..
---------------------
----------------------------------------------------------------Je..
---------------------
Elle avait fini par toucher temporairement au fruit défendu et glacé, laissant durant plusieurs longs jours son corps caché dans une salle de sa villa, entre quatre parois de givre qui l'avaient tant attirée, l’irraisonnée qu'elle était. Le silence oppressant qu'elle avait subi s'était transformé en bienfait inespéré.
---------------------
Jusqu'à ce qu'elle sorte finalement de ce coffre glacial.
---------------------
Elle n'a pas compté les instant où elle est restée là, contre la boîte créatrice de froid et de vide revigorant, à laisser vaguer son regard et son esprit dans des ailleurs qu'elle ne retrouvait que trop tôt. Puis certains mots eurent raison de son immobilisme, et elle finit par reprendre sa course vitale, ne dansant qu'à petits pas à présent, pour finir par reprendre une nouvelle chorégraphie, la valse se faisant moins lancinante, plus entraînante, les temps sont plus nombreux quand elle les compte mentalement.
---------------------
« Une expédition extra-muros est donc en préparation. Pour ce faire, une équipe de 10 volontaires est à constituer. 8 places sont encore à pourvoir. »
---------------------
Cachée derrière sa caméra, ce qu'elle avait probablement de plus cher aujourd'hui, elle encaissait la nouvelle comme tous, entre excitation et frisson. Mais le juste milieu des émotions n'existe pas, et l'un avait pris le pas sur l'autre.
---------------------
A vous, qui avez éveillé si tôt en moi des envies d'ailleurs, de découverte, de recherche. A vous, qui m'avez parlé de cet extérieur si dangereux, des récits face auxquels j'ai frissonné et je frissonne encore. A vous, qui avez attisé une curiosité dans mon être assoiffé de connaissances, à vous qui avez toujours parlé qu'à demi-mots. Vous, je vous déteste. Et pourtant, pourtant..
---------------------
----------------------------------------------------------------Pas tant que cela.
---------------------
« Vous n'êtes pas connue pour être une foudre de guerre.»
---------------------
Cette gynoïde avec qui elle converse depuis un moment maintenant, a une nouvelle fois raison. Elle n'est pas connue pour être une grande combattante, elle n'ayant jamais pris part à un combat depuis les dix années où elle résidait dans cette Cité. Mais elle voulait, comme tant d'autres, comme probablement de grands guerriers, participer à cet événement. Filmer tout ce qu'elle pourrait voir de cet ailleurs extrême, malgré les abominations qui y résidait et qu'elle avait pu voir parfois.
---------------------
Alors, elle s'entraînait plus dur chaque jour, cachant hématomes et courbatures sous des vestes et des sourires lorsqu'elle sortait. Elle tâchait d'apprendre le véritable combat et ses bases, la pratique étant bien loin de la facilité de la théorie, comme toujours. Elle avait essayé, s'était faite avoir un nombre incalculable de fois face à son professeur improvisé et sa DI venue pour la simulation autant que pour un certain aspect amusant.
---------------------
Parfois, le froid de la glace qu'elle avait touché et gardé en elle se réchauffait un peu, comme ce soir-là, mise face à une adrénaline légère. La glacée vivante qu'elle était devenue revivait par instant au lieu de survivre simplement : derrière une caméra, face à certains mots, certains visages. Dans un combat ?
---------------------
Au milieu de ses fantômes rafraîchissants,
Elle cherchait. Elle se cherchait.
« La Dame de Coeur, qu'il disait ? »
---------------------
Spoiler (Afficher)
A force, vous connaissez la chanson, utilisable IG par peu de personnes.

◊ Commentaires

  • Julian~33748 (167☆) Le 07 Juillet 2014
    - La Dame de Coeur est celle qui valse avec son coeur ; mais parfois, c'est celui-ci qui mène la danse.
    • Alors, heureusement que je sais valser.