Recherche

EDC de Dall

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Dall

Cacher

La défiance

Spoiler (Afficher)
BON HEU J'aime pas les trucs inachevés donc je termine ce volet (suite de "La confiance", en 2 articles). Et c'est le moment où vous allez plus pouvoir piffrer ma pantine smiley Mais des fois elle est gentille quand même hein... En un sens, on peut aussi se dire que c'est tant mieux pour lui, si on veut.
Spoiler (Afficher)
Et... Pas de musique sur celle-ci. Pas d'idée.
Juste un gros merci à JD concerné parce que je me suis éclaté de ouf à jouer avec. Grosse grosse marrade à tous les coups.
Comme on ne peut pas disparaître si facilement sans laisser de trace, le retour fut obligatoirement et excessivement délicat. D'abord, parce qu'on ne la laissait pas aller selon ses désirs ; ensuite, car la situation était à la crise -et quelle crise !- enfin, pour Lui. Il voulait évidemment des réponses.
« Pourquoi tu n'as rien dit ? Et que tu es partie comme une voleuse ? Tu as mis fin à notre relation j'avais compris. »
Et elle n'en donnait pas une piste.
« Secret impérial. »
Ces quelques mots, déjà, firent retomber la pierre qu'elle avait dans la poitrine. C'était douloureux, mais, finalement, Imhotep. Voilà, c'était fait. Le sparadrap était arraché. Oui, elle le reverrait. Mais il savait que ça ne serait plus pareil et à la naine, cela ôtait une sacrée épine du pied. D'ailleurs, il en parlerait lorsqu'elle viendrait s'expliquer :
« Ça m'a fait presque le même effet que se faire larguer tss. Même si je ne me suis jamais fais larguer. »
Bien sur.
Mais au fait : qu'était-elle vraiment venue faire ? Profitant du sommeil de l'elfe à son arrivée, Dall récupéra sans vergogne le mot dissimulé plusieurs jours plus tôt. Puisqu'elle n'était pas morte, celui-ci n'avait plus aucune importance. Dans la salle de bain, tandis que tournaient dans la machine ses vêtements souillés par les premières pluies acides -le temps de courir jusqu'à la banque chercher un matos plus adapté- les yeux de la naine passèrent sur les mots griffés à la main. Elle eut un léger sourire ironique, puis fit glisser la feuille dans les toilettes et tira la chasse. Deux fois.
Car cette chieuse crasse n'avait qu'un seul maître, nommé Imperium.

Informations sur l'article

4e catégorie
23 Septembre 2022
70√  1 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Sedna (0☆) Le 23 Septembre 2022
    La déception d'avoir éloignée ma pantine pour ça ! Il fallait KEN bordel ! Bon sinon je sais pas si on peut dire que cette fin est triste.. C'est un choix quoi. Mais petite étoile quand même pour le mérite d'écrire une dernière suite.
  • Dall (77☆) Le 23 Septembre 2022
    Mahahaha. T'inquiète pô va. Tu la connais mal, ma naine.
    Merci pour l'étoile smiley