Recherche

EDC de Casey

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Casey

Cacher

[Event] / - / - Diffusion 272.G Tu

Iormun à écrit:
//... Connect BackFlux AITL
/... Init Données C.2e
//.. Ajout section codé - Flux vidéo
/.... Définition du Chemin x4-78-1
// Encodage des données en cours. . . . . . . .
/ Chargement des paramètres
/ Chargement terminé.
  • - - - - Droits de gestion: R3liq04r3

.
Par une nuit pluvieuse dans les secteurs Marran et Orion, la pluie s'abat inlassablement dans les ruelles, trainant boue et les bébés écureuils de la Cité.
Il est loin, le temps de cette eau qui ne cessait de croître au fur et à mesure de la journée, des efforts passés qui ont laissé là quelques cicatrices bien visible sur l'ensemble de la Cité.
.
Aujourd'hui, le quotidien présente un autre événement, bien moins dangereux que ses prédécesseurs.
Sur les réseaux alternatifs, cachés de la matrice, un phénomène viral s'étend et se répand, laissant moults commentaires sur les forums et espaces d'échange dédiés.
Qu'est ce donc ?
Qui en est l'auteur ?
Sur les AITL reliés aux réseaux alternatifs (= AITL hacké), un flux vidéo continue se diffuse, révélant une vue sur une Cité en ruine où prône en son centre une tour immense s'élevant dans le smog.
Un compte à rebours d'un rouge intense s'incruste dans l'image.
.
96:00 H
.
Et en dessous une série de visages qui se dévoile peu à peu. La plupart vous sont inconnus, d'autres vous rappellent quelques probables individus du secteur Orion.
Le mystère reste tout entier alors que sur le flux vidéo, une monstruosité mécanique haute de 8,9 mètres s'en vient monter la garde.
Reposant sur ses quatre pattes mécaniques, l'œil rouge veille, menaçant et quelques hologrammes défilants sur cette tour dévoilent une sorte de campagne de recrutement.
.
"Rejoignez les BIC"
//... Ouverture des flux secondaires
/... Affichage des flux de données
// Encodage des données en cours. . . . . . . .
/ Chargement des paramètres
/ Chargement terminé.
  • - - - - Droits de gestion: R3liq04r3

.
L'attente est assez longue quand on reste sur un plan fixe plusieurs heures à contempler ces ruines et le peu d'agitation qui s'y déroule au cours de la journée.
C'est ainsi qu'au moment où l'attention se perd, la lassitude s'installe, l'affichage se divise pour révéler d'autres points de vue complémentaires, parfois incomplets, des points de vue de caméra qui dévoilent là une vie ambiante au sein de ces ruines.
.
On peut y constater des troupes armés en patrouille et sous tension, des créatures exogènes en chasse, des individus en pleine préparation à un siège, fabriquant des remparts, installant de l'armement conséquent et lourd.
Ces ruines qui jusque là s'adonnaient à laisser une vision de calme sur cet endroit change, offre plusieurs autres angles de vue.
.
Plus bas, la liste se divise pour former deux équipes distinctes.
Orion - Turing
.
Le compte à rebours s'enclenche et une explosion retentit dans les ruines, sur l'un des moniteurs, on peut apercevoir des cadavres découpés en deux par d'étranges rayons.
Les hostilités commencent, la nuit s'annonce sanglante ce soir.
//... Poursuite des hostilités
...
..
..
..
...
......
  • - - - - Droits de gestion: R3liq04r3


Une vingtaine d'heures se sont écoulés.
La violence s'est abattu sur ces ruines et le public probablement captivé découvre l'horreur de la guerre, la véritable mort, celle où les corps ne disparaissent et où les tripes fraichement exposés servent de mets aux abominations de la faune, des exogènes de toute sortes qui s'abreuvent de cet excès de nourriture laissé à leur disposition.
On peut apercevoir sur certains moniteurs des individus en combinaison assistés d'une lourde unité de combat, pris dans des fusillades avec les troupes qui se préparaient au siège.
La violence est intense, on peut lire la douleur des blessés, contempler l'horreur du désespoir qui s'installe chez certains, la folie et l'ivresse sanguinaire d'autres.
L'Humanité présente ses atours sans son masque, impitoyable, folle et sans merci.
Et proche de cette Tour, impassible et dans l'attente, le géant de métal reste stoïque, ne tirant que lorsqu'un individu en combinaison semble trop proche.
Un tir mortel, dévastateur, terrifiant qui fait effondrer ce qui viendrait à s'interposer et le rugissement... Terrifiant, qui en glace le sang.
.
Dans les équipes, deux individus de l'équipe de Turing se sont grisés. Leurs portraits ont été grossis avec un épitaphe propre à chacun.

.
Yorah - Décédé par blessure par balle.
Dynz - Exécutée.

L'équipe d'Orion quant à elle semble encore indemne mais nul membre de la bande n'a été vu sur les quelques caméras fonctionnels des ruines au cours des affrontements.

.

.
Casey à écrit:
Le militaire était concentré dans sa minutieuse tâche. L'entretien d'un de ses fusils de précision. Il toisait de son air habituel et silencieux, le Kender posé à plat sur la table de son atelier. Celui-ci était connecté à une unité centrale, à travers de laquelle l'écran affichait un schéma militaire complexe. Subitement, le dispositif commença à biper en émettant une nitescence rougeâtre dans tout son atelier. Le logiciel bascula ensuite sur un autre, et afficha en multitâche, le réseau AITL.
.
Ce dernier était configuré pour lui afficher uniquement les annonces Impériales ou à caractères pertinents. Le reste était purement et simplement bloqué, lui évitant ainsi une inutile pollution visuelle. Là, c’était de toute évidence des annonces, si ce ne fut pertinent, au moins intriguant ; et de fait, ces annonces l’intriguèrent fortement. Finalement, son attention s’extirpa totalement de ce sur quoi il était affairé. À peine la culasse basculée et l’arme déposée délicatement dans son reposoir, qu’il entreprit déjà d’étudier leurs contenus.
.
Il fit défiler les séquences vidéo et reconnut directement le Dehors, qui se dévoilait sous ses airs bruts et sauvages. Son expression se fit plus grave, l’air absorbé dans un vortex d'émotions, alors qu’il aperçut des exogènes s’empresser dans leur carnage sanguinaire. Mais ce n’était pas tout. Il fronça davantage lorsqu’il comprit que ce spectacle dépeignait en fait, une guerre totale. Ce paysage de désolation et d’inhumanité en cascade, lui rappela de biens amers souvenirs, et lors de la séquence ultime, lorsque le Gardien Métallique explosa l’inconnu à l’armure tactique, il crut être à sa place, ressentant les affres de la vraie mort. Cette macabre mise en scène, éveilla une réminiscence douloureuse dans tout son corps.
.
Il coupa net son Kender, puis se frotta longuement et délicatement les paupières. Son expression redevint sévère et dure, comme à l’accoutumée. Enfin, il reprit son appareil qu'il fixa à son poignet, puis commença à rédiger un message privé.

Informations sur l'article

Nouvelles.
04 Octobre 2021
163√  10 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire