Recherche

EDC de Callian~48825

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Callian~48825

Cacher

On est très forts à ce jeu là

- ... Nan mais être avec une fille, 'fin tu vois...
  • Heu non je vois pas.
Cette drôle de conversation, entendue au Cercle, aurait dû me mettre la puce à l'oreille, j'aurais dû m'douter que la soirée m'réserverait des surprises. C'était comme si l'univers, même s'il est rempli de ce p'tain de smog (pour c'que j'en sais), m'adressait un signe, vaguement railleur. Connard d'univers.
C'soir là, j'ai passé une soirée super romantique. J'suis pas trop sorties-main dans la main-tout ça tout ça mais quand il m'a proposé d'aller à la serre, j'me suis dit que ce serait une bonne idée, de voir du vert, ça change du gris quoi, ou du noir quand on en broie comme moi dès le p'tit dèj. Bref, ça m'changeait les idées. Entre deux holos, dont un qu'j'aurais dû piquer, j'expliquerai pourquoi plus tard, ya eu ma phrase anodine :
- Ya des lits ? C'est incongru comme mobilier.
Bah ouai, entre les holos qui s'la pètent et les fougères synthétiques, ça s'place là quand même, des plumards. Notez qu'j'emploie parfois des mots châtiés : incongru quoi, où est-c'que j'vais pêcher ça ? On s'est rapidement mis à déconner sur l'utilisation du mobilier en question et puis ya eu un blanc, genre j'veux parler mais j'dis rien comme ça t'auras qu'à me harceler. Ce coup-ci, c'était lui l'évasif mais j'me moque pas, ça aurait pu être moi, en fuite en avant, j'm'y connais plutôt bien.
- Tu voulais dire quelque chose ?
Il court vite l'animal, faut au moins lui reconnaître ça. P'tain qu'il m'a faite cavaler d'un holo à l'autre, histoire d'éviter ma question qui tournait comme un mauvais refrain. Avouons qu'je me doutais du sujet, on parlait de lits, j'suis pas complètement déconnectée des réalités, mais j'préférais faire comme si je comprenais pas. C'est un jeu et il est plutôt plaisant.
Je t'assure, c'est pas important.
Comme si on pouvait se satisfaire de ce genre de réponse, nan mais j'vous jure. Il a fallu qu'il m'embrasse pour me clouer le bec mais ma mémoire est aussi canaille que moi, si bien qu'une fois chez nous, j'ai remis l'idée sur l'tapis. J'étais loin de savoir qu'j'allais me retrouver dans une conversation similaire à celle qu'j'avais entendu le soir-même, où Pixelle usait alors du même genre de langage dont j'allais tester l'inefficacité. Le fameux : tu sais bien quoi...
Il est tard à présent, il me r'garde comme il fait toujours, comme si j'étais quelque chose de précieux. Pourtant, on peut m'cloner à l'infini paraît-il, j'crois donc qu'ma cote a largement d'quoi baisser sachant cela. Mais l'heure n'est pas à penser au CDC, j'vois qu'il se lance :
Je me demandais si tu avais déjà voulu voir ce qu'il y avait en dessous de ce trench...
J'peux pas m'en empêcher, j'baisse les yeux. Tout de suite, si c'est moi qui doit répondre à la question, c'est moins drôle. Surtout qu'là, j'ai aucune foutue plante où me planquer. J'me dis qu'je peux bien tenter la technique, j'disparais en d'ssous du drap, mais paraît que ça marche pas. J'relève les yeux.
- Et si j'en ai envie ?
C'est parti, j'peux plus reculer. Si j'avais eu dans l'idée de l'balader, c'est trop tard à présent pour se sauver. Bon, j'ai jamais eu dans l'idée de le balader, bien sûr. Et puis j'sais pas moi, j'croyais qu'il allait juste dire "ah ok, super" et qu'on se serait remis à déconner ensuite. Sauf que non, ce jour-là, c'est un jour sérieux. P'tain, j'sais pas parler sérieusement moi, j'm'y prends toujours mal. Sauf que j'ai voulu l'pousser alors maintenant j'assume. Et puis le couperet tombe :
- J'veux dire enfin... Jamais t'as... serré une fille de près ?
Serré une fille ? Nan mais où j'vais chercher des images pareilles moi ? La fuite, j'vous disais que j'm'y connaissais bien. J'aurais mieux faire de dire cash, jamais t'as baisé une fille, ou alors couché avec, ou alors pour les plus romantiques fait l'amour avec, bref, j'avais plein de choix et j'ai choisi "serré une fille de près". C'est pathétique. Surtout qu'en face, il connait aussi très bien la fuite, les "j'sais pas, tu veux dire quoi". Pendant un moment, j'me dis qu'il me torture, qu'il me fout mal à l'aise exprès, genre t'as voulu en parler, fais avec. J'crois qu'j'étais tellement gênée qu'j'ai failli aller chercher une feuille pour faire un dessin. Pas de pot pour moi, j'sais pas bien dessiner. D'où l'idée qu'il aurait vraiment fallu que j'vole cet holo, tout aurait été plus clair ainsi.
J'avais envie d'lui dire : nan bouscule moi quoi, dis-le qu't'as envie d'moi, que tu m'veux, dis-le ce sera plus simple. Mais il ne l'a pas dit, il n'est pas comme ça, il veut m'traiter convenablement, me mettre à l'aise. Sauf qu'je sais pas ce qui m'aurait le plus mise mal à l'aise au final. N'empêche qu'à force de circonvolutions, on a fini par s'dire les choses : aucun de nous ne l'a fait. Ok. Voilà. On est deux gros incultes du cul. Dans un sens, ça m'plaît bien, égoïstement, j'me dis qu'il ne sera qu'à moi. Bon, le plus souvent, j'me dis que pour le coup, on fait mièvres. Mais j'emmerde ceux qui pensent ça, les amoureux c'est mièvres et chiants pour les autres, c'est bien connu nan ?
- J'suis contente qu'on ait eu cette conversation
- Ah pourquoi ?

- Parce que sinon, on aurait tourné autour du pot très longtemps nan ?
- Oh que oui, on est très forts à ce jeu là !
Ouai... On est même les meilleurs.
Spoiler (Afficher)
Inutilisable IG bien entendu, sauf par le principal concerné ^^

◊ Commentaires

  • Coyote~37555 (0☆) Le 28 Février 2014
    étoile smiley
  • Callian~48825 (366☆) Le 28 Février 2014
    @Owen : mais c'est mon ingénieur préféré ^^ Merci !
    Merci les filles, z'êtes gentilles smiley
  • Odul (555☆) Le 28 Février 2014
    Yeurk
  • Saphyra (29☆) Le 28 Février 2014
    "On est deux gros incultes du cul."
    Si Saphyra vous aurez entendu...En tout cas j'ai bien rit, excellent *