Recherche

EDC de Barshabba

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Barshabba

Cacher

Blackjack et balle trappe.

Les cartes l'avaient pourtant prédit, en augures avertis : la nuit s'était défaite, délitée, dans une probabilité de victoire pas plus grande qu'un verre de Mort'Gane — on ne lit jamais les petits bouts de papier cartonnés, on les fume. Bien roulés. Entre deux doigts. Clope à la lippe, la prêtresse de la Roue tripotait la fortune, en vieille amie qui ne frissonne plus de surprise mais pour faire plaisir, de temps en temps, un coup sur huit.
18 contre 20.
Merde ! … Pas de chance Monsieur Barsha'. C'est toujours la faute à Pas-de-bol. Ras-le-bol, parce que Pas-de-bol, il n'a pas de blaze à primer, pas de clone à créditer. Pas-de-Bol est libre. Illustre anonyme. Ami ou ennemi, la Grande Ratte l'avait dans la poche à côté de nos crédits : 3 parties, 3000c. Fallait arrêter le tir, au feu nourri de nos suspicions crépitantes. Tout cela nous taraudait trop mais, après tout, Sha-Sha est un As pas un fou : Miranda s'était faite doubler, Miya n'avait rien risqué, je fus Blackjacké. Et pendant que les Rois, les reines et toute la valetaille refusaient de rentrer au paquet, quatre à quatre, sans grande émotion – comme un outil efficace prenant pour argent comptant le devoir accompli — une trolle s'était posée là. Bredd.
Tous les secours ne sont pas intentionnels.
Ce fut le cas de Bredd. Qui mit fin, sans le savoir, à l'insolente (surtout suspecte) agilité de la Grande Bacchante du Culte des culs beurrés au pâté d'écureuil. Celle-ci se précipita de l'aider, en bonne âme, éternelle, à faire diversion ; le jeu plié, la promesse de se refaire repoussée à l'aune de son appétit prudent de mystique.
Au final, nous n'étions pas nombreux à être resté jusqu'au bout : il y avait moi, Mama Miranda et les mains d'une gob qui me faisaient tout un casse en lieu et place de ma carte puce. Merci pour les crédits ! comme c'est beau de voir que, de nos jours, la politesse n'est morte Fils de pute ! que sur ma langue. Miranda ne surveillait plus mes manières, elle sauta par-dessus le zinc, toute épée brandie, engagea. Mais, il y a eu maldonne, ce n’était pas la bonne connasse. Ils étaient plusieurs à s'inviter, galons zimps en faire-part. Un bonsoir s'impose ! j’aurai plutôt dit bonne nuit.
On ne lit jamais les petits bouts de papier cartonnés… Les cartes l'avaient pourtant prédit. Cette nuit était une défaite annoncée.

Informations sur l'article

Articles
18 Septembre 2022
144√  14 10

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Lheng (27☆) Le 18 Septembre 2022
    J'aime bien l'image, le texte aurait pu être aéré, sa qualité se serait mieux révélé. smiley *
  • Sha-Sha (36☆) Le 18 Septembre 2022
    "Culte des culs beurrés au pâté d'écureuil" Ahahaha ! J'adore ! ***
  • Barshabba (48☆) Le 18 Septembre 2022
    @Lheng J'ai ouvert les fenêtres smiley
  • Barshabba (48☆) Le 18 Septembre 2022
    @Sha-Sha Je te donne le nom, tu en fais ce que tu veux !
  • Elvire (247☆) Le 18 Septembre 2022
    Rien n'va plus les jeux étaient fait.
    T'étais au Sam, y'aurait fallu rester loin de l'ébriété ahah
  • N0-1R (26☆) Le 18 Septembre 2022
    excellent, sha² trousseuse de besace !
  • Barshabba (48☆) Le 18 Septembre 2022
    @Elvire Je bois de l'eau, moi, madame. J'ai des temoins ! @N0-1R C'est une tricheuse !
  • Minori (121☆) Le 18 Septembre 2022
    J'adore ! *
  • Elvire (247☆) Le 19 Septembre 2022
    Oh pardon, j'aurais du mettre un E majuscule à ébriété, ahah! C'est l'un des surnoms de Sha². Moi je bois du thé ~
  • Alexf (57☆) Le 23 Septembre 2022
    je decouvre une belle plume