Recherche

EDC de Yonbaïke~41026

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Yonbaïke~41026

Cacher

Je n'suis pas une elfette




T'penses pouvoir être motivée à être émotive ? Eyh. L'elfette en toi n'fait pas d'effets, du moins t'aimerais l'croire. Jusqu'au miroir et à la page blanche où tu pourras froisser l'émotion, et mouvoir l'attention vers tes autres devoirs.


Vous êtes une ancienne, alors ?

Oué.



Vieille et gri(s)e, c'est ma devise. Et là, je me sentais presque fondue dans les murs trop bleus de cette Domus trop large. Molle et moite, j'écoutais le mâle aux larmes en émoi pour le mâle aux lames, en m'disant, 'rdel, mais qu'est-ce que ça facilite la vie, les gens comme ça. Surtout pour une cynique inique qui couche pas ou si peu. Inique, au grand désarroi des groupies et d'leurs gonades.


Une congénère fait une remarque peu fine sur
les Nordistes qui s'empilent sur les sièges.

Je ricane.



T'sais, Sha', avant toi, j'étais pas si mal. S'tait pas parfait, hein, rien ne l'est jamais, mais c'était une douce rime en rythme, de labos en robots, délinquances occasionnelles et cobayes ponctuels. Malheureusement, y'a deux saloperies qui me traquent en permanence. L'une c'est l'abandon, un mélange de solitude et de vanité, 'fin, un truc d'elfette, c'est déjà une malédiction pour une plumée. En plus elle attend toujours que j'sois isolée pour s'pointer, et bon, tu m'connais, la mêlée ça a jamais été mon fort.


Quelle idée d'prendre c'boulot,
si z'aimez pas l'grand public.


Je me pose la question tous les jours...



L'autre, c'est l'empathie. 'rdel, celle-là. De toutes les elfetteries, c'est la pire, bon, à part réfléchir 'vec son bas-ventre uniquement et s'éprendre d'un mâle pervers, mais elle est en tête du peloton pâlot des perditions. Résultat, entre les deux, j'ai jamais la paix, ça facilite pas l'boulot, j'dois recouper le bout d'mes oreilles chaque jour, et quand j'vais faire les poches au Plazza j'ai peur d'finir par m'asseoir sur un siège et commander une Mort'Gane. L'horreur absolue.


...Blablabla terraformation...
'fin, la Ville est passée d'neuf Secteurs à deux et des poussières, alors, en termes d'plans brillants...



T'étais paumée et en demande, j'étais lucide, c'qui est pire, bah voilà, d'une certaine façon, c'était fatal, hein. Mais quand l'autre rouge m'a dit que je m'elfettisais, je me suis rendue compte que l'empathie gagnait du terrain, pire, mutait en attachement. Cauchemar, pire que quand j'avais rêvé qu'on faisait une partie fine avec Lance et Cyrius, et qu'au final c'était pas si mal vu qu'ils s'amusaient entre eux et qu'j'étais partie avec le Trench.


Faudra qu'je pense à racheter du Gobli et à faire l'diagnostic des droïdes en rentrant...



M'bref, j'me suis retrouvée sans trop d'autres choix que de faire comme d'hab et comme avec la plupart des gens. Combattre sur deux fronts, te laisser et t'agripper, t'en fais pas, tu t'habitueras, faut juste le temps pour t'apercevoir qu'en fait c'est toi qui as la main haute. Tant que je peux te lâcher pour des ombres et que tu m'donnes priorité quand les Secteurs s'effondrent, tout ira bien.

Spoiler (Afficher)
N'êtes pas dans les pensées de la vaut', etc. Possiblement un style un peu différent, quoi que, j'espère que la lecture vous aura plu néanmoins. Citée : Shaia.

Informations sur l'article

Ecrits
08 Décembre 2016
1048√  21 5

Partager l'article

Personnages cités

Dans la même categorie

◊ Commentaires