Recherche

EDC de Sana_Peli~68695

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Sana_Peli~68695

Cacher

La prison, les douches, des chiottes et des cries.

Spoiler (Afficher)

MERCI D'APUYEH SUR CACHEH EN O A DROATE KOM CA C JOLI ET CRYRIUS ES FIER DE TOA (Si t rebèl tkt apui sur caché et je seré fiér pr toa à sa plass )
J'aurais peut-être confondu des interactions avec des gardes et échangé les noms de certains, désolé les gars j'ai une mémoire de poisson rouge.
Y'AURA BEAUCOUP DE LECTURE FAITES DES PAUSES SAUF SI VOUS ETES UN BG COMME MOI MDR
Des anectodes rigolotes manquent peut-être, désolé pour ceux qui étais là, mais ça fait déjà beaucoup à raconter.
----------------------------
Folie Nocturne

-
Mouvements hasardeux
Le teint semble fiévreux
Tu tombe de sommeil
Quittant monde d'éveil

-
Voyageur du soir, ton esprit qui se lève,
Voyageur d'espoir, tu plonge dans tes rêves,
Voyageur du noir, tes paupières se closent,
Voyageur échoir, ta mélodie morose..
Tombe, tombe, dans le monde des songes,
Nage, nage, à travers le paysage,
Explore ces champs que le matin ronge,
échoue dans tes rêves, ai du courage...
-
Tes draps qui sont tirés,
Ton corps s'est retourné,
Sueur perle sur front,
Le dos ressent frisson..

-
Formes abstraites, transe exquise,
Mieux qu'une--...
----
Cauchemar ! désespoir !
Âme en perdition !
Ton confort se tarit,
Au revoir rêves,
Plus besoin de sens,
Une suite sans logiques;
Le paysage se retourne
Tu es perdu dans des formes
Enterrement de repères !
Catapulté
et démembré
déchiqueté
Et décédé !
Le monstre sous le lit, a encore frappé,
gimmick incessant, revenant bien trop souvent,
Tu te lève, ton lit est porté par le vent,
Ta chambre fond, et, étouffée par tes drapés,
Tu prie pour ta vie; car la torture du soir
revient encore une fois, hanter cauchemars.
tu court vers la porte, Les membres se disloquent,
Tu rampe vers sortie, ta chair devient bouillie,
Tu pleure, tu craque, le monstre damalisque,
Cornu et bêlant, ronge tes cloques rôties,
Peu à peu, tu la sent, la mort qui-.....
-------
Tu t'éveille, ayant un air meurtri.
Tu as dût très, très, très mal dormir
Il est venu, comme chaque nuits.
Ronger tes os, et cassant ta lyre..
Le monstre de la nuit.
----------------------------------------
Spoiler (Afficher)

1/2:Le vol de licence.
Il pleuvait toujours, ce soir là.
Le bec levé, entrouvert, il observait la grande porte renforcée de la prison impériale ; la PI, dans toute sa grandeur morbide, semblait juger Sana du regard, un regard que lui seul ressentait, le portant sur ses épaules comme Damoclès l'épée.
Spoiler (Afficher)

Dans sa tête, y se passait un truc comme ça, mais le protagoniste avait davantage de plumes
Le vautour voulait se rendre, dans la même nuit de son premier grand crime, il ne semblai pas d'humeur à jouer à cache-cache, ou n'en voyais peut-être pas encore l'intérêt, il se posa la question sans trouver de réponse à celle-ci, tandis qu'il s'enfonçait dans les couloirs de l'OI, la seconde visitée en une journée mais sûrement pas sa préférée !
Sa route fût stoppée par une garde, Nelwenn, ou pas, parait qu'elle a changé de nom depuis, mais Sana s'en lustrait un peu les plumes.
Elle se mit immédiatement à la défensive à la vue du vautour, ou alors elle faisait juste son boulot, les gardes lui avait de toutes manières toujours semblé paranos.
N- Que faites-vous là Civis ?
Cette question failli lui donna envie de répartir, visiblement Zartam n'avais pas encore prévenu la cavalerie, ou alors le crime de Sana était juste anodin, il aurait pu mythoner ou simplement se tirer, mais il leva simplement les bras, répondant.
  • Je me rends.

N- Hein ?
  • Bah.. je viens me rendre ! parait que ma collègue est derrière les barreaux, je veux pas me jouer de la loi, je me rends.

N- C'est au CdO de gérer ça, pas à... attendez simplement là, j'appelle des agents.
Sana avait envie de rire, et il avait aussi envie de se taper un bon gros douich, qu'il aurait probablement pu aller s'acheter avant de venir voir la garde qui ne semblait pas vraiment savoir ce que le vautour foutait là, les mains tendues vers les menottes, mais ça aurait brisé son mood mélancolique de criminel sous la pluie de picorer dans un jambon-beurre.
N- Deux agents arrivent, je vous prie de rester sur place.
  • Pas de problèmes.
Sana s'éloigna un poil de l'entrée, à la recherche de possibles sièges d'attente ou d'un mur pas trop dur pour son dos de plumé... tout en songeant aux anciens collègues qui venaient pour lui mettre les menottes.
Est-ce qu'il reverrais Mikhail ? Killiann ? Valmont ? Danasha ou peut-être Ulsgühr ?
Il priait pour que ça ne soit pas le cas, car c'était ses collègues préférés, la chance voulu que ce soit Draneeth qui vienne lui passer les menottes, celui-ci arrivant dans l'OI et avisa Sana d'un air déçu, lui sortant une phrase de ce type.
  • Je t'aimais bien Sana, je suis vraiment déçu de voir comment tu as tourné.


Le Hibou n'a pas répondu à cette phrase typiquement elfe et pleine de bonne intention, ou plutôt, n'en a pas eu le temps, car Shinoa La kobolde venait d'entrer en trombe dans l'OI, visiblement furieuse et criant des mots sans aucuns sens, suivi de Kemelvor, un vaut'.
Sh:- J'VAIS TE BUTER
Kem:- Mais enfin Shinoa, calme-toiii...
Sana venait de recevoir sa première menace de mort, et avant même de pouvoir se prendre un coup de katana dans les plumes, Draneeth s'interposa entre la tarée et le vaut'.
Les arguments fusaient, Shinoa avait beaucoup de mal à s'exprimer et parlait beaucoup trop, Sana n'avait qu'une envie, celle de se jeter en cellule afin d'avoir ses oreilles inexistantes loin de tout ce merdier.
De son côté, Nelwenn fit ce qu'elle peu pour tenter de calmer la situation.
N:- Calmez-vous ! je vous prie de sortir de l'OI immédiatement !
On apprécie l'effort qui fut vain, tandis que la Kobold s'adressa à sana :
Sh:- TU M'AS PRISE EN PHOTO NUE QUAND J'ETAIS ENDORMIE ! J'VAIS PAYER UN MEC POUR TE BUTER A TA SORTIE DE PRISON !
Aaaaaah... c'est pour çaaaaa....
Un petit flashback s'impose...
Décidément, Sana était un vrai petit fils de pute, et pour le coup il aurait bien mérité une cuve, mais les robots droïdes de la prison l'emmèrent dans la fosse, dans la précieuse, et douce, sécurité de la PI...
Sh:- ATTENDS UN PEU QUE TU SORTE J'VAIS T'PLUMER !
Sana n'en doutais pas, mais pour le moment il avait d'autres préoccupations : protocole basique, retrait d'armes, sacs, d'une grosse majorité d'outils, reste com, aitl, et deck désactivé.
Sana se fit emmener en cellules, dans sa nouvelle tenue de prisonnier et son collier électrique, il retrouva bien vite Detremblay, qui semblait s'enjailler comme jamais.
-ET BAH ALORS SANAAAAA ! on s'est fait choper ?!
-Nan, j'me suis rendu, j'me suis dis qu'tu te sentirais seule, tout ça..
- ahah t'es vraiment con quand même !
Toujours le mot juste, elle lisait sûrement dans son esprit, ou alors elle était juste méchante en permanence.
Les deux compères discutèrent, visitèrent leur nouveaux logis, les cellules miteuses et bien pourries, les portes de sécurités ouvertes..
Les portes de sécurités ouvertes...
Les lumières s'éteignent, plus de réseau sur l'AITL...
C'était un Blackout sectoriel.
  • Detremblay la porte est ouverte.

- Fait pas le con Sana, y vont sûrement venir Sanaaa..
  • Je vais JUSSSSSTE jeter un oeil vers les couloirs..... et possiblement me BARRER ! C'est juste trop délirant !
Sana ne semblait plus réfléchir tout droit, sûrement le manque d'onde wiki qui faisait dérailler tout bons vautours respectables, il effleura les portes grandes ouvertes de la main, explosant de rire face à ce système de sécurité merdique : Pourquoi ouvrir toutes les portes quand y'a plus de jus !? c'est complètement stupide !
Il se retourna sur ses pas, très hésitant sur la façon dont il s'y prendrait pour partir... il y avait des lieux qu'il mourrait d'envie de visiter, un blackout était l'occasion r-
  • Plus un geste Acivis.
Un garde, deux gardes, trois gardes, Draneeth...
Sana leva les mains, son plan tomba à l'eau, il en était triste pour le coup.
- Ahah j'l'ai vu ! il a voulut s'échapper ! vous avez bien fait d'arriver m'sieurs les agents !
Mais quelle SALOPE !
Sana avait tiqué, sa répartie n'était pas l'une de ses qualités, mais, sur le coup, il sortie une phrase complètement cohérente.
  • Ben... non ? je suis venu me rendre, pourquoi j'ferais ça ? m'accuse pas pour te couvrir espèce de tarée !
à ces mots, trois gardes se retournèrent vers la Detremblay, qui allait prendre plutôt cher ! et Sana, qui fit l'innocent, se fit juste mettre de côté et surveiller le temps du black-out.
Et pour prendre cher... elle avait prit tarif, une exécution, carrément, visiblement le seul moyen connu par les compétents agents impériaux pour retirer une licence d'entreprise à un citoyen.

------
à partir de là, n'importe qui aurait commencé à Flipper sa mère, et Sana ne Flippait pas que sa mère, mais aussi sa race, tandis qu'il se fit emmener dans la fosse, où le sang encore frais de sa comparse avait peint le sol dans une autre couleur.
Jeté au sol avant de se prendre un petit torchon sec dans le bec, on lui attribua comme tâche de nettoyer le sang de sa collègue.
Nettoyer son sang...
C'était peut-être.. non, c'était vraiment dégueulasse, Sana avait fait bien des conneries, ruiné bien des gens, mais jamais pu aller jusqu'à l'agression physique, n'ayant jamais ressenti une telle envie, et imaginer la barbaque de Detremblay, aussi sauvage soit-elle... il y avait de quoi faire pâlir le petit fragile qu'il était.
Mais avec les gardes sur le dos, il allait passer sa nuit à récurer chaque gouttes, avec un fond d'eau dans un seau comme seule aide à la tâche.
__________
Spoiler (Afficher)


Sana était assit au milieu de l'entrée de la prison, envoyant le message via son deck.
Quelques heures auparavant, il s'était lancée dans une rasade de plusieurs villas huppées et planques de la ville, craquant digicodes et rapinant des objets de valeur, s'offrant de quoi se fabriquer des kits rendant ses capacités de hardeckeur encore plus grandes.
Il en était à un stade où l'argent était la dernière de ses préoccupations, en à peine trois jours son compte en banque avait était garni si souvent qu'il du s'acheter un compte plus gros pour tout contenir, ses magouilles marchaient et ses projets pourraient peut-être avancer.
Deux ? ça sent mauvais ça, très mauvais.
Plus tôt dans la journée, Detremblay s'est faite mettre en taule (pour changer) Tandis que Sana échappait encore une fois à la justice, sa peine pour hacking lui paraissait ridicule, l'on se doutais sûrement des sales coups qu'il faisait à part des cambrioles à la con, viendrait sûrement où il subirait une rétribution digne de ce nom, et il serrait les fesses.
Mais là, Sana était bien, sûr qu'une simple peine de 16H ne le tuerais pas... après tout il était immortel via clonage, il pensait bien pouvoir perdre une année de vie si cela lui permettrait de mieux passer les suivantes.
- Comme on se retrouve, Sana...
Cette voix... c'était celle de Valmont.
Sana tourna à peine la tête, qu'un morceau de métal, puissant et dur alla s'écraser contre sa tête...
C'était le plat d'un agri, ce qui fut largement suffisant pour lui faire un ravalement de façade.

- Et ne t'avise plus de rentrer par effraction chez MOI ! ou ce sera LA CUVE LA PROCHAINE FOIS !
Ulsgühr qui était juste derrière, se senti bon d'ajouter au vautour à la tête pleine de sang et la conscience déjà envolée :
- Et si tu t'avise de toucher à ma douce j't'arrache le bec ! erherh !

Ensuite ce fût le noir.
Des remous, on le jeta dans la fosse, on le força à enfiler la tenue réglementaire et se délester du reste, il ne pouvait pas bouger et n'avait que peu conscience de ce qu'il se passait...
Le Gardien Mey l'avait prit en charge, ce même garde agacé car Valmont avait fait une erreur en inscrivant la peine de Sana dans le système... Sana fut donc balancé dans l'entrée, le temps de se prendre une petite baffe de la part d'Uls qui s'en sentait l'envie, puis, enfin, finalement, être mené en prison.

Sana se réveilla beaucoup plus tard, la gueule aspergée par le jet d'une des douches crasseuses de la Prison Impériale.
Sa blessure au visage fut modérément soignée et il souffrait d'un gros mal de crâne, sa tenue de prisonnier trempée lui collait aux plumes, mais il était trop dans les vapes pour se soucier de son confort.
il tourna sur lui-même, jusqu'à être hors d'atteinte des jets d'eau, puis laissa ses mains griffues chercher prise contre le mur, tandis qu'il soufflait du bec, las, et le visage dans un sale état.
La voilà la rétribution ! visiblement, une des maisons visées appartenait à un lieutenant du CdO, et il en avait fait les frais, vidé le frigo comme à son habitude, complimenté la déco avant de se tirer en voyant les placards vides et l'absence de coffres-fort..
Il se traînait dans la grande salle liant toutes les cellules, cherchant ses repères, manquant de tomber une ou deux fois..
Il arriva finalement jusqu'à sa cellule, jouxtant celle de Detremblay, internée à double-verrous pour des faits bien plus graves.

- Beh alooooors Sana.... on a peur du grand méchant Valmoooont ?
-Ta gueule.. je souffre..
Elle ria bêtement en réponse, comme d'habitude, du cynisme, un rire bête ou une insulte, c'était ses modes de réponse favoris, cette humaine n'en était pas une, le vautour en était certain, elle devait être la représentation physique de sa mauvaise conscience, ou juste une tarée bien trop douée dans ce qu'elle fait..
- Soit un amour, vu que t'es dehors regarde si la centrale va faire un black-out bientôt..
  • Rêve pas, ça va pas nous arriver deux fois ça.

- Qu'est-ce que t'es négatif mon p'tit plumé ! ohlalaaah !
Sana n'eut pas le temps de se réjouir, tandis que les droides venaient d'amener un autre compère vautour en zonzon, celui-ci beaucoup plus baraque, et se permettant de latter l'un des robots une fois mené à bon port.
  • S'loperie !

C'était Visa, un gars Du Quartier, Sana resta bien dans son coin, pensant qu'il ne fallait pas déconner avec un type comme ça, sans doutes était-il là pour un réglement de compte sanglant, un coup de génie du crime, un...
Ah.. Ah bah non, il s'était juste mis des brochettes de côté pour grignoter, bon... il a du les acheter au SR, ça reste badass !... un peu.
Le Brochettiste mata les deux péquenauds présents, il semblait d'humeur et même vachement sympa, tout trois, de souvenir, se mirent principalement à parler de brochette, de cul et de la prison en général, des discussions anodines mais amusantes.
Une discussion cordiale, qui n'impliquait pas un boulot dangereux ou une demande de decking illégal... le genre de conversation qui n'arrive jamais à Sana.
Quand soudain, Detremblay, cette malade, de Detremblay, envoya un com à Sana.
il l'avisa à travers les barreaux de la cage un instant avant de revenir à son com, cherchant à assimiler sa demande, tandis que la blonde sorti bêtement :
"- Mey répond pas quand j'y demande de me sortir de cellule, alors j'y ai dit que tu t'échappais pour qu'y vienne ahah ! et qu'tu crochetais la serrure avec ton bec !"
  • Si ça marche, bravo.

il va sans doutes me casser la gueule !
Elle est peut-être juste maso, au fond..
Visa se marrait, trouvant la plaisanterie amusante.
Et Mey arriva, dans un KRKR de rechargement d'arme.
M: - ..C'est quoi votre histoire encore ?
  • Quelle histoire ? on a fait sonner une alarme ?

- Monsieur DI, pouvez-vous m'ouvrir s'il vous plait ?
M: - On me parle de tentative d'évasion, me foutez pas les nerfs il est déjà tard.
ça allait mal finir.
-Non, il y a aucune tentative, c'est calme
Visa pointe la blonde du doigt "C'est elle !"
  • Ben non, personne ici a le matériel pour, et chuis venu me rendre donc ce serait bête !

V:- Les criminels ont parfois aucune logique !
Mey semblait déjà saoûlé, s'avançant vers la cellule de Demtremblay.
M:- Elle a quoi la cinglée ?
- J'ai besoin de prendre une douche monsieur mais la porte est fermée.
M:-Mais j'en ai rien à foutre !
-S'il vous plait.
V:-S'plus d'la logique la !
C'en était visiblement de trop pour le garde, qui déverrouilla la cellule...
M:- Je vais vous la faire prendre la douche, vous allez regretter de me déranger si tardivement.
  • Quelque chose me dit que c'est pas à l'eau qu'elle va être la douche..

- Si seulement tu pouvais etre aussi fort en decking qu'en parlotte toi
Mey ouvrit la cellule, tandis qu'une de ses collègues, Ellinel, vint couvrir ses arrières de peur que les deux autres vaut's s'échappent.
M:- Vous désirez une douche ?
Sana décala la tête pour voir ce qui se passait dans la cellule, croisant les bras, cherchant un bon point de vu, tandis que Visa commenta tout en ricanant, connaissant sans doutes la punition qui arrivait.
V:- Oh putain la pauvre !
- Je vais attendre demain comme convenu monsieur le DI. Je n'ai pas envie de vous ennuyer
Detremblay semblait commencer à flipper, mais Mey en avait ras-le-bol, et lui tira la tignasse tout en gueulant dans ses oreilles
M:- VOUS VOULEZ PRENDRE UNE DOUCHE J'AI DIT ?!!
- haaaaaaaiiiiieee....
Il la tira par les cheveux, jusqu'à la cuvette des chiottes, la forçant à se mettre à genoux, et demandant à Ellinel de faire entrer Visa, qui s'en étonna lui-même.
Mey n'avait visiblement pas envie de se salir les mains, et Visa alla s'emparer de la tête de la blonde pour y faire boire la tasse, tandis que Mey tirait la chasse... sacrée traitement pour une sale ordure.
-AAH ! AA-HBLL !
V:- Désolé bizut ! Ahahah ! tu vas être toute propre !!
Visa était pété de rire, tirant lui-même la chasse tout en en faisant baver à Detremblay qui vomissait ses tripes tout en cherchant à respirer.
M:- J'espère que c'est intégré maintenant ? Toutes vos exigences, c'est NON.
Mey fit relâcher Detremblay, qui gisait au sol, mouillée et tremblante, tandis que Sana appuyait sur un bouton de son deck, arrêtant un enregistrement.
M:- Allez.. le spectacle du dimanche soir et fini.
------------
Le temps passa, Sana était assit dans un coin de sa cellule, parlant avec Detremblay, de l'autre côté du maigre mur, il semblait plutôt triste, quoique partagé, Detremblay, de toute ses connaissances, méritait une leçon de ce genre... mais c'était trop cruel à son goût.

- Arg...Sana ?
  • Dit toujours ?

Detremblay sorti son com, envoyant un message.

Mollement, Sana répondit de façon enjoué, plutôt faux et fatigué de sa sale journée.
- Ha ! tu es adorable ! Ca touche dans les 80 milles une vidéo de ce genre !
Sana décida, à partir de ce moment, d'aller se coucher, et de ne plus avoir affaire avec l'esprit tordu de cette femme prêt à se faire du mal pour son profit.
Il ne tiendra pas cette promesse longtemps, mais l'idée d'y arriver un jour le conforta dans son sommeil... qui fut court, la blonde ayant jugé bon d'insulter Mey, qui activa son collier électrique sur un voltage élevé...
Les cris furent sa berceuse cette nuit là, sa terrible, terrible berceuse.
Spoiler (Afficher)
Merci à tous pour ces rp que je ne retranscriverais jamais aussi bien que je les ai ressenti.
Je viens de me rappeler de tout un passage long sur Lyssandra qui était aussi en taule mais endormie, avec un long débat sur la forme supposée de ses loches et que j'ai oublié d'écrire, mais mdr je ne vois pas trop comment rajouter ce délire tordu, désolé !
CETTE FOIS JE RAISE LA BARRE, 15 ETOILES ET JE VOUS RACONTE LA FOIS OU SANA A FAIT D'LA CONTREBANDE ET QU'IL A FINI MANGEH !
Le premier à complimenter mon beau plumage gagne un cadeau nul.
sur ce tchouss j'espère que ça a plu laissez des com toussa !

Informations sur l'article

Hibou
19 Mars 2018
1316√  18 19

Partager l'article

Personnages cités

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Sana_Peli~68695 (420☆) Le 21 Mars 2018
    Putain mais j'avoue, casse-toi de ma vie sale parasite !
  • Nelwenn~66948 (32☆) Le 21 Mars 2018
    C'est Ellinel tout du long, gros plumé x) Une étoile parce que bon.. j'ai quand même ris. *
  • Sana_Peli~68695 (420☆) Le 21 Mars 2018
    Ah bah chais pas, on me dit que y'a changement de nom, de prénom, JE SAIS PLUS !!!
  • Nelwenn~66948 (32☆) Le 21 Mars 2018
    Laisse Ellinel dans le texte, et Nelwenn en citation ! smiley L'intrigue.. brr
  • Beatrice~68904 (13☆) Le 21 Mars 2018
    putain que vous me faite maré toi et detremblay ! mais vous me faite aussi ..... grrrr n'étoile jaime te lire ses drole smiley
  • Kemelvor (1264☆) Le 21 Mars 2018
    Vous êtes des dieux les mecs. Vous êtes le soleil de ma vie. Les créateurs absolus de RP

    T'as un beau plumage, Sana
  • Higraik~68926 (112☆) Le 21 Mars 2018
    C tro lon jli po.
  • Sana_Peli~68695 (420☆) Le 21 Mars 2018
    T pa 1 bg com moa alor ?
  • Akili~68612 (92☆) Le 21 Mars 2018
    J'étoile parce qu'il y a Valmont.
  • Sana_Peli~68695 (420☆) Le 21 Mars 2018
    Ouf ça me rassure ! (???)
  • Killiann~1268 (52☆) Le 22 Mars 2018
    Une étoile parce que c'était drôle et que j'ai tout lu [(donc j'suis un bégé) un peu pour Valmont, aussi. Et surtout parce vous faites un super duo de victimes.] Satisfait ou satisfait, la qualité de ce commentaire n'est pas garantie par la direction.
  • Sana_Peli~68695 (420☆) Le 22 Mars 2018
    En tant que victime ? ouai j'te crois mdr
  • Zartam~21969 (680☆) Le 22 Mars 2018
    Une autre preuve que l'Empereur existe
  • EHeFEB (0☆) Le 23 Mars 2018
    @Sana_Peli Non non ! En tant que futur cerveau du crime ! smiley
  • Sana_Peli~68695 (420☆) Le 23 Mars 2018
    smiley
  • EHeFEB (0☆) Le 14 Août 2018
    SANA C'EST MON FAVORI* !!!

    fdp