Recherche

EDC de Dayrone~70862

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Dayrone~70862

Cacher

Décision Difficile Part.I

La pluie s'abattait sur l'elfe, comme souvent, assis, seul, sur le pallier de sa maison, une cigarette à la bouche, la soirée ne c'était pas passée comme il l'avait imaginé. Ce jour, était le genre le jour qu'il attendait avec impatience, c'était ce genre de jours où il n'avait qu'une idée en tête, arrivé à ce moment fatidique, son rendez-vous avec sa mère. Sa mère avec qui il n'avait presque plus de réels contacts, la femme de sa vie, qui semblait le quitter peu à peu. Aujourd'hui devait être cette journée qui renouait les liens, il avait décidé de lui parler, de s'ouvrir à elle après tant de temps. Aujourd'hui, il avait compté les cycles horaires, les cycles minutaires, il avait bien tout préparé, cela faisait un long moment qu'on ne l'avait pas vu sourire comme ça, pour dire vrai, ce genre de sourire idiot, heureux pour un rien. Mais ça, c'était bien avant le dénouement "fatidique". Sa soirée en tête-à-tête axée gâteaux et rire, c'est transformé en soirée Skiwi et cigarette, spectateur d'un attroupement de personnes qu'il n'aimait pas forcement. Il était devenu spectateur et non plus acteur, par choix oui, mais peut-on appeler cela un choix ? Quand une des possibilités est presque impossible ? Oui, en effet, il aurait pu se joindre à eux, mais pourquoi faire ? Il ne se serait pas intégré au groupe, il n'aurait pas participé à l'amusement général alors... L'elfe aura préféré regarder tout ça de loin. Le jeune elfe ne fumait pas par plaisir, malgré ce que pensaient certains, non, il fumait pour essayer de calmer ses nerfs. Cette soirée, qui aurait dû être la sienne, c'est transformé en un cirque loin d'être drôle. Au fond de lui, il était enragé, mais comme d'habitude, il se taisait, silencieux, il observait la scène, cigarette et Skiwi dans la même main.
L'elfe n'avait pas tant changé durant tout ce temps, il avait plutôt régressé, ne se voyant plus que comme une option pour les autres, c'était un exploit qu'il ne soit pas encore partie, vu que, de son point de vue, son travail avec cette femme pour qui il s'est engagé il y a bientôt plus de deux ans était fini. Cette dernière avait trouvé le bonheur désormais, un homme qu'elle aimait, une fille qui était là pour elle, sa mère qui était de retour, une famille aimante, il se demandait bien qu'elle était sa fonction, maintenant. Était-elle passive ? Inconstante ? Il se demandait s'il n'était pas le choix de secours, quand il n'y avait plus personne ?
L'elfe regardait les passants nocturnes vivre leur vie, ses yeux de l'elfe, ces deux globes oculaires qui définissent une personne, étaient toujours aussi vides. Il n'y avait plus rien au fond de ces derniers. Son visage était fermé, ses cheveux mouillés et lourds. Il s'était revu cette nuit, il avait revu ce sourire radieux, ces yeux bleus pleins de gentillesse, il avait revu ça chevelure d'or. Aujourd'hui, tout était délavé, comme si les couleurs de cet elfe avaient été effacées par la pluie, cette pluie qui le martelait sans arrêt, cette pluie qu'il semblait tant aimer. Aujourd'hui, la seule couleur qui les composait étaient celles de ses larmes trop longtemps essuyées, de sa lame distordue, ainsi que les cendres incandescent de sa cigarette.
Ces cigarettes, ce vieux paquet tout écraser, effriter par le temps... L'Elfe ne le quittait jamais. Ce simple paquet avait une bien belle histoire... Ce paquet... Il l'avait acheté le jour de sa première rencontre avec sa mère, le soir où les premiers liens se sont tissés entre cette âme torturé et celle du petit elfe plein de joie et de bonté. Ce paquet, il l'avait acheté pour la femme qui a toujours été la pour lui, son guide, sa soeur. Il ne fumait pas à l'époque, il avait commencé sans le comprendre, il en avait glissé une dans sa bouche sans s'en rendre compte pour effacer l'amertume et le dégout. Aujourd'hui, ce goût vient de la femme qu'il a rencontré cette soirée là...
Ce Sentiment d'Abandon, il était devenu familier à force, il savait, que ce n'était pas une bonne chose et pourtant, il faisait partie de ce genre de personne, qui ne pouvait pas prendre soin d'eux, car ils ne savaient pas comment faire, à vrai dire. On lui avait proposé bien des solutions, ce soir, partir, ne plus se soucier de cette femme qu'il aimait tant, l'abandonner en premier, prendre de la drogue même, il aura tout refusé, car ce n'était pas lui. Non, lui... Il n'était pas comme ça, il s'enchaînait aux gens, jusqu'à ce qu'ils brisent le lien par eux-mêmes. Il souffrait, mais... Au moins, il tenait ses promesses. L'elfe était un Gnoll Fidèle, prêt à mourir pour ses maîtres, prêt à se sacrifier pour eux, et c'est ce qu'il avait fait, une fois de plus. Il s'était sacrifié, il était allé à l'encontre de ses principes, il avait mis ses envies de côtés, il avait tout fait, pour la rendre heureuse. Jusqu'à ce que la dure réalité vienne de nouveau l'arrêter dans sa quête : Il n'avait pas été assez bon. Il n'avait pas été la hauteur des attentes de sa mère. L'elfe était dégouté, fatigué et meurtri au plus profond de lui, il lança son mégot au loin, se levant, passant une main dans ses cheveux imbibés d'eau, il en avait assez de tout ça.

Le jeune elfe se dirigea vers le centre de Cryogénisation, les mains dans les poches, le visage dur, déterminé, comme s'il avait passé le cap, comme s'il s'était décidé, comme si... Il avait décidé d'arrêter de se battre une bonne fois pour toute. Il passa les portes de ce lieu si redouter de beaucoup, posant ses yeux vides sur toutes les cuves, une a une, il se retourna vers le Terminal, se penchant sur ce dernier, analysant les demandes, il ferma les yeux un instant avant de se diriger vers le bord de la plateforme, posant ses deux mains blêmes sur la rambarde, ses yeux vides se posèrent sur une capsule en particulier.
La capsule où était enfermée une vautour, les plumes blanches, le maquillage dégoulinant, les lèvres noires, c'était la seule est unique personne qui lui avait rendue sa gentillesse, la seule personne qui était restée à ses côtés jusqu'à la fin, malgré tout. La personne que beaucoup avait dénigré, une personne avec qui Dayrone aurait dû garder ses distances s'il avait écouté ceux autour de lui, pourtant... Pourtant, cette Acivis, cette personne vile et pleine de Vice, était la seule personne qui l'avait accompagné tout du long...
Sa décision semblait prise, il s'approcha du Terminal faisant descendre une cuve, prête à l'accueillir et lui... Il était prêt à l'embrasser de tout son corps, mais... Vous comprendrez, j'en suis certain, que je ne pouvais pas laisser faire une chose pareille. Je n'étais pas comme les trois autres, je ne m'occupais pas de lui pour prendre sa place, j'étais simplement... Lui, sa conscience, au final. J'étais la pour lui rappeler que... Ce n'était pas fini, on avait un tenu Kitté à avoir bordel de merde !
Posant ma main sur son épaule pour l'arrêter, tandis qu'il se retournait lentement vers moi.

Informations sur l'article

Daemonium
06 Octobre 2019
515√  4 1

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires