Recherche

EDC de Dayrone~70862

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Dayrone~70862

Cacher

N'oublie Jamais

Je me réveillais doucement, cette nuit, il n'y a pas eu de cauchemars... Il n'y a rien eu, que le vide et le froid... Je me mettais doucement assis dans le lit, le regard dans le vide. Je n'arrivais toujours pas à y croire... J'avais tout détruit... Ma Marraine avait perdu confiance en moi, je l'avais déçu... J'avais perdu mon emploi... Pire que ça, j'avais l'impression d'avoir perdu Sindavia... Il n'y avait pas eu de cauchemars... Il a eu bien pire que ça... Un simple rêve.
Je pouvais la voir... Elle me regardait, elle me souriait, mais je pouvais voir son cœur brisé... Je pouvais me voir sourire aussi... J'avais l'impression que mon cœur était arraché... Non en fait... Je ne sentais que mes larmes coulées sur mes joues... Assis dans le lit, je n'avais que mes larmes pour pleurer... J'avais tout gâché, absolument tout...
Je m'étais préparé à la chute et pourtant... Le choc fut si grand... Dans ce bureau, à cet instant, quand le châtiment s'est abattu sur moi... Je voulais juste bien faire... Je voulais juste aider une personne que je pensais victime... Et pourtant, son regard... Pourquoi... Pourquoi ?... Je voulais juste... Je voulais juste être bon... Je voulais simplement... Simplement sauver quelqu'un...
Je plaçais doucement mes mains sur ma tête, laissant mes doigts glissés dans mes cheveux d'or, mes doigts se contractants sur mon crâne, la douleur commençait a se faire ressentir, ce mal de crâne... Comme si on se battait à l'intérieur de cette dernière. J'en avais assez de cette douleur, j'en avais assez qu'on me fasse mal... J'en avais assez de me battre, tellement que... Malgré cette douleur insupportable, je laissais mes mais retomber sur le matelas... Je n'en pouvais plus... A quoi bon se battre ? Si c'est pour... Ca ?... Pourquoi se battre, si c'est pour finir châtié pour... Avoir voulu bien faire ?...
J'avais l'impression de recevoir des coups de masse dans la tête, mais je restais comme ça... Le dos courbé, la tête basse, les bras pendants... Je ne voulais plus me battre... Je ne voulais plus souffrir pour rien... Et pourtant... J'entendais une voix au fond de ma tête... Je ne voulais pas l'entendre, je voulais qu'elle parte... Je savais que si elle raisonnait j'allais reprendre le combat... Je voulais me reposer... Non... Je ne voulais pas l'entendre... Je ne voulais pas !
Je pouvais voir l'elfe sourire alors qu'elle bandait mes mains ensanglantée à cause de son absence. Je pouvais plonger mes yeux dans l’immensité du ciel que représentait les siens. Je voulais m'excuser, lui dire à quel point j'étais désolé, mais je ne pouvais pas parler, je ne pouvais que la contempler... Je la voyais lever la tête vers moi, le regard plein de douceur. J'étais effrayé, je ne voulais pas qu'elle parle, je ne voulais pas... Qu'elle le dise...
"Je sais... C'est compliqué mais... Il faut continuer à avancer... Il faut continuer se battre, d'accord ?"
C'était trop, dans un hurlement de douleur, je reposais mes mains contre mon crâne, secouant la tête dans tous les sens. Je voulais arrêter de me battre mais je ne pouvais pas ! Non ! Je voulais que ça s'arrête ! Pourquoi je ne pouvais pas simplement baisser les bras ?! Pourquoi je ne pouvais choisir la solution la plus simple ?! Pourquoi je ne pouvais pas juste en finir ?! Je devais endurer cette douleur, encore ! Et encore ! ET ENCORE ! Je devais subir en la fermant ! J'EN AVAIS ASSEZ ! Pourquoi je devrais me battre ?! ALORS QUE TOUS MES EFFORTS SEMBLENT VAINS ?! Pourquoi continuer à avancer quand il n'y a personne pour marcher avec moi ?! Pourquoi je devrais souffrir, ALORS QUE JE VOULAIS JUSTE FAIRE LE BIEN ! ALORS QUE JE VOULAIS AIDER QUELQU'UN ! Pourquoi je devrais être châtié ?! Pourquoi est-ce que tout es détruit alors que je voulais simplement construire une nouvelle chose ?! DIT MOI ! Dit moi pourquoi je devrais continuer à avancer ALORS QUE TU N'ES MÊME PAS LA ?! Pourquoi n'y a-t-il personne ?! Alors que je suis là pour ceux qui en ont besoin ?! POURQUOI ?! POURQUOI ?! DIT MOI ! DIT LE MOI ! Je veux savoir ! Je veux comprendre ! Je veux qu'on m'explique pourquoi je dois tellement souffrir ?! Je veux que tu me le dises ! DIT LE MOI ! Je veux savoir ! Je veux savoir pourquoi je dois souffrir ! Explique moi ! Explique moi... Je t'en supplie... Explique moi... Pourquoi ?...
J'étais en train de m'arracher les cheveux, c'était comme si ma tête allait exploser. J'étais plein de rage... Tombant évanouis sur le lit, chutant dans l'inconscience, je descendais dans les limbes une nouvelle fois... Je me laissais tomber dans le vide, je n'avais plus envie de me battre... Je ne voulais plus de tout ça alors... J'attendais simplement de toucher le sol.
Une fois fait, je n'avais même plus la force de me lever, ni même l'envie. J'entendais des pas raisonné au loin, je fixais ce qui semblait être le haut de cet endroit noir, sans repères, je ne savais même pas si j'avais vraiment toucher le fond... Je ne pouvais, ou du moins, je ne voulais qu'attendre la fin de tout ça... Je fixais un point invisible, la douleur n'était plus...
Les bruits de pas c'était arrêté et sa tête c'était placé au de moi, il me regardait en souriant.
"Il y a un adage qui dit qu'on fait toujours du mal à ceux qu'on aime, mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal"
Il me donna gentiment la main pour m'aider à me relever, ce que je fis, sans un mot, il se dirigea vers la même lumière que la dernière fois, s'asseyant au bord de la césure entre le vide et cette ville en feu. Moi, je la regardais, je ne savais toujours pas comment réagir face à cette vision...
"Je ne pensais pas te revoir si tôt. Ils disent que tu es Maso, on dirait bien que c'est le cas, hahaha."
Je restais debout, regardant le secteur tombé sous les flammes, je sentais mon visage me piquer, sans plus, je le touchais doucement avant de me tourner vers l'homme assis.
"Tu veux prendre le contrôle, comme les autres, je me trompe ?"
Je l'entendais rire ouvertement, tapant sur son genou plié, secouant la tête il soupira doucement, souriant.
"Il y a bien une chose que je ne veux pas, c'est sortir d'ici. Je suis très bien dans ma prison, entouré par le vide, pour seule compagnie ce magnifique secteur détruit par le feu et la haine d'un seul Homme. Non, je ne veux pas prendre le contrôle, c'est même tout l'inverse. Je ne sais pas si tu l'as remarqué mais... Je te ressemble beaucoup, par rapport à nos trois amis là haut. Ils veulent guider tes choix, mais moi, je veux que tu fasses ce que tu veux, ce que tu penses être juste et c'est ce que tu as fait, quand tu as pris la décision d'aider cette Acivis"

Je sentais mes joue se faire comme... Couper... Tombant à genou, je tremblais de tout mon corps. J'avais l'impression d'avoir une lame enfoncée dans le visage, en train de me tailladé le visage, je n'arrivais même plus à le toucher tant la douleur tendait mes muscles, l'Elfe à mes côtés continuant son discoure
"Il y a une chose que je ne peux pas te laisser faire, ce pendant, c'est de douter de celle que tu aimes. Pour l'instant, même si elle ne c'est pas officiellement prononcé sur vous deux, elle a toujours été avec toi, là pour toi, elle a sacrifié bien des choses pour toi. Alors je ne peux pas te laisser lui en vouloir. Peut-être qu'elle n'a pas officialisé la chose, mais souviens toi de tout ce qu'elle a fait pour toi. Souviens toi de toutes les fois où elle fut à tes côtés, dans tes bras, toutes les fois où elle a passé sa main dans tes cheveux."
J'hurlais de douleur, soufflant fortement sous la souffrance, j'arrivais à peine à respirer, le front collé conte le sol, j'avais envie de m'arracher le visage pour que cela s'arrête, je n'arrivais plus à penser, je n'arrivais plus à rien a part... Souffrir bruyamment.

"Tout ce que je te demande, c'est de te souvenir et de l'aimer, de tout ton cœur, malgré tout."
Je me réveillais doucement, je n'avais plus mal, un peu de sang, mélanger à des larmes s'étaient retrouvées sur mon oreiller, j'avais un peu de mal à fermer les yeux. Me levant difficilement pour me diriger vers le miroir. Devant ce dernier... Des marques de griffure décoraient mon visage et alors que j'effleurais mes blessures du bout des doigts, je la voyais... Je comprenais... Cette plume...

"Comme ça je serais toujours avec toi"

Informations sur l'article

Daemonium
09 Août 2019
503√  2 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire