Recherche

EDC de AGRAMF

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par AGRAMF

Cacher

Jugement Furieux

Spoiler (Afficher)
Appuyez sur cacher en haut à droite
Il n'était pas d'accord. Non non non non non, non non non. Pas d'accord et puis c'est tout.
La raison lui était inconnue en réalité. Trop d'influence, trop de caprices, trop d'intransigeance par-ci et pas assez par là. Trop de défiance devant les ordres ou consignes ? Trop d'autonomie ? Ou alors..de liberté.
Toujours est-il qu'Agramf avait perdu son cadre de vie routinière. Statut, liberté de travailler, diplômes, contrats commerciaux et contrats d'état civil et au final, liberté de circuler dans les rues sûres de l'Imperium.
Ça lui était tombé dessus dans un enchaînement assez rapide, peu de temps après qu'il ai mit en pause ses engagements civils.
SRI en sourdine, retrait de la réserve et absence sur le terrain de la défense. Arrêt des récoltes en ST, arrêt de la glane.
Il avait décidé d'agir contre la plaie éternelle et incurable du Sud. Et pour se faire, il fallait se concentrer sur la tâche, donc ne plus faire autre chose.
Pendant ses enquêtes SRI, Agramf avait eût autant de bonne surprises dans ses relations avec la direction du Quartier, que de mauvaises surprises avec les réactions de certains membres du groupe criminel. La fierté au centre, un peu de pulsion de meurtre, une pincée d'absence de hiérarchie parmi eux et une grande bolée de potentiel martial avait eût raison de la situation, du clone du troll, de la tension entre eux et lui, et lui et eux, et enfin de la patience d'Agramf.
Le gouvernement soumis à la simple force de frappe représentée par le Quartier, se couchait, ou regardait ailleurs. Appliquant les AR et ARI tous les trois ans, à l'occasion d'un nouveau mandat d'Ambassade suite à l'avortement du précédent, ou d'un remplacement de commissaire. Et concrètement, à part SMI qui savait imposer son existence quand quelqu'un la remettait en question, personne n'avait de koua s'opposer au Quartier. Quand bien même il ne se serait agit que de leur remettre quelque règle sous le nez à coup d'intervention musclées.
Personne ne réagissait, à tel point que le groupe limitait certaines de ses actions de lui même. Constatant qu'il devait le faire, étant donné qu'il n'y avait plus de garde fou à leur envies, objectifs, lubies, ou...loisirs.
Ainsi pouvait-on voir Haribo émettre un timide " doucement les gars" ou un " mais...qu'est-ce que vous faites attendez ? .. mmhh ... bon" lorsque l'équipe, qui s'était prit le bec avec un flic plein de ferveur, avait décidé de faire passer toute la brigade par la case cuve.
On sentait bien un petit réflexe de limitation mais bon, quand y a plus de cadre, on est contraint de le délimiter soi-même et ce n'est pas forcement facile à faire.
Agramf lui estimait qu'il bossait beaucoup pour les SRI, et qu'il aidait bien sur le terrain en SR pour l'énergie etc... Et sa modestie légendaire se portait toujours aussi bien. Ainsi quand le Quartier était venu par deux ou trois fois le cuver pour des broutilles, des accusations de sa part, et qu'ils étaient venus purger sa boutique, il en avait eût marre et voualà, Sa guerre personnelle solo contre le Sud avait été déclarée.
Un peu d'aide de la part de Hai, "princesse" qui dormait beaucoup, mais également du plus grand tueur de sudiste de l'histoire de l'Empire, "Numéro 2" après Imperator, exhibitionnisme pour le CDO à ses cycles, Fract ! Et puis pas plus. C'était une lutte sans objectif de victoire. De la nuisance de rue ou de traque nocturne, seul contre 12 voir plus avec les actifs Donnelys, 17 même un soir ! , alternée de cuve en retour par leur équipe de nuit, toujours aussi professionnelle et efficace, et de purge sur le personnel de sa banque. Personnel dont le soutient total empêchait toute fermeture longue de l'établissement. Impact mineur sur la clientèle donc à qui il souhaitait tout de même épargner des désagréments trop lourds du fait de sa vindicte personnelle contre le Sud.
Le troll y avait trouvé son compte. Une seule activité, tranquille, du risque mais de la simplicité. Des cuves mais du repos. Et puis la satisfaction de pourrir un peu la vie du Sud. Choses qui, était, est, et sera toujours quelque chose de... d'agréable, disons le.
Ce Sud méprisé, méprisant, stagnant, opportuniste, passif, soumis, agressif, narquois, ce Sud statique, monotone, égale à lui même, n'inspirant que les sudistes ou les politiciens déchût. Ce Sud sans âme, sans définition propre, mais avec son âme de " pas d'âme ", toujours prêt à se sacrifier pour défendre ce principe opaque. Ce Sud divisé et uni à la fois, cette saloperie un coup effervescent, un coup mort de toute vie visible.., cette entité n'en étant pas une, qui s'autobaise un coup sur deux.
Ce putain de Sud de merde ! Enfin le Sud quoi.
Tout allait bien donc. Une routine différente de l'engagement civil mais qui se passait bien et qui selon lui servait aussi l'intérêt général. Il s'était lancé dedans parce qu'il en avait marre de devoir la fermer quand ils voulaient qu'il la ferme, mais quelque part, en attaquant le Sud, il occupait les bestiaux en manque de découpe de clone. Et puis ça ne gênait personne au fond. A part les sudistes qui foutait pas grand choses pour le secteur de toute façon.

______________________________et puis_____________________________
Ça commença par un AR pour négligence aggravée dans le cadre des SRI. Pas d'enquête, un vieux com ou Alice parlait à Radium, une phrase prit comme une preuve contre lui, et une décision de l'Ambassadrice Thalya, qui empêchait toute forme d'appel.
L'énervement qui était monté dans le troll à ce moment là était rare. Il était très "pas content du tout", du tout du tout, du tout.
Il s'était efforcé d'être intègre aux SRI, pour ne pas être, comme beaucoup de ses prédécesseurs l'avaient été, un chef de cellule dans l'abus, la magouille et l'abandon ou le sacrifice de ses agents. Et en voyant cette peine, il se demandait si, comme le disait certains, les chefs SRI aux scandales honteux du passé n'avaient pas été parfois simplement des sacrifiés, eux aussi, sur l'autel de l'injustice, celle qui suit l'engagement dans l'annexe qui légalise l'illégal, les SRI, pour le bien de l'Empire.
Koua qu'il en soua, c'était son honneur qu'on salissait avec cette peine et malgré ses plaintes et tentatives d'infléchir l'accusation, cela ne semblait gêner personne dans un gouvernement " en ruine" dixit le HD Saito.
Agramf ne ferais pas cette peine de prison. Il ne se rendrait pas comme il avait toujours fait lorsqu'on lui avait infligé des peines pour des choses qu'il avait fait.
Cette accusation était une trahison. Comme si dès qu'il avait décidé de laisser de côté l'engagement civil un temps pour s'en prendre au Sud, le gouv en avait profité pour s'en prendre à lui, comme pour le punir de son retrait ?
Peu importe la raison.
Du communicateur d'Agramf commençaient à fuser les insultes. Il ne pouvait déjà plus contenir la rage que lui inspirait la situation. Une situation de fou ! Une folie, qui ne lui inspirait que fureur et enfin du meurtre violent.
Quelque jours plus tard, un com du CDO.
COLLUSION !
La meilleure pire blague qu'on est pu lui faire.
Un com partagé avec un informateur SRI en SR. Un dossier CDO, pas d'enquête sérieuse, pas de preuves, aucun interrogatoire.
Le travail bâclé d'un CDO défaillant depuis des décennies. Et cette fois ci, c'était sur lui que ça tombait.
Son vieil ami et collègue de confiance, ancien Legatus et supérieur hiérarchique SRI pendant tant d'années, qui le connaissait depuis bien longtemps, avec qui il avait même siégé au Haut Conseil, avait pour sa part décidé qu'il avait mieux à faire que de s'occuper de son vieil ami pour l'aider à se sortir de là, car il avait lui même un gouvernement à reconstruire.
BAISé ! Ils s'était fait baiser en beauté. Il avait tout perdu en peu de temps. La raison, il ne la connaissait pas. Mais en réalité, y en avait-il une ? Y avait-il besoin d'une raison ? N'était-ce pas simplement un enchaînement de circonstance.
Et n'était-ce pas lui, Agramf, qui avait cédé à sa propre pulsion haineuse contre le Quartier en premier lieu.
Mais, n'était pas le Quartier qui cédait lui même à ses propres pulsions également, s'attaquant au membre du gouvernement ici, exécutant quelqu'un là, pour une insulte, gênant la bonne marche du secteur sous prétexte d'être le troisième pilier dynamisant !
Ou n'était-ce pas le gouvernement qui avait cédé à la faiblesse humaine, et avait abandonné le principe d'autorité sur le secteur, n'appliquant le drouat, la justice et imposant l'Ordre seulement quand il en avait les moyens, et regardant ailleurs quand cela demandait trop d'abnégation et de sacrifice, ou tout simplement d'effort ?
Ou n'était-ce pas ServeurGuard lui même qui avait grillé un circuit, à imposer au gouvernement de se limiter quand à son action sur le crime, pour finir, carrément !, par reprendre le fameux concept des trois piliers si apprécié par le crime, pour en faire une vérité reconnue par l'IA maîtresse contrôlant nos puces APM, et donc, une vérité vraie !
N'était pas un peu tout ça ? Ben si, c'était un peu tout ça. Mais une chose était sûre, Agramf n'était pas content du tout et ne pensait qu'à une chose.
On lui avait manqué de respect, trop des gens, des deux piliers, et il estimait que les limites avaient été dépassées.
Mais il estimait aussi que pour quiconque, les principes et les valeurs de l'Imperium ne pouvaient être appliquée si ce n'est sur la base du respect et de l'honneur.
Sans respect, il n'y a rien, et Agramf avait alors décider de mettre toute son attention sur ce concept, mais appliqué, égoïstement, à lui en priorité !!
______________________________donc______________________________
Plus de boulot. Une DAI qui pose des amendes à coup de 5 millions de crédits.
Le Quartier sur le dos dans l'espace public et privée après la plupart des actions contre des sudistes, le CDO même chose même si..quel CDO l'OI ne faisait plus que des AR, plus de travail, plus d'intervention, plus de patrouilles. La banque fermée systématiquement par le CDO.
Et un gouvernement qui l'a trahit après 15 années d'engagement à ses côtés, de fourniture d'équipements kittés à des fonctionnaires, de pilules grassement distribuées et de millions investis à ses frais.
Cette fois oui. Agramf savait qu'il avait souvent été trop gentil, trop bon, on lui avait dit plusieurs fois, mais cette fois il avait été trop con !
Et sa connerie allait passer un sale quart de cycle.
Puisque le gouvernement l'avait déchût injustement pour avoir servit l'intérêt général du mieux qu'il pouvait. Il allait maintenant nuire à l'intérêt général du mieux qu'il le puisse, et en toute logique, le gouvernement le couvrirait d'honneur et de reconnaissance méritocratique !!! Forcément !
La traque, les membres du gouvernement, la nuit, les prétoriens, les digi, le Quartier.....la fatigue, les vautours optimaux, l'absence d'effectif, l'isolement, l'absence de logistique, l'isolement..
Le peuple les civils, les NI, les faibles, les endormis, les innocents, les " qui respectent les règles du gouvernement" ....la rapidité, l'énergie, l'injustice, l'insécurité, la facilité, l'accessibilité..
Le choix n'en était pas un. Il était contraint. Si il voulait faire imposer son respect, il n'avait qu'une solution. Continuer de travailler, dans la seule branche qu'on lui avait laissé, le crime.
Son ennemi était ceux qui l'avaient fait tomber. Et c'était ceux qui les entouraient qui allait trinquer. Soua tout le monde, à travers les cuves, à travers le manque d'énergie, à travers l'accentuation de tous les aléas possible.
Cependant, il y avait dans toute cette masse plein de gens qui respectaient le respect. Et Agramf, quand bien même déterminé à forcer le destin qu'on lui imposait, dans son sens, voulait laisser une alternative à ceux qui voulait rester en dehors de sa guerre.
Mais attention, pas dans la neutralité. Il n'y pas de telle chose. Non non, ceux qui voudrons s'affranchir de cette guerre devrons le respecter, et payer une taxe symbolique pour être tranquille. Ne pas le faire reviendrai à considérer qu'il ne serait pas digne de respect et que le jugement gouvernement comme celui Quartier seraient justes et fondés.
Cela reviendrai à valider l'hostilité dont ils avaient tous fait preuve envers lui. Lui qui avait donné de lui même pour le secteur, pour eux tous !
Agramf devait faire imposer son respect maintenant. Peu importe les moyens, peu importe la forme. Sans respect, il répondrait par l'hostilité, comme eux tous !
Son jugement était rendu. Un jugement passionné. Passionné non plus par le secteur, ni par lui même, mais par le respect.
_____________________________adaptation___________________________
Ça faisait chier, ça ne serait pas définitif, enfin, a priori, car la décision au final d'un retour à la normal, il la mettait dans les mains du gouvernement quel qu'il soit. Il exigeait réparations et imposerait son respect tant qu'ils ne les obtiendrai pas.
Mais ça faisait quand même chier ! Mais pas le choix, pour être efficace, il faut s'en donner les moyens, et les orcs faisaient plus mal que les trolls, quand bien même les experts des matrices d'optimisation relativisaient la chose, elle restait vraie. Le clone, ça va encore, mais les kits..
Centre de clonage, Secteur Marran
Modification génotype
Modification implant
Modification nom
Agramf pianotait sur son deck, programmant les modifications de clones à venir.
Optimisation de la violence du clone
Stabilisation de l'aspect physique
Quoi qu'il est pu faire, personne n'avait autorité légitime pour lui retirer son statut, pas après tout ce qu'il avait fait pour le secteur.
Alors voilà ! Avec ça, il pourrait travailler convenablement, pour la Loi et l'Ordre !!..
non non pas cette fois.
Pour le Respect !

◊ Commentaires

  • Zélie (153☆) Le 29 Août 2020
    C'est bien sympa à lire !
  • Joey (417☆) Le 30 Août 2020
    Du Grand Agramf!
  • Jazz~45670 (32☆) Le 30 Août 2020
    "BAISé ! Ils s'était fait baiser en beauté. Il avait tout perdu en peu de temps. La raison, il ne la connaissait pas. Mais en réalité, y en avait-il une ? "
    Oui. smiley
    Très sympa à lire !
  • Ethayel~30165 (769☆) Le 30 Août 2020
    T'as vu AGRAMF, ils sont vraiment méchants au gouvernement !
  • Haribo (0☆) Le 30 Août 2020
    Déso', j'étais pour ta candidature moi :(
  • Anarki~67163 (64☆) Le 31 Août 2020
    Au moins, les rats quand ils crèvent, ils le font en silence, eux.
  • Mitsuko~66390 (64☆) Le 31 Août 2020
    Glhf comme on dit.
  • Omen (172☆) Le 31 Août 2020
    @Ethayel Toi tu reviens toi !
  • AGRAMF (230☆) Le 31 Août 2020
    @Zves ouai un peu^^, Agramf n'est plus race pure, honte à lui mais bon il faut ce qu'il faut parfois ( et ça tape mieux y a pas à dire !)
    @Nimah mais non !! lol
    https://getyarn.io/yarn-clip/132914d0-ad07-4cf7-bde6-f21ff9b95599
    @Jazz une chose est sûr, c'est forcément de la faute des autres smiley
    @Ethayel Ils sont horribles et injusssstes ! (Tu manques !)
    @Haribo Ouai mais tu es plus chef et les orcs c'est moins cool smiley C'était la candidature du siècle en plus !
    @Anarki J'y peux rien moi si les gens crient quand ils meurent !
    @Zélie et Joey, Mitsutred Merci :]
  • Fract (0☆) Le 31 Août 2020
    Très sympa smiley J'aime beaucoup !
  • Fract (0☆) Le 31 Août 2020
    Très sympa smiley J'aime beaucoup !
  • Full (447☆) Le 01 Septembre 2020
    C'est le cycle qui reprend.
  • Alexf (56☆) Le 01 Septembre 2020
    arrr la decheance totale, Agramf plus troll. La vie n'a plus de sens!
    Merci pour ces pensées
  • Orsu~66548 (208☆) Le 19 Septembre 2020
    Excellent à lire que la descente en enfer du troll. Dire qu'il suffisait d'une pichenette.
  • LoupBorgne~73368 (10☆) Le 03 Décembre 2020
    J'adore! C'était passionnant à lire!