Recherche

EDC de Siouka~35641

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Siouka~35641

Cacher

Des Stocks de steaks (Part. 3)

L’grande cuisine d’la tite gob

LE STEAK A LA REBZ
D’un doigt sûr, vous cliquez sur l’onglet vert fluo qui vous sert de marque page. Un cube hollographique rouge sang croît au centre de votre salon. Le visionnage s’enclenche et dans le cube de lumière se dessine une forme - une forme verte granitée. Vous discernez bientôt la bouille de votre gastronome préférée. Ses lèvres bougent… des sons… une voix.
- Amis d’la gastrogobie raffinée, j’va vous espliquer ajourd’hui une recette de steak qu’j’ai spécial’ment mise au poing (hé-hé) pour mon amie Caliopei. Bon… l’aut’jour, j’y ai préparé une hémofondue, j’pensais qu’elle adorerait, mais j’m’ai plantée cause qu’elle a utilisé ses griffes au lieu des piques pour plonger l’viande dans l’bouillon bouillonnant. Forcément elle s’est cramé la patte… brûlure au quatrième niveau sans ascenseur… ça gâche l’plaisir. Alors, pour y d'mander pardon, j'ai inventé c'te recette de steak cru.
Un habile déplacement de caméra se traduit par l’apparition dans votre salon d’une magnifique tranche de steak manipulée par les doigts agiles de la gobeline.
- Ajourd’hui donc, j’va vous montrer comment qu’on prépare un vrai « steak à la rebz ». Ben sûr, toujours l’steak taillé dans l’fesse gauche – ça c’est la base, mais vous l’savez d'jà. Par cont’, vous pouvez garder un peu d’nerf sinon c’est pô vraiment « à la rebz ». Quand que vous avez l’bon morceau, vous l’mettez comme ça dans l’hachoir et vous l’faites passer, ben saignant et tout.
Siouka met le steak dans un hachoir à main et mouline jusqu’à obtenir un hachis d’un beau rouge vif.
- Vala. Quand que la viande et prête, vous l’assaisonnez à vot’ goût, un peu d’chlorure d’sodium, un peu d’chili d’synthèse, comme que vous l’aimez, quoi.
La gobeline malaxe la viande hachée crue avec un peu d’épices.
- Pour l’vrai « steak rebz », d’mandez à une gob d’vous fabriquer l’emporte-pièce idéal et formez vot’ steak dedans.
Siouka prend un moule en forme de poing, le pose sur une plaque et l’emplit de viande qu’elle tasse.
- Reste pus qu’à préparer la garniture, un œuf battu et des lamelles d’champignon grillé.
L’image se déplace vers les mains de Siouka. On la voit casser un œuf d’écureuil en gros plan, le battre et le verser sur une plaque de cuisson. En quelques secondes, elle obtient un magnifique disque jaune juste cuit, encore un peu baveux. Elle décolle cette omelette d’un coup de spatule et la dépose au centre d’une assiette de granit noir.
Un coup de raclette pour nettoyer la plaque et c’est une pluie de lamelles de champignons qui viennent y griller.
- L’champi, vous les faites frire à sec, sans une goutte de gras pour qu’y prenne une belle couleur foncée sans pour autant êt’ cramé. Vala… comme ça. Vous z’oubliez pô d’mettre de côté deux belles lamelles pour la déco.
Siouka récupère les lamelles de champignons grillé et les dispose en cercle, au centre de son omelette.
- Y'a pus qu'à assembler l'tout... En cuisinage, on dit "dresser l'plat", comme qu'y en a qui dressent des nécureuils d'combat, mô, j'dresse des plats. Hi hi hi !
La gobeline démoule le steak cru en forme de poing et le dispose avec précaution sur le lit de champignons grillés. Au centre du poing, elle dépose en croix les deux belles lamelles qu’elle avait réservée.
Zoom de la caméra sur l’assiette dressée.
- Bonapp’, les gens !
Clin d’oeil de la gob qui disparaît de l’image… une seconde plus tard, sa tête réapparaît.
- J’oubliais… le « steak à la zimp », ça existe aussi. C’est l’même chose mais sans nerf, sans assaisonn’ment, mixé en soupe et servi avec une paille. A vous d’choisir ! Hi hi hi !
Le chapitre s’achève sur une musique de générique de circonstance... ♪♪♫ indicatif de fin ♫ ♪

Informations sur l'article

L'grande cuisine d'la tite gob
26 Janvier 2013
834√  9 3

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires