Recherche

EDC de Pixelle

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Pixelle

Cacher

Paraître au monde

Un matin comme les autres lugubre, où le seul réconfort était encore de pouvoir m'évanouir à nouveau dans sa fourrure quelques instant après avoir ouvert les yeux, laissant mes doigts s’enticher de la douceur, ce luxe qui ne durerait pas.
De le voir calme bercée par sa respiration, loin de la férocité qui le caractérise, m'en amuser quand quelques heures plus tard son sourire carnassier dévoilerait ses crocs saillants et son regard animal posé sur moi.
***...***
    Légèrement courbée au dessus du lavabo, son regard absent dans son propre reflet au miroir et cette main qui se creuse pour venir attraper l'eau qui stagne dans l'évier. D'un geste détaché, elle la fait lentement couler le long de son visage. Rafraîchissant ainsi ses joues encore enflammées par l’entraînement puis ce souffle chaud difficile à calmer, réanimé à chaque souvenir.
    Ses mains qui aujourd'hui brûlent, écorchées par les enchaînements. Elle les plonge dans l'eau qui se trouble, quand la pureté se mélange au sang, la voilà à présent rosée.
De ces nuits interminables, où les badinages se mélangeaient aux gestes affectueux, toutes ces questions posées comme dans un interrogatoire qui ne demandaient qu'à percer ce voile que nous habille quand nous voulons paraître au monde.
Et quand les masques tombent, dans la fluidité des corps qui se rapprochent malgré leurs différences, le besoin de les réunir était d'une force bien plus vive que n'importe quel discours ou assauts.
***...***
    En se détournant du miroir, le regard est noir adressé à elle même. Il lui faut à nouveau bander ses mains, reprendre et encaisser les coups comme un automate. Elle ne ressent plus rien, plus besoin de réfléchir, de parler ou de toucher. Dans un huit clos protecteur, entourée de ceux qu'elle n'a pas encore rejeté.
    Elle avait changer son monde, les vapeurs d'alcool qui se diffusaient autrefois dans son bar étaient à présent un lointain souvenir. Elle y passait encore parfois pour s'assurer que tout cela avait bien existé. Que la vie dans cette débâcle avait habité les murs et quelques personnes s'en souviendraient encore...un jour elle retournera à cette vie, le temps est un cycle qu’il faut savoir endurer.
    Ses fréquentations avaient changé aussi, rejoignant un Sud à l'abandon, qui tentait de renaître....d'abord hésitante prisonnière toujours d'une morale si "bien pensante". Puis à nouveaux des souvenirs, ceux de Dhomo et d'Eva qu'elle détestait de se faire si rare, qui avaient sans le savoir déterminé une grande partie de son évolution : remettre sa vie en jeu, pensait-elle quand ses heures s'accumulées au comptoir
    Et ce plaisir égoïste de mettre à mal une personne. S'infiltrer chez elle, prendre, revendre, l’appât du gain, avoir une cible et la voir accrochée à la Nécro' quelques minutes plus tard...Réfléchir à un sale coup, en rire grassement une fois effectué puis se voir sombrer dans la "criminalité", une nouvelle étiquette brandit par tout ceux qui ne comprendraient pas que le chaos apporte, le chaos détruit... que le chaos nous libère .
Il me faut combler un vide, celui laisser par des absences, des noms que je répète parfois à voix basse : Nohrs, Lillie, ...Tikran ...Bishop, tant d'autres et maintenant Teträm.
Je les déteste eux aussi, d'avoir quitté cette ville artificielle, laboratoire des IAs, pour la quiétude ou le soulagement...
***...***
    Son comm' bourdonne sur le sofa, une adresse s'affiche sur l'écran, un nouvel objectif. Et son coeur qui s'emballe, ses pupilles qui se dilatent sous l’excitation ..ce n'est plus l'amour c'est le charme du chaos.
   La tentation était venue d'Oshean et Kéra, qui dynamisaient ses entraînements en planifiant déjà, le bordel qu'ils pourraient foutre à eux trois ...trois individus liés par le même envoûtement, les même confusions . Elle passait l'épreuve qu'elle avait rejeté toute sa vie ...mais se rassurait encore de ne pas être comme les autres...
~ Ne tombez jamais amoureux du pouvoir ~
~ Ne tombez jamais amoureux du pouvoir ~
~ Ne tombez jamais amoureux du pouvoir ~
~ Ne tombez jamais amoureux du pouvoir ~

...Avait-elle enfin percé les mystères de ces êtres, répugnés de tous et admirés à la fois, ceux qui sans lois, sans état d'âme ...puissant mais sans royaume. Les parias qui avaient perdus eux aussi et comblaient leur sinistre solitude...

Spoiler (Afficher)
=O.o=

Informations sur l'article

Oraison
24 Juin 2014
1062√  18 5

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires