Recherche

EDC de Omen

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Omen

Cacher

[Chapitre VI] C'est un démon




Dreadcast...
Année 305 depuis la fondation...





"Rise, Dreadcast, rise ! 
We turn our hopes into the sky..."




Le sud... Ses bars, ses humeurs, ses ambiances... Quoi de mieux pour se noyer dans la masse, se fondre dans le décor pour disparaître dans les murs décrépis, les effluves d'alcool et les néons crépitants ? Quoi de mieux pour étouffer l'être, ou en raviver les flammes...


Croyez-vous au Karma ? Moi oui... Même si je m'efforce a ne pas trop le faire. Imaginer que chaque action engendre une réaction contraire, que chaque petit caillou tombant dans la mare, formera les vagues qui iront s'écraser sur ses bords. Comprendre que chaque itération, chaque fait, chaque acte, n'est jamais que la résultante de ceux l'ayant précédé...


Dans le fond, nous évoluons tous dans une petite boite, ou une divinité auto-proclamée nous observe, nous analyse, nous décortique... Chaque action, chaque pensée, chaque envie des plus sombres au plus altruistes sont alors archivées, cataloguées, simulées. Chaque causes planifiées, pour en déduire chacun des effets, et comme chacune des particules qui composent la vague influera sur le rivage qu'elle rencontrera.


Et pendant ce temps, ils s'égosillent sur les ondes. Essayent d'influer sur la marée, de défier les courants dans une quête d'un idéal passé, qui ne reviendra pas. Ils ne luttent pas contre la rébellion qu'ils se figurent dans leurs opposants, ni contre de quelconques trahisons, idéaux, codices ou légitimité... Mais contre une entropie qui leur échappe. Contre l'avancée, éternelle, des choses, qui ne reviendront jamais dans leur état premier...



"Impérialistes,
La Chambre des Lois promulgue en ce jour plusieurs amendements de Codices votés par le Conseil de la Noblesse.
Le statut de Directeur d'Annexe Impériale se voit aujourd'hui modifié par cet amendement.
Lors de la rédaction de la refonte de nos textes légaux, le statut de Directeur d'Annexe Impéri..."



Regardez les s'agiter pour rien, pointer des doigts et ériger pavés et diatribes pour se convaincre, eux même, qu'ils ne sont pas tous ensemble sur le même navire, s'enfonçant de plus en plus au fond de la mare. Terminus ? L'annihilation. La disparition de ce qui est dans un plus grand tout, simple étape d'une réalité en constante évolution, dépassant nos simples ego de piètres humains perdus sur un morceau de roche dérivant le long de filaments invisibles parsemant le cosmos.


D'abord il y'eu une ville, puis il y'eu des secteurs. De secteurs, nous sommes passés a quelques poches de vie éparses dans un champ de ruines. Vous pensez vraiment que la grandeur s'apprête encore a naître entre nos murs d'acier ? Que soudainement, un homme; une femme, ou une machine s’élèvera d'entre tous ? Le Légat légendaire qui nous guidera soudainement vers un inversement du flux ? Une grande révolution générale ?


Ou pire encore, que seules une poignées de gens sont réellement a la barre ? Que vous pouvez cacher vos propres remous dans la marre parmi les vagues des plus gros cailloux ? Que; si chaque action entraîne réaction, nous ne sommes pas tous responsables du marasme dans le quel nous nous fourrons volontairement ? Que nous ne nous y jetons pas les pieds devant ?



"No Gods or Kings,
...only Man"




Le Sud. Les tirs de flingue raisonnent dans le bar, chaque balle s'incrustant inlassablement dans la cible accrochée dans le fond de l'établissement, avec une précision brutale. Chaque impact impose le silence, tel un coup de marteau sur notre civilisation, au brouhaha de l'assemblée. Chaque pression sur la gâchette s'accompagne d'un poids immuable, celui de l'incertain. Ce soir ? C'est l'argent. Demain ? Qui sait...


Si nous ne sommes que les jouets d'un destin, prédéterminés par la causalité depuis qu'action il y'a, depuis que réaction se font, alors quelle est notre place ? Y'a t'il un but, une raison d'être plus grande que tout ce qui nous entoure ? L'Imperium s'efforce a le croire, a défaut cela l'empêche de penser au contraire. S'élançant a corps perdu dans le dogme, dans la propagande, et la formation des masses a s'imaginer un narratif d'espoir...



Le Conseil de la Noblesse annonce une modification du Codex Pénal, en lien avec les éléments indiqués dans sa feuille de route.
A six voix contre deux, il a été décidé d'ajouter les Travaux d'Intérêt Général à la liste des sanctions pouvant être données par les Juges. La liste étant non exhaustive, cette modification est une manœuvre d'encouragement. Toutes les autres mentions des TIG ont été supprimées du Codex Pénal afin de permettre une plus grande flexi...



Pour ma part, je préfère le pragmatisme. La capacité d'échapper au fatalisme par la simple réalisation que nous ne sommes pas observateurs omniscients, et que dans cette destinée arbitraire, la vie nous laisse au moins l'illusion du choix, du libre arbitre et de l'incertain. Quelques maigres espoirs d'échapper a la karmatronique des moeurs, et la folie qui l'accompagne.


Alors je mise.
Je savoure le frisson des balles qui filent, et percutent le centre du petit rond couvert de nuances de blanc et de rouge délavées, dans l'incertitude d'ou le prochain coup frappera. De savoir si, par le hasard, ou l'influence des diverses variations de l'air, de la température, ou simplement du tremblement de la main, le prochain coup touchera...
... Ou non.


Je me régale dans le rush d'adrénaline qui pulse dans mes veines, lorsque la pièce quitte la surface de mon pouce pour s'élever dans les airs. Je perd mon regard sur les reflet dorés, les lignes de lumière et la finesse du mouvement. Mon coeur s'arrête et le temps ralenti pendant son ascension, s'aggravant dans sa chute, portée par tout le poids de la fortune qu'elle incarne. Agent dormant de l'inévitable, nous offrant un doux rêve pour nous cacher de tout le reste.


Je ne parie pas pour l'argent, illusion des croyants, ni pour gagner d'ailleurs. Simplement pour pouvoir, un traitre instant, échapper a la réalisation de l'inéluctable de fin qui nous attends tous et tous et; au final, en tirer le plus possible. Vivre dans l'instant, libre des attaches que l'on s'impose soi même en jouant selon les règles d'un jeu truqué depuis le départ, dans toute la beauté de l'égoïsme narcissique.


Alors je mise, dans les bas-fonds et les rades miteux, pour un lancer de pièce, une main gagnante ou un concours de tir, pour gagner un peu d'avance pendant que les autres s'entête a parier contre le courant... Et inévitablement perdre.

"Ad Majorem Imperator Gloriam", sera leur épitaphe.




"Rise, Dreadcast rise !...
We'll go down with our sinking paradise..."







◊ Commentaires

  • Kemelvor (1277☆) Le 27 Juillet 2019
    J'ai beaucoup aimé la lecture et le thème qui en transpire. Une impression de lente décrépitude qu'on ne réalise pas.
  • Flip (426☆) Le 27 Juillet 2019
    (Agréable découverte, brillant... de noirceur)