Recherche

EDC de Oline~44029

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Oline~44029

Cacher

L'ombre d'un mentor

Il pleuvait dehors.
Les gouttes tombaient si fortement que l'on pouvait percevoir leurs impacts
sur le vitrage blindé du magasin. Il était apaisant de voir cette eau changer de
couleurs continuellement sous l'éclairage aveuglant
des publicités holographiques extérieur.
il n'en fallait pas plus a Oline pour être bercée a cette heure tardive de la nuit.
Elle regarda autours d'elle. le vide comme seul compagnie..
Se levant lentement de sa chaise de bureau,
elle réajusta sa robe et détacha ses cheveux.
a quelques mètres seulement du canapé présent dans la pièce elle se déchaussa délicatement et tout en s'allongeant, étala une couverture sur elle.
A force de travailler tard et de dormir sur son lieu de travail
presque quotidiennement,
le tissu s'était imprégné de son parfum et l'un des coussins sur lequel elle posait
toujours sa tête restait déformé continuellement,
parsemé ici et là de quelques petit cheveux cassés.
elle s'endormit rapidement ce soir là, et pendant une heure elle trouva le sommeil.
ce fut un peu plus tard qu'elle fut réveillée en sursaut.
son mentor venait d'entrer dans la pièce amenant avec lui un peu de froid et d'humidité.
celui-ci lui adressa un simple sourire comme a son habitude et fila s'assoir
derrière son bureau de directeur.
là il alluma le terminal central et commença a pianoter.
Pour seul lumière d'ambiance, l'ordinateur du bureau et les pubs colorées à l'extérieur,
donnaient des airs de kaléidoscope à la pièces.
Le vieil elfe se retourna et alluma sa lampe de bureau.
la jeune femme lui demanda si tout allez bien.
ce dernier lui répondis par l'affirmatif rapidement.
Elle se frotta alors les yeux et se releva ré-arrangeant
ses cheveux légèrement en bataille.
le vieil elfe l'observa avant de se retourner a nouveau et de rajouter
" il manque juste une dernière chose .. "
puis il reporta son attention sur son Terminal.
Oline encore prise entre deux mondes, l'observa faire.
soudain des petites vibrations rapides mais fortes la sortirent de sa torpeur.
Cette dernière reprise ses esprit instantanément et ouvrit son com.
l'éclairage bleuté de l'écran illumina son visage plus fortement quelle ne l'aurait crue.
elle plissa les yeux pour s'habituer au contraste et lus deux nouveaux messages.
[ Vous avez été licenciée de l'entreprise ARMACHAM Bullets ]
elle ouvrit le deuxième communiqué,
la lumière de l'écran lui semblant plus cuisante encore
[ Vous êtes désormais Directrice Général de l'entreprise ARMACHAM Bullets ]
" alors c'est fait ? " dit elle l'air attristée.
" Mes félicitations madame la directrice " dit il avant de lui décocher
un sourire tout en hochant de le tête.
Oline lui sourit fugacement, un voile de tristesse passa sur son visage.
Elle ne savait pas quoi dire, son corps trahissant quelques tremblements,
néanmoins, elle se mise a bafouiller quelques mots " je suis.. merci.."
il ne lui laissa pas le temps d"en dire plus et ajouta sur son timbre de voix le plus doux
" vous auriez une faveur a m'accorder ? "
Immédiatement la réponse vint sur les lèvres de la jeune femme avant même qu'elle le réalise tant elle était bouleversée.
" .. oui n'importe quoi ! "
Ses yeux soulignés par un simple trait de crayon, se brouillèrent de reflets brillants.
toujours sur le même ton il posa sa question.
" vous accepteriez qu'un vieil elfe sans emploi dorme ici cette nuit ? "
A ses mots, elle tenta de lui décocher un large sourire, mais il était trop tard pour ça.
Ses lèvres douces se crispèrent trop tôt et des perles de larmes se mirent a dévaler le long de ses joues.
" .. vous serez toujours chez vous ici .. " répondit elle d'une voix chevrotante
Il l'a remercia avec un regard compatissant.
Voulant sauver les apparences, elle se tamponna le bord des yeux avec ses manches.
" .. je suis triste et heureuse en même temps.. c'est n'importe quoi je sais .."
le vieil elfe la réconforta de quelques mots compatissant lui disant que ces murs allaient lui manquer et que ne plus travailler avec elle l'attristait également.
Ce furent ses derniers mots qui l'a firent réagir.
Cette élan de sincérité non feint était si intense pour elle,
qu'elle esquissa son plus beaux sourire avant que de nouvelles larmes
ne lui barre le visage,
emportant avec elles des traces de maquillages bleu foncé.
De sa voix tremblante elle avoua que c'était surtout ça
qui l'a chagrinée terriblement.
le fait de se retrouver toute seule entre les murs gris de ces bureaux lui paraissant soudain de plus en plus abyssales.
Perdre son mentor et unique repère, était pour elle une profonde déchirure.
Même si lui, sa famille et ses collègues de travail
ne seraient jamais bien loin pour elle.
La jeune femme devenu une ombre, s'éventant frénétiquement avec un vieux magazine, jouait de toute sa force intérieur pour ne pas craquer davantage devant Le vieil elfe qui l'avait forgé et fait s'épanouir dans cette cité si sombre.
Le faisceaux des éclairages publicitaires projetaient les seuls
traits de couleurs sur le visage d'Oline.
il est si facile de jouer les durs pour la plupart des gens
et quand il s'agit de traverser des émotions comme ce qu'elle vivait,
ces mêmes personnes feignent te tenir bon.
Pour elle s'était quelques choses d'insurmontable,
pathétique ou touchante elle s'en fichait.
Tout comme le jour où la fille du vieil elfe fût assassinée et quelle se précipita vers son clone fraîchement sortie. Elle s'écroula a genoux devant elle, ne pouvant retenir ces même larmes de profonde peine et de joie. Ignorant a l'époque le fonctionnement du clonage.
Le cocon venait de se briser a nouveau.
Ce dernier écrin de quiétude, de sérénité et quelques part d'amour n'était plus.
ce soir là, ce bureau lui paraissait immensément vide, il n'y avait pour seul son que les impacts des gouttes mélangés a la respiration entre coupé de la jeune
femme avachie sur un pouf.
Tremblotante et ne pouvant plus se retenir d'avantage
elle s'abandonna toute entière à sa peine.
les soubresauts de ses épaules fines et les chaudes larmes qui tombaient sur le plateau de la table, n'en fallut pas plus au vieil elfe pour ce levé
et inviter la jeune femme à le rejoindre.
Elle s'exécuta machinalement comme a son habitude et ce furent des bras réconfortant qui l'accueillir.
Ce n'était non pas dans les bras de son mentor quelle se réfugiait, mais dans ceux d'un père a ses yeux.
Elle lui rendit l'étreinte et pleura un bon coup avant de se calmer peu a peu au son de la voix grave de celui-ci.
Cette présence paternel lui permise de ravaler toute sa tristesse apparente au bout de quelques longues minutes.
L'heure qui suivie fut capital pour elle, écoutant très attentivement les conseils et par dessus tout les encouragements dont elle avait grandement besoin.
Oline se trouvait idiote de n'avoir pas sus gérer ce changement de poste
comme une professionnelle.
Ses émotions avaient été les plus fortes a nouveau, enchantée de s'accomplir pleinement au yeux de son mentor et terriblement triste de se retrouver seule sans ce dernier.

Plus tard dans la soirée alors que tout le monde dormait ici et là,
elle alla jusqu'à la salle d'eau du magasin.
sur la pointe de ses pieds nues.
Les yeux bouffie de tristesse, elle observait l'extérieur
sans vraiment y prêter attention.
Le regards complétement perdu dans le néant,
elle libéra a nouveau ses cheveux qui retombèrent lourdement sur ses épaules.
Elle dézippa sa robe cintrée, la laissant glisser jusqu'à ses chevilles.
Sans la moindre expression, elle remarqua les taches de maquillages sombres
qui ornaient les manches longues et blanches.
Les lumières colorés jouant a cache cache sur sa peau,
elle referma en partie les stores, agacée.
D'une main elle dégrafa son soutien gorge
tandis qu'avec l'autre elle ouvrit le robinet d'eau chaude.
La baignoire ne tarda pas a se remplir
et la vapeur de l'eau chaude envahit toute la pièce.
Les rares rayons de couleurs pâlirent en traversant la brume ambiante.
Oline finit de se dévêtir et resta là.. sans un mot.. sans la moindre réaction physique,
juste debout plaquée contre le vitrage glacé,
respirant l'air suffoquant de la salle de bain.
Elle écoutait son corps, se laissant allez a quelques larmes supplémentaires.
Aucune ne vinrent cependant.
Elle passa presque un quart de cycle contre cette vitre puis finis par s'en décoller.
Très lentement elle se présenta devant la baignoire et plongea
un pied délicat dans l'eau brûlante.
suivi du deuxième, toujours dans la même lenteur de mouvement
elle finit par s'enfoncer dans l'eau jusqu'au coup.
C'est alors que les dernières perles glissèrent sur ses joues.
Perdu dans ses souvenirs, son visage revivait littéralement les bons moments comme les plus difficiles.
Inconsciemment elle se mettait a sourire ou a froncer les sourcils et
quand elle s'en rendit compte elle plongea la tête sous l'eau. quand elle la ressortie quelques chose avait changé dans son regard.
La pluie avait cessée de tomber.
ce soir là, dans cette salle de bain seul bougeaient les vapeurs de chaleurs, et dansaient encore les lumières de l'extérieur. Face a son reflet, nue dans cette baignoire jusqu'à que l'eau en devienne presque froide, elle digéra sa peine et sa solitude, dans le silence absolue et l'isolement le plus total.
demain elle sourirait a nouveau et penserait a l'avenir, mais toujours avec cette pointe de tristesse dans le regard.
Spoiler (Afficher)
ne pourra naturellement pas être utilisé IG, hormis le vieil elfe

Informations sur l'article

Ballet des ombres
03 Octobre 2013
1173√  14 10

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Gecko~2722 (489☆) Le 03 Octobre 2013
    J'aime beaucoup, en attendant de voir les prochains ... Étoile.
  • Oline~44029 (617☆) Le 03 Octobre 2013
    encore tout mes remerciements.
    suite à voir pour les prochains ... mouchoirs .. ^^
  • Chérachum (29☆) Le 03 Octobre 2013
    Très agréable à lire. Étoile. Et tu as su faire sentir cet état d'esprit dans ton RP, si, si smiley
  • Xaios~41544 (430☆) Le 05 Octobre 2013
    Une belle plume! *étoile*
  • Oline~44029 (617☆) Le 05 Octobre 2013
    merci a vous tous sincèrement