Recherche

EDC de Nero

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Nero

Cacher

Log #7 - I.I.I.I.I.I.I

Il y a une fin à tout.

L'idée de la voir partir vers l'inconnu est difficile.
Une peine qui germe peu à peu en mon cœur de poil, l'instinct mêlé aux sentiments est un mélange âpre fermement ancré sur les papilles, la peur de la mort vient là me hanter chaque nuit.

Reviendra t-elle ?
Chef de M... Non. Matriarche Texhany Vakarian.

Il n'y avait pas si longtemps encore, nos truffes se cherchaient,
Œuvrant à deux pour la prospérité d'une affaire tenue par cette petite gobeline dont tu t'étais prise d'affection, il y avait là quelque chose.
Des bribes d'une... famille.

Mais le destin, encore une fois cruel, t'éloignes de moi afin que tu puisses mener une mission que je n'ai pu entreprendre.
Est-ce là la providence qui se moque de moi ?
Ou bien moi même. Effrayé et peureux qui see défile face à l'adversité que représente cette entreprise ?

Je ne saurai le dire, les choses... tournent sans cesse dans mon crâne de gnollinet enquêteur.
3/311.4, Cycle 22

Allongé dans les draps synthétiques de son lit, un verre de skiwi a moitié vide sur la table basse, la masse de poils pensive se dresse sur ses pattes antérieurs accompagné de quelques craquements d'articulations mal sollicités, passant le seuil de sa villa avec un neuvopack sous la patte.

- J'ai failli.

Sous la pluie acide traversant le smog, le gnoll reste affairé à son neuvopack ne quittant pas du regard la jauge de charge.
Mal fringué, le débogueur à portée de patte, des 'plocs' retentissent sans cesse sur son borsalino usé par le temps.
Des réminiscences de ses expériences passés resurgissent, la mort bien trop présente dans chacune d'entre elle.

Presque quarante ans quand on y pense, une longue période vouée à survivre en cette Cité dont nous en connaissons si peu.
Mais la vision qui revenait sans cesse à lui n'était autre que celui-ci d'un probable échec, sa truffe, morte.
Une vision d'horreur qui lui hérissait le poil au plus haut point.
Son instinct agitait là tous ses sens, faisant palpiter son sang, il fallait qu'il fasse quelque chose.
Un congénère est bien trop précieux pour mourir... En particulier celle-ci.

Interrompu dès lors par un bip sonore de son communicateur, une rencontre est fixée avec une commanditaire.
Un bref échange en rapport avec les événements à venir, une maigre chance apportée à la survie d'une opération des plus insensés.
Le gnoll vint à manquer de sang froid, ne tenant pas en place face à son impuissance.
Remettant là un précieux objet mécanique à la commanditaire, l'instinct mêlé aux sentiments égoïstes prennent là le dessus.


- Mrr'pour m'truffe, m'donnes lui m'ça.
Mrr'dis lui que c'est son ange gardien....


Lui qui pourtant n'était pas prêteur, le voici là à céder l'une de ses réussites, la raison laissant place à autre chose de plus profond.
Espérant au travers de ce geste qui ne lui ressemble pas, acquérir une once d'apaisement vis à vis de ses inquiétudes.

De retour chez lui, épuisé et tiraillé par toutes ces inquiétudes, il s'affale dans l'un de ses canapés.
La mine décomposée à l'idée que ce soit la dernière attention adressée, un message est envoyé, finissant sur ces mots dont à chaque lettre tapé, le regret vient le tirailler à nouveau.
Car bien trop souvent au sein de son existence, celui-ci manqua de le rappeler.



- M'saches que... Je t'aime.

◊ Commentaires

  • Kemelvor (1151☆) Le 25 Janvier 2020
    *
  • Tempérance (240☆) Le 25 Janvier 2020
    D:*
  • Tex (191☆) Le 25 Janvier 2020
    C'est en tremblant sans pouvoir se contrôler que la gnolle lit les quelques lignes qu'elle vient de recevoir. Les larmes aux yeux comme c'est le cas bien trop souvent ces derniers temps, elle tourne la tête vers son Ange-Gardien pour le prendre dans ses bras, chuchotant tout doucement :
    Moi aussi, je t'aime.
  • Quirin (58☆) Le 26 Janvier 2020
    Intense pfiou *
  • Aislinn (171☆) Le 27 Janvier 2020
    C'est beau !!!*