Recherche

EDC de Kais

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Kais

Cacher

Vie avant DreadCast

Ceci n'est pas utilisable IG, à moins que Kais vous en ai parlé
ma jeunesse

Nous sommes nés dans un village situé a plusieurs centaines de kilomètres de Dreadcast. Mon frère jumeau et moi même y avons vécus paisiblement jusqu'à l'age approximatif de 4 ans. La mort de notre mère est mon premier souvenir: celui des larmes de la déchirure puis du sang; celui que notre père à répandu à force de coup dans les vapeurs l'alcool.
Jusqu'à l'âge de 8 ans, notre vie se résuma à la violence paternelle lorsqu'elle fût remplacée par une soudaine attaque. Orcs et androïdes déferlèrent sur nous avec une telle cruauté que nous ne devons notre survie qu'à cet éveil d'un autre en moi... qu'à Lui.
Je ne saurai dire si sa naissance est plus en lien avec cette attaque ou pas... je crois qu'il a tout simplement toujours été présent en moi.
Quand mon père appris cela, il me sépara de mon frère et si mon accueil se fit au coeur d'une famille bourgeoise, mon frère fût quant à lui recueillit dans une caserne militaire. Ce n'est que vers nos 12 ans que notre père repris contact avec nous.
Ces retrouvailles ne furent que sous le prétexte de scarifier le symbole d'une croix sur le torse de mon frère et dans tout le dos pour moi.
Je ne me souviens que des cris, des chaines et du sang; le regard désespéré de mon frère alors que la lame fendait son torse, celui de mon père dont je n'arrive pas même donner définition.
Après cela, j'avoue, j'ai fuis...
Vie criminelle et début dans l'armée.

Pendant 6 ans, j'ai erré en volant et tuant par moment afin de survivre, quelques fois juste par besoin de le laisser s'exprimer. Quelque mois après mon dix-huitième anniversaire, je découvris une ville aussi sombre, si ce n'est plus que Dreadcast ne le serait et le laissais s'exprimer. Il me dirigea vers les quartiers les plus pauvres de la ville où pendant près d'un an il réorganisa les Gangs pour n'en faire qu'un sous ses ordres.
De cette réussite ne s'en suivit qu'un échec une fois passé à l'action. La prise de pouvoir dans les attaques multiples des grandes industries et des commerces ne fût qu'un échec retentissant. De retour dans les bas quartiers de la ville et alors que je préparais plus finement le prochain plan, je fût arrêté avec mes amis par les forces de l'ordre et militaires de la ville. Arrivés au sein d'une base militaire, ils me proposèrent un marché: travailler pour eux, et ils oublieraient tout les problèmes que j'avais fait dans la ville ou... l'indicible. Comment refuser ?
C'est ainsi que mon apprentissage militaire commença. Au bout de 2 ans, je faisais partie des 5 meilleurs de la caserne.
Combat militaire et perte importante

Les quatre autres meilleurs membres de la caserne et moi avions créer un groupe militaire/mercenaires qu'on appela les "Anges Déchu", nous prîmes chacun le nom d'un ange et nous commençâmes les missions. Pendant près de trois ans, nous les avons exécutées avec brio, puis pendant l'une d'elle, nous fîmes la rencontre d'une elfe qui nous rejoignît.
Nous étions maintenant six dans le groupe et nous continuâmes les missions. Deux ans après, à mes 26 ans, nous reçûmes une missive inconnue annonçant l'attaque d'un village proche de notre position. Alors que personne ne se décidait à y aller, je pris mes armes et me rendis au village.
Je n'ai pas vu venir l'embuscade et ce n'est qu'avec l'aide des Anges que j'ai réussis à m'en sortir... seul et grièvement blessé. Je ne me souviens que d'avoir pu, par je ne sais quel miracle, activer la balise de détresse; je me souviens du sang mêlé au mien, de la douleur. Je crois que j'ai hurlé jusqu'à ce qu'ils arrivent.
Opération, monter de grade et fuite.
Les secours arrivèrent plusieurs minutes après mon appel. En arrivant à l'infirmerie, les mots s’enchaînent: bras et jambes devenues inutilisables.. opération, remplacer ces membres par d'autres cybernétiques, accepter, se laisser faire tel une marionnette sans plus de mémoire et pendant un an, s'habituer l'étranger, le domestiquer, le faire sien pour qu'au terme, sans que je sache pourquoi, être promût "Sergent".
Ils me donnèrent une place dans un camp et la responsabilité d'entraîner de nouvelles recrues. J'acceptais pendant dix ans, je fis ce que je devais: leur apprendre ce qu'elles devaient savoir sur le terrain.
Puis un jour, le choc, les souvenirs qui reviennent les massacres que j'avais commis pour eux, pour l’imperium, le sacrifice de mes camarades. L'errance dura dix-sept ans à ouvrir d'autres yeux sur le monde, rencontrant d'autres peuples, d'autres races, apprendre d'elles autant que de moi jusqu'à arriver devant les portes immenses et d'entendre une voix métallique dire:
"Bienvenue a DreadCast, puisse l’Empereur vous guider."
Voilà mon passé... Un passé sombre comme plusieurs en ont. je ne suis pas exception.
Souvenir que je n'aurais jamais penser retrouver, mais après les avoir regarder, celà me fait du bien de les revoirs.

Premier jour ensemble
dernière bataille ensemble

Informations sur l'article

Vie du passé
18 Mars 2012
1483√  2 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire