Recherche

EDC de Joey

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Joey

Cacher

7 jours pour nous sauver

C’était le jour de notre 25eme anniversaire de mariage.
Comme ce jour était très important, j’ai décidé de couper quelques canaux et rester dans ses bras. Ici dans ses bras, à quelques pas a peine d’où il y a 25 ans nous avions échangé nos vœux.
C’était une belle journée en perspective, juste lui et moi et nos 25 ans d’amour incassable.
A son réveil il y avait déjà du travail à faire, revendre une maison pour sa destruction. Il est parti sans même finir de me répondre, mais cela arrivait souvent, il avait peu de temps. Je l’ai donc suivi.
Ensuite nous avons passé un cycle ensemble, à notre bar, à régler les affaires avec nos employés. Un verre de skiwi à la main, l’un à côté de l’autre, la routine d’une vie qui perdait en couleur mais pas en saveur.
A son départ, j’ai réactivé mon implant et commencé à traiter mes dossiers en attente. Mais plus je répondais et plus il en arrivait.
Un nain s’est approché pour me lécher la joue et s’est repris ma main dans la tronche. Fatiguée, je suis allée le retrouver et c’est ainsi qu’aurait dû se terminer cette journée.
Trois cycles du matin, réveillée avec quatorze com privés en attente et les canaux à côté, j’ai été prise de panique, il me fallait un grand verre. C’est donc à peine vêtue que j’ai rejoint le bar de la villa. Je ne pourrais pas aider tout le monde, j’en étais incapable.
Assise le verre dans les mains quelques brides de ce que j’avais lu me revenais me faisant tourner la tête.
L’alcool n’aidant en rien et la bouteille presque vide, j’ai commencé à me questionner et ces questions si j’allais jusqu’au bout de la listé amèneraient à demander des réponses mais pour les obtenir je risquerais mon couple et la confiance entre mon mari et moi.
Oui j’avais quitté la Donnellys et ma vie de sudiste pour le calme de notre nid d’amour et une vie plus stricte, par amour.
Oui j’avais quitté la Prison pour notre bar, notre bébé. Puis il nous avait abandonnés tous les deux pour une vie de soldat.
Mais jamais je n’avais cessé de l’aimer, jamais. Il était ce qu’il y avait de mieux en moi et je faisais au mieux pour que sa vie soit douce et suffisamment dynamique pour ne pas vouloir mourir.
Quand j’ai eu l’occasion de retourner à la Prison j’ai sauté dessus. Parce que c’était ça ma vraie vie, là-bas mon chez moi. Je ne saurais l’expliquer mais c’est comme si postée dans le mirador je pouvais enfin mieux respirer et être moi-même.
Oui j’ai tout quitté quand il a fallu passer le bar au sein du consortium car il ne souhaitait pas que ce soit Iris enregistrée en tant que DG sur les papiers. Lui il ne pouvait pas, il venait de passer Colonel.
Oui deux jours plus tard il démissionnait et venait me demander de l’embaucher. Après tout pour quelques jours j’avais sacrifié ma carrière de gardienne, ce que j’avais de plus cher après lui.
La question me revenait encore et encore...et lui qu’avait-il un jour sacrifié pour moi?
Je ne voulais pas obtenir la réponse et je devenais folle. Si jamais j’osais le réveiller pour lui demander j’allais risquer 25 ans de mariage. Je devais faire taire cette horrible question dans ma tête.
Je devais faire une pause et à ce moment là, il ne restait que la cryo.
Je lui laissais un message avec tout mon amour, aucune remarque juste les faits.
S’il y a une chose que je savais, c’est que je l’aimais et qu’à cet instant c’était tout ce qui comptait, tout ce qui pouvait nous sauver. J’étais juste arrivée à un stade où j’étais psychologiquement et physiquement trop fatiguée pour voir tout ce qu’il m’avait apporté qu’importe le prix que cela avait pu me coûter.
Une heptade, juste quelques jours sans plus penser, sans plus venir en aide à personne. Il comprendrait. Il comprendrait car il m’aime pour l’éternité et ne laissera jamais rien venir nous séparer.
Alors que le froid s’injectait dans mes veines, je sentis mes doutes et mes questions s’effacer et mon âme s’apaiser.
Sept jours...sept jours en trente années...sept jour pour s’aimer une éternité.

◊ Commentaires

  • Minh-Su (236☆) Le 28 Avril 2019
    Courage ! Tu sors de cryo, tu lui mets une grosse torgnole et c'est tipar.
  • Exa (85☆) Le 28 Avril 2019
    Reviens !
  • Joey (417☆) Le 28 Avril 2019
    @Exa je sens que plein de travail m'attend à ma sortie de cryo vu cet appel! smiley
  • Masheran~56489 (280☆) Le 29 Avril 2019
    Reviens dans le Sud, on va bien s'occuper de toi ! smiley
  • Cassi~69033 (77☆) Le 29 Avril 2019
    d'accord!....
  • Lehcaerith (98☆) Le 29 Avril 2019
    Oh Joey...
    Lehca compatit... 30 auprès d'un compagnon idéal mais l'oubliant, beaucoup trop... Elle s'est juré plus jamais à sa mort, trop de douleur ces relations... et voila rebelotte et pire même... Elle aussi s'est réfugiée au fond d'une cuve de glace..
    Mais Joey et son mari, c'est différent, c'est pour l'éternité! Tu vas voir, du reboost après cette heptade de glace.. Et à son retour, Lehca sera là pour Joey ,promis!!
  • Lehcaerith (98☆) Le 29 Avril 2019
    Et, j'a oublié... *
  • Draneeth~68650 (40☆) Le 30 Avril 2019
    smiley
  • Joey (417☆) Le 30 Avril 2019
    @Masheran tu n'imagines pas combien de fois me suis dit que c'était là sa place
    @Lehca je suis pas seule décisionnaire de tout ça et une pause ça fait du bien aussi
    @Draneeth désolée... :/