Recherche

EDC de Jay

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Jay

Cacher

Pilliers du Loufiat

Je n'avais imaginé un jour de penser qu'un effronté pourrait me faire sourire et non pas misérablement devant ma potence, loin de là. Et pas ce rictus poussé par mime, je parle vraiment du sourire qui souligne ma fierté. Tellement de contemplation qu'il m'arrive d'oublier Impérator et sa clique de sbires. Entre conspirations, machinations et toutes les cabales finalement , tout se fond dans cet épais brouillard. Mais tout cela n'est rien, une petite et faible rigolade , surtout lorsque l'on se mêle des quidams. J'ai lu masse de pages , d'annonces et écouté une sacrée pile de connerie. J'avoue même y avoir participé.
On en parle trop de ces bêtises, et moi j'ai envie de parler d'un être vivant pas d'un légendaire. J'ai débuté à le connaître lorsque mon père , désignait les noms qui pour lui inspiraient confiance. Le sien sonnait différemment, et j'ai même appris plus tard ce qui se cachait à travers la combinaison. Déjà en 236 nous parlions beaucoup, du moins à cette époque j'ai appris longuement à tenter de me démarquer des autres. Nous avions le même nom de famille, et pas à pas sa manie à agit sur moi. J'en écrivais des truc, parfois long, riches mais ça ne suffisait pas pour autant. Et un soir, j'ai eu ce dont je voulais depuis quelques heptades déjà.

Permission accordée.Bon travail.Tres bon travail. Vous avez ma confiance

Je pourrais regretter tout ce dont j'ai fais, mais malheureusement c'est comme une cicatrice, la matrice envenime toute possibilité de rédemption. Je garde cette fidélité en ce dont il a battit, je ne pourrais me plier à plus grand avenir pour moi.
Je n'étais et je suis sans doute rien à ses yeux, et à part la confiance je poursuis mon avancée dans l'ordre du temps , sans pour autant troubler à son ascension.
Puisse les mânes de ses ancêtres le guider.. Car moi je me laisserais guider uniquement par lui.
Avant même de pouvoir travailler, me faire prendre pour un dingue ou encore pour un con, j'ai eu beaucoup de mal à me faire discret. Les gens crient, et lorsqu'ils hurlent ça a tendance à attirer du monde ce qui pour mon cas n'est pas à enchanter.
Pour ce qui est des femmes, je n'en parlerais pas tant que ça, mais je dois dire que je me sens irrésistible face à certains messages. Ils me font sourire, rire et même rêver.
Pas que je manque de respect, loin de là. Peut être et j'en suis même convaincu, je suis nerveux. Depuis mes premiers jours en secteur loyaliste, j'ai attiré tout et n'importe quoi. Il m'est même arrivé de me faire kidnapper un soir , et me retrouver enchaîner sur une chaise, au début j'avais peur. Mais finalement, et vraiment grâce à la chance, j'ai pu être raccordé à la prison impériale.
Je me souviens bien,il était vraiment déçu.. Et aujourd'hui encore il est en mal de digérer ces pulsions. Je n'oserais le comparer à moi, mais de plus en plus la nature humaine se reflète chez les méta race, est - ce grave ? Je l'ignore.
J'en apprends tant, le rêve est bien trop présent, et les occasions sont immenses, même si on risque la prison. Il y a vraiment moyen, même lorsque la DAI nous tape sur le dos avec ses amendes , lorsque les codex changent et barrent le passage. J'y trouve un réconfort, car seul bloqué. Quelqu'un pense à moi.

Oui bon..OK.
A vue d'oeil , ça parait presque lamentable d'imaginer ma vie. Mais j'arrive même à faire des petites farces. Elles tombent étrangement -bien trop à mon goût- dans de mauvais moment. Et ça ne fait rire personne, mais vraiment personne. Sauf moi, c'était tellement tentant, ça m'a échappé. Ma langue s'est mise à se débattre tellement que j'en avais envie.
Et sincèrement ce n'est pas tout, on m'offre même des séjours en prison alors que je me sens pas coupable d'avoir fait quelque chose de très vulgaire. Tirer sur quelqu'un c'est même banal... Enfin je ne dirais pas qui , on va me traiter con après.
Malgré ces détails , j'ai tout de même pu avoir des relations non pas forcément intimes, sans le cacher que c'est le cas hm ? Ça paraît fort improbable mais ce n'est pas parce qu'on fait du mal à quelqu'un qu'on ne peut pas être aimé..
J'ai réussi à promouvoir une image réelle de moi. J'ai une fonction complexe , et au fur et à mesure j'ai débuté la construction de cette frontière imperméable entre les femmes et le travail. Dans la société , que cela soit en SR ou en SI les femmes sont très puissantes, même parfois à craindre. La plupart des mauvaises nouvelles, des déceptions venaient d'elles. D'ailleurs si je suis au chômage aujourd'hui c'est à cause d'une femme. La dernière fois que j'ai travaillé date de ce renvoie.
J'étais même étonné de me faire exclure de l'armée.. C'était en..
Depuis je n'ai jamais plus travaillé.. Sans pour autant que ça me manque. Et puis ça m'a fait mal au cœur de quitter l'armée Impériale, Lady Hazel allait m'offrir l'uniforme. Si je devais disparaître demain, là serait un grand regret.

Mais je garde en souvenir une relation amicale qui aujourd'hui me fait toujours sourire. J'ai rencontré par le pur des hasard ma nièce, avec laquelle je m'étais attaché peut être pas dans le bon côté des choses. Mais nous en étions loin d'en arriver au répugnant. Je l'avais appris bien en avance et fort heureusement, elle se faisait -en fait c'était moi qui ..enfin bref- pour ma fiancée. Déçue par ma fonction, elle me renia , je ne lui en ai jamais voulu.
Finalement, j'ai longuement vogué en me faisant bien silence. Je n'ai plus rien demandé las de devoir toutes les voir fermer leurs voiles. Proche de moi , depuis qu'elle faisait la taille d'une crosse de fusil, se tenait la femme qui désormais comprendrait et assumerait avec moi mes devoirs, mes envies et mon orientation.
Les jours passent et jamais la tendance ne s'installe, on fluctue. Chaque matin un rythme s'installe et simple effluve me condamne à l'éternité. Si la sensualité est une arme, alors je suis Loufiat de l’érotisme.

Les sons et images sont des souvenirs , enfin pour moi puisque je ne vis que dans le présent. Le passé appartient à ceux qui n'ont pas d'avenir.
Aujourd'hui , je continue ce dont j'ai entrepris , je n'ai jamais baissé les bras.

Et tu veux une médaille?
Non , j'en ai déjà une
.

Spoiler (Afficher)
Salut , j'avais l'habitude de mettre une tiote blague dans mes Edc chose faite. Remerciements aux joueurs qui permettent la vie de Jay tout simplement. Je n'ai plus tant l'inspiration mais au lieu de le faire sur le forum, je préfère de loin soumettre cela ici même. Voyez ça comme un moment où Jay se met à parler seul , remémorant ses souvenirs d'antan.. Sincèrement merci à vous. smiley C'est cool de votre part!

Informations sur l'article

Dictée
14 Avril 2015
1622√  15 8

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires