Recherche

EDC de Helina

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Helina

Cacher

III. Pilier

Quand est ce qu'on se voit pour boire un verre?
Ca tombe bien, c'est ce que je fais de mieux.
On doit se revoir nous.
Pour booooooire.
Alors ? Toujours dans le Sud à picoler ?
Je fais ça à domicile maintenant.

J'ai toujours été versée dans la boisson alcoolisée. Tantôt serveuse, DG, puis cliente régulière, j'ai acquis une certaine réputation. Elle n'est pas volée évidemment.
À un moment, c'était même devenu un problème. D'abord socialement puis physiquement.
Mais je m'en suis sortie, comme toujours. Parce que je suis forte, et pas du tout parce qu'un petit enfoiré m'a cuvée dans un bar, me sevrant immédiatement. J'ai arrêté par moi-même.
Je vous jure. Parfois oui, je m'arrête dans un bar, histoire de voir qu'il n'existe plus vraiment de serveur si assidu que moi, à l'époque. A quelques rares exceptions évidemment, ils sont aussi vides que ma vie professionnelle.
Maintenant en tout cas, je suis raisonnable. Je ne bois qu'accompagnée et plus dans les bars, seule comme le fantôme d'une époque révolue.
Malheureusement, je suis de plus en plus souvent accompagnée.
Par des jeunes, des vieux, des nobles, des anonymes, des anciens méchants, des déchets vivants, des ambitieux, des apathiques, des fêtards, des saoulards.
Ils viennent me voir, chez moi, je sors une bouteille, quelques dés et le tour est joué. Les verres défilent, les bouteilles vides s'accumulent, les langues se délient, la musique raisonne et les pas de danse s'improvisent sur la table. C'est comme si ma présence de tas d'os blanchâtre et saoul les libérait de leur chaîne de bienséance et d'hypocrisie.
Comme un pilier de bar solitaire, perdu, indépendant, qu'on viendrait chercher chez lui maintenant que les bars ne sont plus ce qu'ils étaient. On lui donne contact, infos, travail, cadeau, on rit avec, on danse, on crie, on joue, on vomit et on repart, satisfait d'avoir passé une soirée décontractée où les règles de bonne conduite avaient été laissées à l'entrée.
Je ne suis personne, je n'ai jamais été personne, je ne serais probablement jamais personne. Je n'ai ni travail fixe ni grand projet ou ambition. Je ne suis que le pilier attentif des âmes qui me contactent pour se changer les idées.

Et ça me satisfait amplement.
— Picole
Je m'adresse à ceux qui désire boire un verre ou une bouteille, jouer aux dés et danser sur une table dans une musique d'une qualité discutable, le tout le temps d'une soirée ou d'une nuit.
Je suis la personne qu'il vous faut.
Pour une fois que je fais bien quelque chose et sans même me forcer, pourquoi m'arrêterais-je ?
Si ma destinée est de trinquer avec tous les citoyens de l'Empire, de les aider ponctuellement à ma manière, alors je le ferai avec un immense plaisir.
Santé.

Informations sur l'article

Renouveau
08 Août 2018
317√  15 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires