Recherche

EDC de Dall

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Dall

Cacher

Diesel Sans-Plomb, une mutation pétrolière

Spoiler (Afficher)

J'ai encore craqué... Ca vous fera de la lecture

Hôpital Impérial,
2/343.4 PTI 23092022, environ 10ch30

Lorsque Klav arriva à l'entrée de l'Hôpital Impérial, l'Editorialiste s'apprêtait à s'engager dans les rues en compagnie de la Commissaire. L'interview du DCN serait reporté une fois de plus, ce qui ne manquerait pas de produire quelques problèmes de publication ultérieurs. Mais avant que les deux déléguées armées n'aient eu le temps de monter dans l'ambulance, avant même d'être sorties, elles s'immobilisèrent stupéfaites devant une kobolde qui bavait sur les parois du sas de décontamination. Aussitôt vue, aussitôt prise ! Enfin... Le temps de la bloquer à l'intérieur des douches, de s'armer de liens et... Zou ! Une commissaire qui plaque une civis luminescente, une !
Dall, en organique, restait légèrement en retrait. Dès que Klav fut au sol, elle sauta pourtant sur le binôme pour tacher d'enfiler un sac sur la tête de la mutante furieuse. C'était fait ! Elles étaient parvenues à l'immobiliser lorsque...
« Information - Prenez garde à la queue de l'entité Klav. »
Trop tard. Alors que la naine se tenait pourtant à l'exact opposé de l'engin cybernétique, l'extrémité kobolde vint l'atteindre en plein ventre. Tech5 ? Eventrée. Dermique ? Perforée. Les trois lames du membre méca se plantèrent et Dall s'effondra bientôt, tandis que Klav s'immobilisait sous les coups de Chapter. Un peu après, ça devint flou. La naine marmonnait des phrases rassurantes en pressant son abdomen pour contenir l'hémorragie : elle en avait vu d'autres. Les lumières l'éblouissent cependant, elle appelle vaguement son père à l'aide, tout en sachant pertinemment qu'il n'est pas là, et elle crie, un peu, lorsqu'on la déplace sur un brancard, puis sur la table d'opération. L'androïde Rynas fila à toute allure à travers l'Hôpital Impérial pour trouver des médecins. C'est au moins pratique de se blesser là-bas.
Là, la douce dinguerie débuta. Sanya entrait, rapidement rejointe par Slap. Jusqu'ici tout va bien. Elle lui administra tout un tas de fluides par voie veineuse. Dall s'inquiètait de réagir au sang qu'on veut lui transférer. Jusqu'ici tout va bien/ Mais il paraît qu'il est universel, humains et méta compris, alors elle décida de se laisser aller. Une fois anesthésiée localement et l'anti-douleur lui vrillant le cerveau, le doc-pas-doc traita les plaies, les refermant une à une. C'est pendant l'opération, alors qu'elle tirait déjà son communicateur de sa poche, stupide bourreau de travail, qu'on comprendra rapidement que quelque chose clochait. On : car le corps médical s'en apercevrait en premier lieu, bien avant la naine. Si elle avait une vague conscience de son état louche, elle n'était pas encore en capacité de s'en inquiéter.
Après une rapide interview, alors que le doc-pas-doc venait à peine de lui poser le pansement, elle diffusera une étrange annonce via les canaux officiels. C'est qu'elle est pourtant porteuse de bonnes nouvelles ! Ah... Sauf que la naine semble avoir elle aussi contracté l'infection. Mais Slap la traite, alors... C'est bon, non ? Donc, Dall échappa tel un kobold à sa surveillance, traînant son pied à perfusion à sa suite à travers tout l'Hôpital, recherchant avec application sa collègue. Sa collègue ? Non ! Sa copine ! Mise en situation :
« Vous avez vu le commissaire Gros Caillou ?!
- ... Dall... ? Qui vous a permis de faire vroum vroum jusqu'ici... ?
- S'être bien obligé qu'un Caillou garde la barricade... Et je veux faire vroum vroum avec les cooopaaaaains.
- D'abord repos, après vroum vroum.
- Mooooh...
»
Une moue dépitée déforma les traits de la naine, qui s'était traînée jusqu'à l'entrée dans sa tech5 éventrée, la capuche même pas enfilée et un large pansement sur le bidou révélant sa convalescence. Vous ne pensiez tout de même pas qu'une légère perforation abdominale allait l'arrêter ?! Cependant, aux mots du doc-pas-doc, ses épaules s'affaissèrent et elle revint vers lui sans protester. C'est aussi qu'elle était encore contagieuse, sans en avoir conscience. Il ne fallait pas la laisser traîner partout. Dall entra posément dans le couloir. Environ 2 cyclo-secondes et quart plus tard, elle s'emballait tout à coup, se mettant à faire la course avec son pied à transfusion.
« Vroum vroum... M'hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin... »
Elle mima un passage de vitesse avant de faire un bruit de freinage peu avant de parvenir au fond. Dans un simili dérapage "Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii", elle fit alors demi-tour pour repartir vers Slap, qu'elle avait devancé. L'outrilien l'intercepta sans trop de peine, venant l'encercler de sa queue pour lui interdire ses conneries, mais l'y encourageant un brin par ses paroles.
« Intercepté par le méchant doc' ! Vroum vroum dans la doc' mobile jusqu'à la chambre
- Moh... D'accord.
- Meeeemmmmm brem brem brem hiiiiii,
fit-il à mi-voix en la déposant sur le lit. »
Et... Si tant qu'à faire la naine n'avait pas déjà suffisamment de charges contre elle pour rougir jusqu'au cramoisi lorsqu'elle reviendrait à elle, Hopper débarqua à ce moment-là.
« Si vous ne vous reposez pas, je vous pique les clés de la voiture.
- Ave.
- Ave Alte Nobilis.
- Tout se passe bien ?
- Les clés de la voiture ! NAON ! Faire la course avec la voiture !
- ... Vous avez fait quoi à notre déléguée ?
- Ave, chef Vroumvroum Asselio !
»
Hopper cligna des yeux, intrigué, bien qu'il demeurait égal à lui-même. Et imperturbable, il lancera finalement avant de repartir au combat :
« Et Dall, hm, heu, si vous êtes sage... vous aurez un gros caillou, d'accord ! »
La honte, lorsqu'elle émergerait...

Informations sur l'article

Arriver à ses limites
23 Septembre 2022
86√  4 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Elvire (247☆) Le 24 Septembre 2022
    Heureusement la honte ne tue pas. Pas l'cas des radiations !
  • Dall (77☆) Le 29 Septembre 2022
    En attendant, j'ai toujours pas eu mon gros caillou ! TEUH !
    La honte, c'est pour les faibles d'esprit :3