Recherche

EDC de Chlore

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Chlore

Cacher

Viridis#01

– Hahh… !
Retour aux sources. Retour au liquide nourricier, protecteur, maternel peut-être. Mère qu’elle n’avait jamais eu. Mais elle avait un père, maintenant.
Ce soir-là, il n’y eut ni brûlure, ni éblouissement. Ni solitude, ni peur. Il n’y eut pas même de piano. Non, il n’y eut rien de tout cela.

L’air inspiré n’était plus brûlure, il était oxygène.
La lumière n’était plus éblouissante, elle était guidance.
La solitude n’était plus dangereuse, elle était bénigne.
La peur n’était plus paralysante, elle était conseillère.
Et le piano ? Elle l’emmerdait, le piano.

Elle se redressa et sortit de sa cuve, posant un pied après l’autre sur le sol froid du centre de clonage, puis se leva enfin. Ses mouvements n’étaient plus lents, et encore moins incertains : l’inquiétude avait cédée sa part à ce désir de vivre qui l’avait habitée depuis le début, et elle en était désormais emplie. Elle ressentait toujours le froid qui courait sur sa peau, mais elle n’en avait que faire : sous celle-ci coulait désormais un sang chaud, organique. Il n’y avait plus de plaque synthétique et glaciale, il n’y avait plus de raccords, il n’y avait plus de code barre, il n’y avait plus d’implants… Et il n’y avait plus de nom gravé dans sa chair. Pourtant, elle se sentait plus que jamais elle-même. Chlore n’était plus qu’un banal alias qui lui avait été donné d’emblée… C’était elle, désormais. Elle était Chlore.
Elle fit quelques pas en avant, jusqu’à ce que son regard se pose sur une surface suffisamment réfléchissante pour s’y observer… Et ses propres yeux furent ce qui l’étonna le plus. Ils n’étaient plus mornes comme ils avaient pu l’être lorsqu’elle naquit. Non, ils étaient presque saisissants, arborant un bleu presque violacé, et une lueur aussi neuve que son corps.
Ce dernier n’avait pas changé, que ce soit en taille ou en formes… Mais entre les tâches de rousseur et les petits dessins noirs qui constellaient désormais sa peau et l’absence de la moindre particule mécanique, il n’était plus le même pour autant. Et cette nouvelle chair lui plaisait bien plus qu’elle l’aurait imaginé.
L’autre changement qui daigna être tout aussi surprenant que son regard fut les mèches blanches qui étaient apparues parmi une chevelure d’un rouge éclatant. Bon, en un peu plus de deux heptades, ça ne pouvait pas être le vieillissement, si ? Elle en doutait, quand même. Sûrement rien de plus qu’un effet secondaire de son changement si abrupte. Ça n’empêchait pas que le tout était devenu trop long à son goût.
Elle repartit vers la cuve, au pied de laquelle elle avait précédemment déposé ses sacs, et s’accroupit pour les ouvrir. Ses doigts s’y glissèrent pour y récupérer sa dague énergétique, avant qu’elle ne pivote et approcha la lame de son visage. Après tout, autant s’occuper de ça là, maintenant. Si elle loupait ses cheveux, elle n’aurait qu’à se cuver elle-même pour en récupérer de tout beaux, tout neufs… Enfin, elle espérait que ça fonctionne comme ça. Sinon, elle aurait bien l’air con.
Ni une, ni deux, la dague affutée à souhait trancha les quelques mèches qu’elle souhaitait, avec une facilité qui ne l’étonna pas. C’était quand même fabriqué pour planter des gens, à la base. Alors deux, trois cheveux… Chlore attrapa son com’ pour vérifier le résultat par le biais de la caméra, et poussa un soupire de soulagement : pas trop mal, pour un premier essai. Pas pro, mais pas trop mal.
Le com’ et la dague furent balancés dans les sacs, alors qu’elle en sortit l’une de ses tenues. Robe noire moulante, bas légèrement transparents, escarpins… Rien à voir avec les vêtements d’hôpital de sa première sortie de cuve. Bien plus chers, bien plus sexy. Nouveau génome, nouveau départ.
Elle enfila le tout, recoiffa sa chevelure, rattrapa ses sacs et partit vers la sortie. Il était grand temps pour elle de repartir bouffer du smog, siroter du Ski’ et affronter le monde…
Et cette fois, elle était prête.

Spoiler (Afficher)
Inutilisable en RP. J'avais juste des heures d'insomnie à combler.

Informations sur l'article

- Viridis -
16 Avril 2022
138√  9 1

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires