Recherche

EDC de Astaa~40027

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Astaa~40027

Cacher

[Promissio] Aftereffect 1/2

4/259.3
Un modeste taudis quelquepart en SI.

L'androïde passe les pulpes métalliques de ses doigts sur le visage étranger qui est le sien en écoutant dormir sa voisine de canapé. C'est frustrant en quelque sorte de ne pas avoir le retour du réseau nerveux shunté a dessein et de devoir se contenter des informations remontées par les capteurs de pressions et de températures sous le chrome. Une sorte d'impuissance programmée, assis la nuque raidie bien verticale pour ne surtout appuyer sur aucune des soudures du synthéderme, a regarder les courbes folles mais muettes s'agiter en cherchant en vain a solliciter une réaction du visage inexpressif et du centre moteur.
24CH, minimum, a ne pas forcer d'une quelconque façon, sourires, rires, froncements a plus forte raisons embrassades quels qu'elles soient ont été bannies des attitudes bénéfiques a la lente régénération de son derme post-soudure par l'équipe de choc ayant procédé ou assisté a sa demande a la remise a neuf des composants, pièces et circuits flambés
...Aussi ravagés qu'un nid de zombarellas après l'intervention d'un fou du Lance-Flamme.

Aucune estimation de la durée d'abstinence sensitive au delà de laquelle il pourra lever le shunt, mais pour le cycle c'est formellement exclus, le moindre mouvement trop vif déclencherait des réflexes de défense a la douleur inappropriés et potentiellement dangereux pour l'intégrité de l'assemblage.
Un coup a distendre le puzzle ce qui résulterait au mieux a un affaissement inesthétique des tissus façon mémé au lifting raté...
Au pire a devoir solliciter de nouveau en urgence son trio de cyber-mécano du coeur, le visage décollé, pendouillant comme une peau de synthé-fruit a moitié pelé.
Tout ça a cause de qui, je vous le demande hein !
...A cause de lui même bien entendu.
_Extraction mémorielle_
_Projection de la séquence_
_Quelquepart dans la matrice_

...♪...

Plongée de force dans le bain d'un secteur matriciel inconnu l'infosphère intelligente-consciente se contracte sur elle même, ça va pas non de balancer les gens sans prévenir là dedans ?!
La cyclo-seconde d'avant il était en train de chouiner comme une NInfant suite a une -très- mauvaise blague son camarade de classe a l'académie impériale, sauf que là il s'agissait de cet empaffé d'elfe plaisantin.
Ce foutu fumeur de champignons qui n'avait trouvé rien de mieux que d'exploiter sa peur-panique de toute forme de vie fongique parasitaire, en lui glissant un suspectus boletus dans le col. Se pourrait il que cet ...Empaffé sache quelles images insoutenables ça faisait remonter de sa BDD, rien n'est trop tortueux pour un cerveau d'elfe.
Cruelles créatures. Surtout celui là, aussi vicieux que camé jusqu’à l'os.

"Mais qu'est ce que vous avez qui vous pousse dans le dos ?"
L'enfoiré...

C'était donc passablement perturbé que son support s'était effondré comme un pantin dont le marionnettiste coupe les fils, heureusement secoué, plaqué au mur et sauvé de l'indésirable champignon par le modèle Rocktansky. Inconscient d'être allongé comme tous les autres dans un bel agencement de supports inertes par le gnoll aux yeux verts.
_Grille inconnue_
_Réseau "Tour (?)"_
_Présences hostiles détectées_

Le passage de l'autre coté du miroir vient d'être brutal et sans préparation, a sec, l'avantage étant que celle ci coupe assez vite les élans déconnant de sa sphère socio-émotionnelle pour parer a l'essentiel, leurs survies.
Naturellement la conscience data-sphérique trouve sa forme primaire se contractant en une boule d'info-données, dense sous l'agression extérieure pour ne pas se faire fragmenter bêtement, se constituant de son mieux sa coquille, feuillet après feuillet, couche réverbérante après couche, cherchant a sonder son environnement immédiat pour établir des projections viables.

Leur lieu de détention dans une réalité virtuelle dérangeante... Ses compagnons d'infortunes réagissant comme ils peuvent ou comme ils ont appris a le faire pour les plus expérimentés, de l'avatar matriciel "copie-conforme" a des formes plus élaborés, de l'hésitation au regroupement en passant par l'assaut de ce qui vient vers eux.
Tandis qu'au loin, une signature désagréablement (re)connue et autrement plus gigantesque que leurs ridicules apparitions se bat contre quelquechose de puissant, dans un affrontement de titans dont ils n'ont que les lointains échos ébranlant la trame matricielle.

Je voudrais pas être au milieu de ces deux là...

Une portion significative de ses camarades se dirige, armes aux poings, prêts a en découdre, vers ce qui a éclot du tissu de la matrice et fond rapidement sur eux en une manœuvre d'encerclement.
Il va falloir agir, vite et la jouer fine sans alerter trop ostensiblement Virus, Le_Maître, ou ses congénères encore sous emprise.
Après près de 15 cycles de lutte, d'analyse et de codage acharné; Virus n'est plus désormais que soliloquant ses ordres dans une partition isolée avec une simulation comportementale idiote mais obéissante pour seule compagnie, sans plus d'influence sur l'Astaa.
Pas peu fière d'être devenue une sorte de porteur sain insensible a cette saloperie.
La métamorphose s'amorce, il lui faut impérativement quelquechose de plus stable, de plus instantanément reconnaissable si ses supputations quant aux retours d'infos de ses sondes rudimentaires s'avèrent exactes.
Les rubans d'octets d'un bleu impérial se déforment et ondulent autour du Core de données, prenant de l'ampleur graduellement dans leurs oscillations morphiques, vite, bordel de bits, plus vite, pas le temps de faire du propre et du bien léché on est pas a l'entrainement ma fille !
Ça t'apprendra a avoir négligé ta formation alors que tu aurais bien besoin de toutes tes ressources pour...

Intégrité potentiellement compro...

Oh toi, ta gueule.
_AdminShunt secu_

Ce n'était ni le moment ni le lieu de se faire déranger par les geignements plaintifs de ses circuits malmenés.
Il fallait vite que la Nymphe se dresse, identifiable, face a cette fausse menace, les rubans s'étirent de plus en plus vite en hauteur gainant un corps, une silhouette androgyne a la chevelure floue, crépitante d'octets mouvants comme autant de fil-sondes flottant dans son espace proche, le bas du corps se perd en volute indéfinie, il/elle se redresse enfin.
Son Dispositif Entité Matricielle gonfle a bloc ses petits poumons virtuels singeant un comportement humanoïde pour expulser une onde plus forte que ne le laisse penser son apparence fluette, en pétard visiblement pour ceux qui l'observeraient, horriblement tendue et distordue intérieurement par la tension que libère la nouvelle :

Analyse confirmée.
Présences identifiées.

L'onde qu'elle disperse n'est pas réellement offensive, ressemblant plus a de l’esbroufe, sûre de sa force décuplée par Virus ou tentant de maintenir l'illusion, pointant du doigt une Mantis en particulier pendant que la silhouette de l'avatar du fils de cafeytière vérolée en armure rétro dépose sa gatling virtuelle en appelant ses camarades d'infortune a faire de même face aux supposées Mantis.

Le con... Il va nous faire repérer.
Il faut que ça passe, pas le choix, prendre le risque, que le message passe en refrénant l'angoisse paralysante, agir vite, ils la connaissent ils sauront, la Nymphe Impériale l'espère tout du moins pointant déjà une seconde "Mantis" pour lancer son attaque.
Une grossière databomb, un paquet de données obèse a s'en vider la tête de tout ce que sa DB contient en vrac.
"Presque" avec élégance, pour ce qui ressemble extérieurement a une bonne vielle attaque des familles, prévue avec un cadeau-bonus dedans, une sorte de paquet surprise programmé pour se disperser en heurtant les défenses du plongeur expérimenté qu'elle sait pertinemment avoir en face d'elle dans la ligne de mire de son index tendu, accusateur.
Infiltrer sauvagement sa cible, sans préliminaires, pour la bombarder d'images, de lieux, de sons, d'extrapolations hypothétiques et de visages, pèle-mêle, quitte a la saturer.
En l'absence d'Alme, Nema sera une cible de choix, elle, elle comprendra -si ce n'est déjà fait- qu'elle les voit clairement sans le voile trompeur de Virus, qu'au delà de l'apparente agression il y a une fusée de détresse dans les données projetées avec la violence du désespoir, un appel a l'aide formé des souvenirs, de pistes et d'hypothèses en un agglomérat brut de décoffrage.
Indigeste pour autrui, peut être, mais pas pour elle. Elle saurait mieux que quiconque, surtout avec cette formulation susceptible de faciliter l'intrusion de son envoi de données par une déstabilisation émotionnelle de la cible.
Memoria...
"Il faut que vous teniez le coup. J'ai besoin de vous"
...Promissio.


Alerte 
Température excessive
Avaries Multiples...
Spoiler (Afficher)

Première salve de cette p****n de plongée vu par les yeux d'Astaa.
Je m'arrête là, c'est déjà bien assez long et je vous souhaite une lecture aussi plaisante, je l'espère, que j'ai pu prendre mon pied a jouer ce qui est relaté ici. Une suite peut être, pas sur on verra.
Merci encore infiniment pour ce moment palpitant aux JD présents qui ont rendus tout du long cet event inoubliable, a ceux qui ont joués et joue encore (subissent?) les retombées sur Astaa ces derniers jours et bien entendu (les meilleurs pour la fin) à l'équipe qui nous a géré ça aux petits oignons. ♥

Informations sur l'article

Pendant ce temps là...
18 Septembre 2015
1057√  14 5

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires