Recherche

EDC de Allan

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Allan

Cacher

𝚁𝚃𝙼 | Scintilla


Loin. Loin dans les entrailles de Kepler.
Là où même le smog n'entre pas.
Là où les machines parlent plus que les Hommes,
un nouveau cycle de travail commence.


Cours dans les galeries anté-météorre, un train aux dimensions industrielles. Le bec est fin, bien que modeste, et les dizaines de voitures qui se suivent d'aiguillages en aiguillages sont toutes similaires : des blocs de taule, avec quelques barreaux pour laisser filtrer l'air moite venant de leur sein. Derrière les barreaux, grouillent des centaines de paires d'yeux, s'ouvrant et se refermant par intermittences irrégulières. Quelques grognements, bruits de corps qui piétinent et trébuchent, se marchant les uns sur les autres, surviennent au grès des virages secs que prend le convoi, tressautant entre les liaisons des rails, filant sous les rares éclairages de sécurité habitant le réseau.
Ce train arrive. Fendant les ombres, l'escorte interminable s'immobilise finalement auprès d'un quais qui ne peut, de toute évidence, n'en accueillir qu'un fragment sommaire. La machine soupire d'aise. Alors, des androïdes postés là, quittent leur stoïque stature et s'approchent, pour en ouvrir les portes dans un grincement qui se répercute contre les parois de l'anfractuosité. Les chiffres zéro, sept, peints sur la carlingue du wagon en déchargement.

Chaque unité débarquait ainsi, chaque jour, par le chemin de fer, véritable maillage complexe reliant de ses tentacules d'acier et de fonte les divers étages et froides galeries de l'infra cité. Ici là même où les clones naissent, vivent, et pour la plupart, meurent.
La foule qui se dégage alors du ventre de la bête exsangue, est parfaitement informe. Vomie par le chargement entré en gare, elle est de toute taille, dimension, génome. Tas indescriptible de fourrures, de peaux, d'écailles et globes oculaires inexpressifs luisants dans la pénombre, la masse s'infiltre dans une structure adjacente, engloutie par le goulot d'un couloir étroit, au sixième cycle pétant.
Et sur le dépôt, duquel la rame est partie après son court arrêt et guère plus de cérémonie, duquel on n'entend maintenant plus que l'humidité - condensation des souffles du bétail humanoïde - tomber en gouttes régulières sur le sol, ne reste plus qu'une silhouette.
Elle est maigre. Pas maladive, mais n'a pas les rondeurs que la vie donne aux corps dont la psyché se meut par elle même. Le regard, ambré mais bovin, fixe l'obscurité dont la faible lumière verdâtre, donne au teint des tons cadavériques. La chevelure est tondue, au ras du crâne osseux et la bouche, entrouverte, laisse poindre en éclat d'ivoire bleuté, quelques crocs secs aux gencives retroussées.
Mais la silhouette, n'avance pas.

Son souffle, lent et profond, soulève périodiquement ses côtes drapées par le haut d'un bleu de travail mal refermé. Son port est voûté, son état, en suspend, considérant l'ombre du couloir.
Les androïdes, ceux ayant débarqué les clones à destination, firent un premier pas vers la créature, qui après une longue minute passée plantée là, s'avança finalement vers le boyau ayant avalé le reste de son troupeau, sous la menace des bergers.
Leurs pas sont loin désormais.
Elle est encore en retard.



>>Loading acces...
...Fetching data...
...
Connexion established !

𝐑𝐚𝐩𝐩𝐨𝐫𝐭 𝐔𝟏𝟐𝟔𝟒𝟗-𝟕 [-][❐][x]
Pour la cinquième fois consécutive, l'unité 126649 
présente quarante-huit (48) cycles secondaires de retard par
rapport à ses performances passés, raison pour laquelle son
dossier a gagné +289 places dans le classement des fichiers
de sortie depuis le [████████].


Pendant son 16ème cycle de production journalier, 
à 9cmin53 de sa fin de service aux [██████████], les
enregistrements des caméras B-29 et B-30 ont capté une
perturbation majeure du protocole d'exécution.


L'unité 126649 a vocalisé une demande de classe 4 à 
l'intention de l'unité 126652, provoquant une suspension
d'activité de la chaîne soixante-cinq (65) durant 3cmin12
ainsi qu'un déclanchement du protocole Tetra.


Demande de retrait de l'unité de la chaîne de 
production transmise au centre de gestion.


Addendum#1:Étude des paramètres de 
développement psycho-affectifs requise pour évaluation
du dossier.


En attente de plus de données pour statuer sur le cas 
de l'unité.
_____________________________________
Spoiler (Afficher)
Merci d'avoir lu ! ♡
Ce texte est bien évidemment, hors RP, et n'a possiblement AUCUNE forme de réalité dans le lore. C'est juste disons... Mon point de vue, mes spéculations sur la vie que peuvent éventuellement avoir nos clones avant l'émancipation et la vie en ville telle que nous la connaissons.
Bref, je me suis bien amusée et j'espère que ça vous a plu !
Les textes à paraître dans cette section seront du même style, si jamais je viens à en faire d'autres.
Pour l'instant, plus d'idées cependant.
Sur ce, je vous souhaite un très bon jeu à tous et au plaisir de croiser vos pions !
Scintilla : Latin. Etincelle, faible lueur.
Ortum : Latin. De orior (« naitre, sortir de »).

Informations sur l'article

𝙸. 𝙾𝚛𝚝𝚞𝚖
24 Février 2024
301√  20 1

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Plax (96☆) Le 26 Février 2024
    J'aime beaucoup, et non je suis pas d'accord, je trouve qu'il s'intègre parfaitement à l'univers de jeu, faut juste pousser le curseur un peu plus loin, et c'est marrant j'étais sur la même ligne, les entrailles du secteur un, le front de taille je l'ai nommé dans ma prochaine histoire.