Recherche

EDC de Zartam

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Zartam

Cacher

Rémanence Ep3 : Fractus Legio

Episode 1
Episode 2
 

Spoiler (Afficher)
Gisant dans la poussière,
Il sort de l'inconscience.
Hors de son sanctuaire,
Toujours faible, il s'élance.
Notre héros, confus
Errant dans les couloirs,
Tatonnant dans le noir,
Cherche ceux qui l'ont cru.
Ses chers alliés d'antan
Qui ont suivi, confiants,
Cette quête stupide,
Cet exil intrépide,

Dans le chaos du Temps.

 

Rémanence

Episode 3 : Fractus Legio


Il longe la coursive jusqu'à l'entrée de la pièce voisine.
A l'intérieur, une cuve cryogénique.
Il se souvient du moment où tout le monde est entré, un par un, dans sa cuve. Chacun dans une chambre du bunker.
C'était lui le dernier.
- Limite, j'ai envie de dire que ton épée, là... elle est foutue.
- Ce serait mal te connaître.
- J’pense me connaître mieux que pas mal de monde. J’sais pas ce que t’as voulu trancher avec ta pièce de collection, mais c’était vachement résistant. Le verrou de la tige a claqué, ça a rendu le champ tellement instable que les stabilisateurs ont fondu, c’est même allé jusqu’à fendre le miroir. D’habitude je ne répare pas, ça.
- Tu vas la réparer, je le sais. Tu es la meilleure.
- Bien sûr que oui, imbécile.
Les parois de la cuve sont opaques. Il utilise le terminal, à la recherche d'indices.
- Où as-tu appris à forger ?
- Vieille tradition familiale.
- Alors tu as une famille ?
- Je ne sais pas.
- Tu aimes ce que tu fais ?
- Je n'aime pas, c'est ce que je fais depuis que je suis vivante, c'est tout.
- Oh...
Coyote, la forgeronne.
Il déclenche l'aération pour rendre les parois transparentes.
- Si... il y a une chose que j'aime dans ce métier. Une simple chose. Les étincelles.
- Les étincelles ?
- Quand je frappe, tchan! tchan! Les étincelles qui volent dans tous les sens, qui débordent de vie.
Elle ne s'en est pas sortie.
Il décide de rejoindre la pièce d'en face, dans laquelle réside un autre caisson.
- J'ai perdu le seul être qui m'était cher... nous formions presque une seule et même personne, depuis le début et pour l'éternité. A quoi ça sert, maintenant ?
- Le monde sera différent quand nous nous réveillerons. Tu n'auras plus de raisons de t'attacher à une seule personne. Tu pourras compter sur ton entourage, une communauté entière, il y aura un avenir à construire.
- Tu y crois vraiment, à tous ces calculs, à toutes ces simulations ?
- C'est beaucoup plus fiable que notre esprit irrationnel.
- Le monde que l'on construit est le résultat de notre esprit, il EST irrationnel. Qu'est-ce que tu feras si à ton réveil, tu réalises que le monde n'est pas celui que tu attendais ?
- Ce sera toujours meilleur que le monde d'aujourd'hui !
Asha, l'artiste, la veuve.
- J'accepte de te suivre, par respect pour toi.
- Tu dois le faire pour toi, pas pour moi.
- C'est déjà pas mal, il faut t'en contenter. Ma vie n'a plus aucune saveur, c'est un gâchis de cuve.
Elle ne s'en est de toute manière pas sortie.
Il quitte la pièce, le couloir décrit une courbe, vers une autre aile. Encore des pièces dotées chacune d'un unique caisson. Il rejoint le plus proche.
- Quel que soit le modèle politique en place à votre réveil, il y aura toujours des intrigues et des manigances, et cela pour trois raisons.
- Quelles sont-elles ?
- La première, c'est qu'un peuple de menteurs ne peut être contrôlé que par le mensonge. La seconde, c'est que le pouvoir corrompt, et le pouvoir absolu corrompt absolument. La troisième... c'est que même si l'Empereur est présent en personne, il y aura toujours des personnes influentes dont l'opinion ne pourra pas être ignorée.
Trajan, le politicien éminent, mais pas assez prudent. Le détenu.
- Pourquoi as-tu organisé mon évasion ?
- Ta vision de la politique ne me plaît pas, mais je veux que tu me suives pour trois raisons.
- Je t'écoute.
- La première, c'est que si mes calculs sont exacts, le monde sera bien meilleur, et je veux que tu voies un modèle politique basé sur la vérité une fois dans ta vie. La seconde, c'est que si j'ai tort, on aura besoin de toi pour faire ce que tu sais faire de mieux. La troisième, c'est que tu es un héros impérial, et que de toute manière, nous avons toujours besoin d'un héros impérial.
Il ne s'en est pas sorti. Nul doute que son nom a été évoqué des milliers de fois au cours des siècles.
Salle après salle, terminal après terminal, l'homme se rend à l'évidence...
Personne ne s'en est sorti à part lui... et un autre.
Un caisson vide gît non loin du grand sas, qui est encore alimenté, témoignant de son utilisation récente.
Le caisson numéro Un.
L'homme s'en serait réjouit...
Mais les terminaux explorés jusqu'alors sont formels.
L'occupant du caisson numéro Un est responsable de la mort des autres membres du programme.
Leurs protocoles de réveil d'urgence ont été désactivés manuellement, et certains câbles d'alimentation ont été coupés.
A présent animé d'un désir de vengeance, le dernier occupant du bunker décide qu'il est temps de quitter ce tombeau, qu'il est temps de découvrir à quoi ressemble le nouveau monde.
Il déclenche la commande de sortie, les yeux en larmes, en se souvenant du sourire de Coyote.

◊ Commentaires

  • Zartam (626☆) Le 20 Juillet 2016
    Spoiler (Afficher)
    Crédits :

    image de début : orig10.deviantart
    image de fin : romantically apocalyptic
    les étincelles : manga Berserk
    Trajan : inspiré de Stilicon
    cet article : Bastion