Recherche

EDC de Yonbaïke~41026

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Yonbaïke~41026

Cacher

Une nuit comme une autre

Introduction obligatoire.

Ambiance accessoire.




-Sale affaire, m'tite Yon. Une sale affaire, ouep.
Fumant son éternelle cigarette, Lord Kazuki se tenait dans le coin de la pièce, balayant de son regard expérimenté l'atroce scène du crime. Chose inédite, il y avait bel et bien un cadavre au milieu de la pièce, un NI sans aucun doute, une fumée à l'odeur presque appétissante de brochette d'écureuil grillé à point se détachant de son entrejambe tandis que le reste de son corps était recouvert de plaies toutes plus atroces les unes que les autres, certaines étant cependant cautérisées. Ce qui devait être la preuve que l'assassin ne devait pas être un barbare.
-Au fait, m'tite Yon, s'quand qu'tu redeviens une fille (et qu'tu repasses à mon secrétariat) ? Bref. On a retrouvé une capsule de Pix, encastrée dans sa boite crânienne, en compagnie de plusieurs seringues perforantes pour troll et d'une facture intitulée « Emasculation : Tarifs ».
-D'une certaine façon, on peut dire... Que la Pixure est Mâle passée.

Yeaaaaaaah !

Pardon aux familles, toussa.
-Un agrandissement de dix milliards de la facture via les microscopes du CdO nous a montré que ce type de papier contient des molécules produites uniquement à l'Hôpital Impérial. Aucun doute, c'est un nouveau coup de la Doctoresse Rouge. - Tirant une ample bouffée, avec cet air que peuvent avoir les inspecteurs convaincus. -
Mais le jeune piaf n'en pensait pas moins, sous la lueur presque crayeuse des néons encrassés. Jamais Ladoria n'aurait offert une capsule de Pix à un Mâle – aucun doute, une personne mal intentionnée souhaitait lui faire porter le borsalino, et le vautour comptait bien découvrir qui. Il était temps de quitter sa couverture de Yonbaïke, l'acolyte du CdO, pour reprendre celle de Princesse Yonyon, le Justicière masqué. Il foutut... Fouta... Rah... Enfila sa cagoule, emporta son cric, sa bombe lacrymogène, et s'en fut prestement pour réunir ses collègues de la Ligue Pokureuil des Justiciers.
-Nous devons détecter le coupable ! Prêtez-moi tous vos pouvoirs, que j'puisse invoquer le Capitaine Hujan ! J'vous les rends après, promis. [Offre soumise à conditions.]
-La tronçolame émasculatrice auto-cautérisante à induction inverse !
-L'uranium !
-L'giroflées à plein d'doigts !
-La Pix !

-Le coeur !
-Ahaaah ! Tu es démasquée, bougresse ! S'tait donc toi, Swan, l'elfette infiltrée qui tentait de nous faire sombrer ainsi que nos pouvoirs conjugués !
-Insignifiants justiciers... Vous m'êtes plus faibles encore que les caisses de la DAI au lendemain d'un détournement massif ! Elfe-dô : Invocation !

Flouté par respect pour vos mirettes. Ou pas.
-Par Lance, Hujan et leur sept fils cachés, des Nobzounours ! Mais la Justice triomphera ! J'ai ici exactement le Pokureuil pour contrer vos exactions, car je crois en l'âme de mes cartes... Euh... En l'âme de Gobeline que retient captive l'une de mes cartes maîtresses ! Kinchaka ! Goth !
Et fidèle à l'appel, vêtue de noir, de chaînes, de mitaines cloutées et d'un mascara coulant telles des larmes de noirceur qui ne ternissaient en rien l'éclat de son sourire, (pause-respiration), la déplumée radioactive qui avait prêté ses pouvoirs quelques secondes auparavant ressortit dans un nuage d'uranium de la cryo-ball où elle passait actuellement la plupart de son temps en bonne compagnie.

-A l'attaque !

Ainsi, fidèle aux enseignements Kobolds, le piaf déroba fourbement la victoire, et parvint grâce aux faveurs du Trench à échapper à une cuve vert fluorescente pourtant amplement méritée. Plus qu'à attendre le débarquement du docteur innocenté pour la romantique et alcoolisée scène de conclusion qui...
La princesse se réveilla en sursaut, ses mécanismes de survie lui ayant permis d'émerger avant que son rêve ne se transforme en guimauve. Soupira en constatant que le rouge et lui s'étaient endormis en laissant les écrans allumés, diffusant leurs dessins-animés à longueur de sommeil agité. Geindre doucement, éteindre les écrans, étreindre le rouge pleinement, feindre le rendormissement, qui ne reste feinte qu'un court instant.
Spoiler (Afficher)
Petit épisode comme ça. En petite partie inspiré par [art=http://www.dreadcast.net/EDC/Ladoria/Article=9001]« Rêve à la con, premier du nom »[/art], il faut l'admettre. Cités directement ou non, par ordre d'apparition : Kazuki, Ladoria, Sarantsatsral, Kinchaka, Uma, Swan. Le défi étant évidemment de retrouver toutes les séries et jeux mentionnés de façon plus ou moins subtile. En espérant que la lecture fut plaisante.

◊ Commentaires

  • Yonbaïke~41026 (429☆) Le 13 Janvier 2014
    Je ne connaissais pas par manque de console, mais... Tu m'as fait mourir de rire Astaa, merci. :')
  • Astaa~40027 (267☆) Le 13 Janvier 2014
    Il manque le U-U-U-U-U(LT)RA KILL ! *
  • Kinchaka (1092☆) Le 13 Janvier 2014
    smiley Putain la tronche de Yon' avec les lunettes s'collector !
    Kin' en pokemon, carrément, pourquoi pas *ricane*
    Très fun j'adore !
  • Swan~3150 (688☆) Le 13 Janvier 2014
    Mais... mais.. mais.. pourquoi! J'ai rien fait! smiley
  • Kinchaka (1092☆) Le 13 Janvier 2014
    Mais j'avoue qu'un "monstrer kill", "ultra kill" ou "God like" aurait été sympa smiley
  • Ladoria~7869 (223☆) Le 13 Janvier 2014
    Tsss't, ça c'était le penta still sur LoL smiley

    Y'a vraiment plein de références, ça fait longtemps que je ne m'étais pas autant amusé sur un article ^^
  • Ethayel~30165 (769☆) Le 13 Janvier 2014
    Skumbag Yonyon ! xDD