Recherche

EDC de Wilde~54358

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Wilde~54358

Cacher

A.

Je sais... C'est tout ce que je veux... Que vous vous rappeliez de moi.
A.

Comme s'il n'y avait pas assez de smog dans la rue qui trace les routes que je ne souhaite plus emprunter. Les brumes m'étreignent jusqu'à m'étouffer, alors je doute de jamais savoir retrouver le chemin qui fut le mien. Pas ce soir, pas ce soir quand les échos de votre voix sont mille murmures à mes oreilles. Derniers serments aux atours de linceul. Je crois qu'ils disent qu'il faut se souvenir des sourires et de la vie, plutôt que de la cendre crayeuse d'un visage embrassé par la mort et du chant des éternels désespoirs. Je crois que c'est tout simplement ce qu'ils attendent de moi. Retrouver l'emballage quand l'âme à l'intérieur s'effondre sur elle-même et laisse ses ruines enténébrées comme seul paysage. Et ils sifflent à mes tympans les vaines reconstructions d'un monde si différent que je ne sais s'il faut qu'il disparaisse ou qu'il perdure. Qu'est-ce que votre jolie nature si vivace aurait pensé de ces états d'âmes qui me ressemblent si peu, n'est-ce pas ? Qu'auriez-vous songé à la vue de votre ami perdu pour ne plus jamais se trouver ?

Le chemin si souvent parcouru me ramène à ma demeure et j'ai envie de hurler ce quotidien qui ne semble pas s'apercevoir que vous vous êtes éteinte ce soir. Éteinte à l'ombre de quelques regards familiers et dans la douce protection de nos doigts enlacés. J'espère vous avoir peint un instant de paix au détriment de vos éternités de douleur. Il fallait que cela cesse, j'en ai conscience, et pourtant, ce départ annoncé, ma langue ne brûle que de le renier pour mieux le repousser vers les limbes d'une mémoire vacillante. Je songe à en appeler à mes souvenirs fragmentés pour enfouir la peine sous la froideur de l'absence de sensations, je songe à exploiter cette faille mnémonique pour enfin y confondre mes doutes. Peut-être l'ai-je fait, me relevant de votre trépas pour afficher un visage égal, bien loin de la tourmente, le visage que tous connaissaient et souhaitaient voir. Combien de fois ce truchement fut-il opéré pour que mes insomnies ne viennent pas cercler mes iris du noir de mes humeurs ?

Ma main sur le mur de l'entrée, j'essaie de ne pas m'écrouler du poids de votre regard opaque dans le mien. Vous auriez tant rêvé de voir, mais vous m'avez vu, parfois mieux que quiconque. Les appels que vous me jetiez à la gueule viennent frapper le coeur de mon trouble. Le choeur de vos demandes jamais assouvies, reniées, rejetées. Vous donner uniquement ce que j'étais en mesure de concéder. Et cette nuit, je sais que ce n'était pas assez. Vos doigts griffent ma paume pour y tracer les cicatrices du deuil que ma jovialité coutumière n'est tout simplement pas en mesure de passer sous silence. Et pourtant je me tais, qu'y aura-t-il à ajouter quand votre rire, vos mots d'esprits, votre présence se sont échappés pour ne plus jamais revenir à l'orée de mes prunelles ?

Alors je vous le promets... Je dessinerai un nouveau masque pour faire honneur à celui que vous avez connu, pour le laisser tel que vous l'avez chéri. Je lancerai des mots qui savaient vous faire rire, je cracherai des ironies pour mieux convier à la table de l'existence votre présence diaphane. Et me souvenir de ce que vous auriez dit. Vous étiez minuscule et je continuerai de moquer tous ceux qui osent avoir une petite taille. Vous étiez crédule et impressionnable et je serai toujours de ceux qui savent gentiment troubler les esprits pour mieux les rattraper lorsqu'ils basculent. Vous saviez rire de tout, même de votre maladie, alors je rirai encore quand la mienne aura su me rattraper et que la fuite ne suffira plus. Je vous offre de demeurer moi-même en héritage vers les cieux de vos échappées. Je vous le promets. Jusqu'à ce que je ne puisse plus honorer mes serments.

...une dernière fois, parce que le chemin s'achève et que lorsqu'on était là à un croisement, on doit l'être aussi à la toute fin.

Spoiler (Afficher)
Pour ce moment si intense, si particulier, le partage de quelques jeux qui demeurent gravés. Parce que sa maladie a fait écho à des sensations trop personnelles. Pour être venue jusqu'à moi sous les traits de ce personnage qui a su me toucher. Merci à LJD et à tous tes visages.
Il est temps de me taire un moment, je crois que les mémoires de Wilde sont terminées. Sans doute trop tristes, elles peinent à lui faire honneur. Loin des débuts... mais on ne parcourt pas un chemin en sens inverse. C'est tout bonnement impossible.

Informations sur l'article

... Memoriae
20 Juillet 2016
811√  5 7

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • L-X (1403☆) Le 20 Juillet 2016
    Je ne sais qui se cache derrière ce A, mais je la remercie de t'avoir inspiré un texte si beau. Touchant, émouvant, juste et si parfaitement ciselé, une fois encore. J'ai failli en chialer...
    J'avais eu cette idée, quand pendant un moment, une fois l’écœurement passé, le manque et le sentiment d'inachevé m'avaient saisie. Je songeais, comme toi, remplir cette partie plutôt vide appelé Portrait (de) robot sur mon EDC. Et j'en suis arrivée à la double conclusion que cela risquait de spoiler beaucoup -même si aujourd'hui, 9/10e des perso ne sont plus là-, et ça risquait de faire memorial semi-funèbre, déversant regrets, amertume et mélancolie. Mais quand je lis les tiens, je n'ai qu'un mot à dire : encore...
  • Zartam (645☆) Le 20 Juillet 2016
    Une prose propre, classe et sans casse. 5/7
  • Wilde~54358 (255☆) Le 20 Juillet 2016
    @Z comme Zorro : Ça rime, c'est parfait.
    @L-X : Je suis touchée, toujours, que nos émotions se causent ainsi. Je crois que le jeu de la mémoire, même de tristes mémoires, vaut la peine parce que ça permet de revivre certains moment, même si c'est de façon déformée. Égoïstement, j'espère que tu te laisseras emporter par ce rythme à un moment ou un autre, rien que pour lire de nouveau ce que tu écrivais si bien. (Appel du pied pas déguisé du tout) Je verrai pour l'encore. Merci.
  • L-X (1403☆) Le 21 Juillet 2016
    Un jour, peut-être alors... A moins d'écrire la bio interdite in RP! ^^
    mais toi, ne t'arrête pas, ou reviens et écris, ou reroll et écris...
  • Wilde~54358 (255☆) Le 22 Juillet 2016
    @L-X : Alors je garde espoir. Je ne m'arrête pas, promis. Ici et ailleurs.
    @Cataleya : Merci à toi. J'ai revécu tout cela avec beaucoup de nostalgie et un certain plaisir en écrivant. Je suis contente d'avoir sauvegardé ce RP.