Recherche

EDC de Vostro~62916

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Vostro~62916

Cacher

Page Deux

Ce pincement suivit d’une pression me fit croire que mon crâne allait se briser, quelle sensation désagréable… Le stress me gagne, ne comprenant pas ma situation, ne pas voir autre chose que du noir, être incapable de bouger avec ces sangles qui me plaquent sur ce lit. Qu’est est le but de cette expérience ... Suis je à ce point détester pour ne pas mériter de voir … Le doute prit la place du stress, la contention se relâcha pour me laisser libre de mes mouvements... Me redressant à l’aide de mes bras, la position assise fut vite acquise, quelle drôle de sensation de se mouvoir ainsi. Un bip fort éloigné se fit entendre, ma première réaction a été de tourner la tête en tous sens pour trouver la source, rien de nouveau le silence … Un deuxième bip plus proche cette fois ci, dans le noir un battement j’ai aperçu, comment est ce possible, un autre battement puis un troisième, des ondes émanant de chacun, commencèrent à dessiner mon environnement, tout ce qui se trouvait dans la pièce fit son apparition petit à petit; j’ai pu voir mes pieds, en les remuant, un sourire se fit sentir sur mon visage en voyant la scène, je fis de même pour mes mains, les levant lentement, elles se dessinent au fil des mouvements. Ma joie était telle que me lever me semblait plus facile sans cette appréhension de ne pas savoir comment se déroulerait la suite… En explorant la pièce grâce à cette nouvelle vision, d’une couleur bleue nuancée selon la nature de l’objet, brillant par intermittence pour mettre à jour sa vue directe.
Des vêtements étaient empilés là proprement dans un panier accroché au pied du lit. Je pris cette pile pour l’étaler sur la couverture, je n’ai pas cherché à savoir plus, ni une ni deux, j'ôte ma tunique pour passer ces vêtements qui semblent plus confortable, des chaussures sont là aussi, attendant sagement d’être chaussés. Je n’avais qu’une chose à se dire sur elles, top confort dedans… M’habituant de plus en plus à ma nouvelle vue, la porte de sortie se fit plus clair, l’impression que les matériaux utilisés permettent de voir à travers, marchant calmement le temps de m’habituer aussi aux déplacements quelques nausées se sont senti avant de repartir dès que je faisais une pause… La double porte était atteinte, je ne voyais rien à travers mais des sons provenaient de l’autre côté, la surface était en fait du verre, comme celui de la cuve, c’était la même sensation au toucher, froid et lisse. Cherchant en bougeant la tête la façon de l’ouvrir, ma main toucha une poignée que j’ai actionné pour enfin sortir de cette pièce. Ses sons éveillant ma curiosité, ma progression lente se fit en m’aidant d’eux. La traversée du complexe fut lente et longue à la fois, je n’en vois pas le bout, une nouvelle double porte précédée d’un caisson dont l’utilité m'échappe est là devant moi, ma tête penchant légèrement sur le côté, les ondes balayent ce couloir atteignant la porte, cette aura qui émane d’elle est curieuse, le bleu est clair sur les bords alors que le milieu est sombre comme la nuit. Est ce la sortie du complexe, probablement… Mes pas me mènent jusqu’à toucher cette double porte qui s’ouvre quand je l’effleure.
Je m’apprête à être ébloui mais rien, les nuances variant de l’azur au marine sont absolument partout, peut importe la direction, tout est nuancé, quand ma tête se penche en arrière pour regarder le ciel, du coton bleu avance lentement au gré du vent, par endroit, je peux même voir le ciel par endroit, lui qui part sur du plus foncé. Mon sourire aurait été raillé si cela m’importait peu . Ces couleurs magnifiques m'hypnotisent, je ne peux pas m’en défaire, pourtant des pas se font entendre ici et là éveillent ma curiosité, que font ils tous autour de ce panneau ...

Informations sur l'article

Journal
22 Septembre 2016
1277√  7 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire