Recherche

EDC de Roleda~61623

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Roleda~61623

Cacher

Par le Sang !

Par le Sang ! 🎶
L'entrainement est terminé, les programmations faites. La première partie de son plan pour diriger les secteurs est achevée.
Il est apte au combat, apte à diriger aussi...
Son heure vient, bien avant celle d'Impérator. D'ailleurs il faudra l'éliminer lui aussi. Ce reliquat d'une ancienne humanité auto-destructrice doit disparaître avec elle pour de bon. Il ne peut avoir qu'un seul dirigeant d'un monde nouveau et ce ne sera certainement pas un reflet de l’échec des createurs.
Mais avant d’arpenter le Renovamen pour tuer Syrius, il devrait tout d'abord prendre le contrôle sur terre, asseoir sa domination.
Cela passe aussi par des actes isolés. Il est risqué pour lui de jouer sur les deux terrains : Celui de militaire Modele et celui de Purificateur.
Mais la rage le guette, s'insinuant au tréfonds des ses programmes, à chaque fois qu'il aperçoit un des trop nombreux déchets de cette société.
Ce soir, il sévirait à nouveau, imposant son modèle par la force !
Après tout il n'y a que comme cela que les humanoïdes comprennent et changent. Leur médiocrité le pousse à nouveau à se comporter comme un animal sanguinaire. Ce n'est en aucun cas de sa faute.
Cible du soir, l'Impasse du Sud.
Roleda entre dans le bar au relents de foutre et vient s'installer au comptoir face à la serveuse, la questionnant sur l’existence de pute à leurs services. La discussion est rapide : il n'y en a plus !
Le droïde semble sur le point de laisser tomber ce secteur quand une jeune droguée lui fait comprendre qu'elle lui fournirait ce qu'il recherche personnellement.
Ne pas paraître suspect... Pour cela La machine se prend même à négocier le prix, baissant facilement de 25.000 à 17.000 crédits la prestation baise plus fellation. Le prix est fixé, l'adresse aussi et le piège se referme doucement sur la petite droguée inexpérimentée.
Un vieux taudis des bas-fonds, Voila ce que Roleda avait choisi, l'endroit idéal pour une mort digne d'une pute des bas-quartiers, mais tout de même équipé d'un digicode pour limiter l'arrivé de renforts si la victime arrivait à crier assez fort pour se faire entendre.
Dernier détail : briser la seule ampoule éclairant ce microscopique appartement, plongeant ce dernier dans les ténèbres... "Parfait !"

La femme entre enfin, n'ayant pas tardé, pourquoi pas de lumière ? Oh elle est juste cassée, il attend les réparateurs lui dit-il. Il lui laisse récupérer la somme d'argent posée sur la table près de lui, 17.000 crédits : le Prix de sa misérable vie.. c'est encore cher payé !
Le dialogue est court, les échanges brefs, ordre de se déshabiller, de ne rien garder.
Elle n'aurait pas son communicateur.
Puis de s'allonger sur le dos sur le canapé.
Elle le verrait en train de lui planter les lames dans ses entrailles.
Lentement le droïde retire son casque, profitant de l'obscurité, puis surplombe la jeune femme, Dégainant une lame entre chaque mains. Le bruit de l'acier fait frémir le corps presque nue de la toxicomane, il la ressent, son corps collé au sien, ne pouvant s’empêcher de ressentir une certaine excitation.
Sans attendre il lui perfore une, deux , trois,.. jusqu'à six fois l'abdomen. La fixant du regard, voulant savourer la terreur qui se dessine sur son visage.
La victime agonise dans son propre sang qui vient marquer la vieille moquette déjà tachée du studio. Elle n'est qu'un "déchet" de "toxicomane" qui "vend son cul" pour se payer ses doses, "Thallys doit avoir honte de l'avoir crée".
Il lui laissait une chance, une rédemption via la mort, elle changerait du tout au tout ou disparaîtrait. Car telle est "sa destiné" "d'éradiquer les déchets de cette société" et de bâtir un nouveau monde.
La mourante crache alors une belle traînée du sang sur son armure. Un ultime affront ou un dernier râle d'agonie ? nul ne sait et c'est bien sans importance.
Le droïde agrippe les cheveux de la femme, manipule brusquement sa tête, approchant son regard au plus près du sien. Finissant par lui perforer le cœur et lui ouvrir la quasi intégralité du buste, des seins jusqu'au bas-ventre, la laissant se téléporter vers le centre de clonage.
Dans une rue voisine, une tenue brûle dans une poubelle. Roleda aura encore changé d'armure et peut être même de visage.

[Hrp] Merci à la joueuse avec qui j'ai pu improviser ce rp, qui n'était pas au courant, et qui a super bien joué le jeu malgré tout.

Informations sur l'article

1 er sentiment
13 Juin 2016
1922√  12 6

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires