Recherche

EDC de Phylène

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Phylène

Cacher

[PC][SR][[RP] ANNONCE N°101588

-Sales Voleurs-




Sales, oui. Ce sont les mots qui ont empreint vos lèvres et votre bouche jusqu'à y créer le marasme et le flot débilitant qui s'échappe sans s'arrêter de vos discussions. La meilleure, et la plus simple des définitions d'Être Rebelle, le mot unique qui pourrait la définir, la Rébellion, c'est responsable.

Responsable de ses actes, responsable de ses choix, responsable de ses mots.

Alors responsable. Nous le serons jusqu'au bout de nos choix, et vous des vôtres.

Mais nous vous y trompez pas. Ce n'est pas vous qui faites la leçon, au pupitre ce n'est pas vous qui décernez les traîtres et les parias, au devant du Peuple, ce n'est pas vous qui donnez le la et lancez au gibet ceux qui auront trahit. A vos yeux.
Parce que c'est seulement à vos yeux, et vos yeux seuls que la traitrise s'anime, parce que c'est de votre histoire et de vos crânes échevelés que vous avez tiré vos mots. Vos tout petits mots fielleux et pleins de haine. Vos tout petits mots qui vous font lentement glisser vers l'Impérialisme que Nous avons combattu.

Alors puisque c'est une leçon, débutons par le début. Et vous lirez de la paraphrase de ce que Flynn a dit, et de ses chroniques. Mais encore une fois Vous lirez ce que vous avez envie d'y lire. Vous lirez ce que vous n'avez jamais accepté de lire, peu importe ce que nous avons dit, et donné, vous lirez comme d'habitude les mensonges que vous avez envie de voir pour ne pas croire ce que nous avons fait et ce que nous avons dit. Parce que depuis, vous vous êtes tout le temps opposé comme un défi à nos actes, à nos actions, à nos choix tout en reprenant à votre compte Nos victoires. J'ai lu les mots doute, j'ai lu les mots salis, mais il n'y a pas plus sale que le mot malhonnête, il n'y a pas plus sale que le menteur qui espère un brin de lumière en s'intégrant aux victoires des autres.

Vous avez fait votre choix. Depuis combien d'années avez choisit que nous étions des traitres ? Depuis combien d'années, les gnolls à vos yeux, et ma Meute, n'ont fait que trahir pour le compte de qui que ce soit ? Parce que vous n'en savez rien, et votre méconnaissance flagrante de la géopolitique de Dreadcast vous dessert à chaque fois. Parce que la méconnaissance de votre propre histoire vous tire vers le bas à chaque fois. Et à chaque fois qu'il a fallut repriser vos lacunes, à chaque fois, vous vous êtes tordus en vous drapant de la cape " Vous êtes gnolls. " Hier encore vous parliez avec l'effronterie dressant le doigt vers nous comme les maux de votre Secteur, "Depuis que vous êtes gnolls, vous êtes des traîtres ". " Quand j'ai été élue, il n'y avait rien, et vous n'avez rien fait. ", " Vos actes, ont toujours été d'harceler pour détruire. ", Vos mots tordues ont été l'apanage de votre haine viscérale à notre égard alors qu'à tout ceux qui nous montraient un respect suffisant nous avons fait Don de Connaissance et de Savoir. Vous avez si peu de philosophie, et si peu de compréhension du combat de vos anciens qu'ils soient Sanglants ou Criminels, que vous n'avez jamais compris ce que l'exogène pouvait vous apporter comme vision plus large de la vie sur Kepler, contrairement a votre ennemie Impérialiste, vous n'avez jamais cherché à voir la Haine de mon espèce vis à vis de cet Empire, ni même pensé une seule seconde que Je pouvais asseoir par ma position au sein de la Grande Meute une position d'émissaire auprès d'elle. Votre vision a toujours été si étriquée, et si sotte, que vous avez choisit la voie la plus simple qui a été celle de la trahison. Mais n'avez jamais su expliquer pourquoi. Arguant que notre seul vice était celui d'être nous-même, exogène et donc Gnoll. Vous êtes allez jusqu'à démentir nos actes contre Nexus, oubliant les vôtres; Nos actes en S6, oubliant les vôtres; Nos actes contre Emperor oubliant les vôtres, et pire, oubliant par méconnaissance l'actualité géopolitique, faisant des combats retors les discours propagandistes de Marran pour donner de l'eau à vos moulins. A chaque fois, plutôt que de choisir un discours qui aurait pu vous entraîner vers un renouveau vous avez choisit celui qui vous permettait de vous positionner en tant qu'antagoniste.

Alors débutons à présent, et je vais me permettre de revenir loin en arrière pour expliquer des faits, et des actes qui remontent soit disant à l'harcèlement de personnalités qui ont été jugées comme des traîtres, des faits qui auront entraînés la chute de groupes dont vous avez déjà entendu parler, et l'éviction d'autres. Ces chutes dont certains nouveaux groupes ont récupéré les copeaux. Vous entendrez également le harcèlement copieux d'autres, qui ont aujourd'hui disparu et qui ont dû se séparer de nous par les mêmes qui nous pointent du doigt.

Ne vous y trompez pas. Si Nous nous targuons de faire un leçon de Rébellion, ce conflit n'a à la base rien qui aurait du jouer sur la Rébellion en elle-même. Et nous aurons tout fait pour temporiser cette scission et ce tremblement de terre, mais j'y reviendrai par la suite, parce qu'il y a beaucoup à lire. Alors posez vous bien confortablement dans votre fauteuil, prenez un they, lancez de la musique douce avec des ondes de concertation, on remonte quarante ans en arrière, au bas mots, avant que je ne décide de trahir la Rébellion en devenant gnolle ( même alors que cela faisait plus de vingt ans que je bossais pour elle. ) (( Et n'allez pas croire que je cherche à me justifier. Jamais je n'ai eu à le faire, et jamais je ne l'ai fait. J'ai décidé pour moi et ce qui était juste, en toute conscience et responsable de mes actes. Et si vous pourriez croire que c'est la gloire qui m'a animé, cela a toujours été un but, que nous chérissons depuis la sortie du maturateur. Mais je n'en parlerai pas ici. ))

Il y a une autre ligne dans la Rébellion. Une ligne qui a rarement été inscrite. Une ligne qui est difficile à créer, à produire. Une ligne qui vous entraîne vers un syndrome héroïque. Celui de sauver toute vie qui souhaite être libre et se séparer de son oppresseur. Et c'est Turing qui me l'apprend.

A l'époque, ce qui signera le tournant de ma Rébellion, et le choix transgressif, c'est Allyn Nakada, le Reliquaire, plongeuse de l'infra-matrice qui décide de s'échapper d'Emperor. Emperor, nous n'en avons eu que quelques échos depuis Fabula, et un nom, un androïde du nom d'Ax1 censé être à la botte de Meris Baltar.
En les personnes de Naida et Jonas, l'une la première traqueuse d'Emperor, l'autre le Commandant des Samus qui deviendra Commandant d'Exiitum, ils seront les traqueurs d'Allyn que je réussirai à protéger, puis sauver elle et son compagnon. Je ne vais pas rentrer dans les détails, vous les trouverez dans mon livre, mais à cette époque je serais la seule qui irai dans le sens de Turing pour sauver Allyn et son compagnon. Et aucun des chefs de Pôles, aucun des défenseurs de la Rébellion ne comprendront mon geste. Tous iront se vautrer auprès d'Emperor pour essayer d'en tirer informations et technologies. Vous êtes grimpés au mur pour défendre vos deux serviteurs ignares que sont Stoner et Draexia ( aujourd'hui Mako ) comme un fer de Lance pour les protéger et juger la Nouvelle Lame comme les seuls responsables de la mort de l'une, mais à cette époque en tant que cheffe de Pôle économique, elle était prête à faire main basse sur ses soi-disant principe auprès d'Ignis Calver pour laisser les "traîtres" d'Emperor au main d'une centaine d'année d'Hadèz, ces mêmes yeux qui ont écrasé le cerveau de ceux qui sont partis des dizaines d'années plus tard en Emperor pour en découvrir plus sur ce Secteur. Vous avez accepté les mensonges de ceux qui ont même combattu contre eux, et détruit un de leurs avant-postes, combattu le DevOps pour leur retirer l'assise qu'ils avaient obtenus via leur alliance avec ce Secteur Impérialiste. Oui, Sköll. C'est bien de toi que je parle. Toi qui as si souvent cherché à obtenir l'information selon laquelle j'avais aidé Emperor, alors même que tu te battais contre eux à mes côtés, alors même que nous avons cherché et fait tout ce qui était en notre pouvoir pour évincer le DevOps de l'équation en SR parce qu'ils cherchaient par tous les moyens à monopoliser le Pôle Scientifique et les plongeurs pour leur propre compte. Toi et tes nouveaux alliés qui défendez aujourd'hui Shibo comme une martyre alors qu'elle avait obtenue et partagé avec le DevOps ses informations, qu'elle avait obtenue l'accès à des terminaux portables, à des connaissances de codage d'IA et de programmes vautours qu'elle n'aura jamais donné à la Rébellion. Et toi Bellamy, qui ose parler du harcèlement dont le Frelon aurait fait preuve alors que tu utilisais mon silence et mes outils pour tes vendettas personnelles. Allant jusqu'à détruire par toi-même le clone de Shibo lorsqu'elle revenait pour faire son entretien de transfuge.
Et encore une fois, si seulement vous aviez une quelconque connaissance de l'histoire vous sauriez que les gnolls n'ont jamais été l'allié du S2, vous sauriez que j'ai faillit y mourir, vous sauriez que j'y suis persona non grata, que j'ai faillit tuer Jonas ce même commandant d'Exiitum aujourd'hui, que j'y ai été considéré comme cible à abattre, que lorsqu'Armin a été s'infiltrer avec son commando dernièrement j'étais l'une des cibles d'un enlèvement prévue.
Non, s'il existe bien des menteurs, ils ne sont pas de chez nous, et s'il existe bien des faibles d'esprits prêts à avaler les mensonges d'une seule bouche pour leur propre satisfecit, ils sont chez vous. Et vous le savez. Ce petit conflit n'a rien de Rebelle. Il est personnel. Et vous le savez.

Avançons un peu dans le temps, voulez-vous ?

Parlons un peu de Nexus, qui sont eux aussi nos ennemis. Parlons d'Ignis Calver qui est à présent mort. Parlons de l'argent et du soi-disant commerce volé par la Nouvelle Lame, parlons de ceux qui voulaient échanger du Farinium à nos ennemis il y a de cela des années. Et les membres de cette expédition savent de quoi je parle. Alors que vous rencontriez un émissaire de Nexus, vous vous gardiez bien d'en parler à qui que ce soit. Pourtant les premiers à pointer du doigt les conflits que nous gérons et qui nous rapportent des Secteurs, vous êtes partis en Vendetta quand de vos yeux ébahit vous pouviez mirer nos figures sur les écrans d'immensités pixeliens. Vous qui pointez du doigt les Rebelles soit disant responsables de la mort de l'une d'elle, vous partiez en expédition punitive contre le groupe de la Nouvelle Lame et de ses affiliés pour tuer. Regardez-vous. Regardez-vous bien en face et dites moi que ce conflit est Rebelle. Dites moi qu'il n'est pas empreint de toute la haine que vous avez à notre égard, en faisant des amalgames de ce que vous ne savez ni n'êtes capables de comprendre. Tirant des conclusion longues comme mon bras, agitant le drapeau de la traitrise à tout va en espérant que les plus aveugles vous suivent. Massacrant ceux qui n'iraient pas dans votre sens à la force de l'épée. Cherchant par tous les moyens à arriver sur le devant de la scène pour y prendre la lumière de tout les spots en espérant être aimés, galvanisés par votre panache.

Mais le panache n'est qu'apparat. Car vous êtes vides. Quelle philosophie ? Quels écrits ? Vous vous plaindrez dès lors que les discours de vos adversaires sont trop bien écrits. Vous vous plaindrez en tentant d'apporter des faits sur la base de vos suspicions malades. Vous vous ferez passer pour des victimes, expliquant vos choix par votre faiblesse et vos hantises. Répliquant ensuite en répétant les mêmes mots que vous avez sortit mille fois, mais sans les habiller de faits.

Avez vous raconté à la Rébellion comment l'émissaire du S9 vous a contacté ? Avez-vous raconté à la Rébellion qu'on vous avait donné un cube, le Kube qui vous permettait de contacter et d'être contacté partout ? Avez vous dit à la Rébellion que vous comptiez peut-être organisé un marchandage commercial avec Nexus ? N'est-ce pas de la trahison ? N'est-ce pas cacher des informations au Peuple Rebelle ? Avez-vous raconté au Peuple Rebelle les raisons de la folie d'Ignis Calver et que vous l'avez soutenue alors qu'il faisait dans le trafique d'êtres vivants ? La Rébellion n'était-elle pas sensée protéger l'opprimé ? Aider les clans et les ethnies humaines qui cherchaient à tout moyen de se sortir du joug des tyrans ? Et même encore après la Guerre contre Nexus, vous arrivez à porter fièrement le nom de Calver, même en ayant vu les enfants mutés, même en ayant vu les hommes-bombes, des membres de votre propre espèce scellés au destin d'une mort véritable. Vous irez jusqu'à faire croire que parce que nous étions au pouvoir vous étiez pieds et poings liés, alors qu'il n'y avait qu'un mot à dire, qu'un mot, et les portes vous étaient grande ouvertes. Vous irez jusqu'à dire que nos grands groupes d'expéditionnaires n'étaient ouverts à personnes, trouvant comme justification pour tous les jeunes que nous avons entraîné avec nous qu'ils étaient la justification pour dire " Regardez, nos expéditions ne sont pas fermées. " Ce sont vos mots. Les vôtres.
Combien de fois pourtant ont été organisées des séances pour inciter chaque groupe à créer son univers d'expédition pour avancer, éclairer, construire des avant-postes, cartographier le monde ? Combien d'entre vous ont été affiliés à des expéditions que nous avons lancé pour vous aider, pour vous apporter le savoir que vous n'aviez pas encore ?

Vous empestez la bêtise. Vous puez la jalousie, alors même que vous aviez toutes les clefs en main à chaque fois pour être libre. Vous avez à chaque fois choisit la voie de la victimisation. Vous avez à chaque fois sortie des dilemmes qui sont devenus vos défenses pour vous rétracter par après, et vous êtes auto-persuadés de votre propre Justice.

Et parce qu'il fallait créer un conflit et une voie de discordance vous vous êtes toujours placés contre ce que l'on vous disait. Les traîtres harcelés ? Alors même qu'Augure expliquait par lui-même qu'il avait été sauvé par un agent de Nexus, vous étiez prêt à lui offrir une place solitaire dans les tranchées. Allez chercher, c'est écrit dans son entretien au Pôle Transfuge. Vous l'avez protégé, encore et encore, sermonnant quiconque tentait de le montrer sous son vrai visage. Qui a cadenassé l'outil de la CEV concernant les dépôts de cristaux ? Trois ans de cadenas, exactement le temps du transfuge d'Augure en Secteur Orion. Qui a caché le non dépôt des trois millions récoltés par Augure ? Qui a protégé Augure encore et encore, parce qu'ils avaient confiance ? Vous, et encore vous. Vos groupes, vos Sybil, vos Yuria. Et lorsque soudain Augure avait transfuge c'était. " Désolé on l'avait pas vu venir. " Vraiment. Alors que depuis des années le Frelon vous mettait en garde.

Nimah et Isilin, Gobleko sont aujourd'hui vos fers de lance comme des personnes harcelées et victimes de la Nouvelle Lame ou des Gnolls ? Qui a créé le mot d'orionnite ? Qui a volé la CEV sans vergogne et détruit son dossier à l'insu de tous, qui a volé onze digicodes et onze caméras à votre nez et à votre barbe alors que là encore le Frelon vous mettait en garde. Qui a échangé par la suite leurs habitations avec eux pour leur permettre de pouvoir se rencontrer à l'insu de tous ? Qui allait, pendant les attaques et les BO les rencontrer pour des réunions à parfois cinq personnalités ? Shibo, Yuria. Que vous avez protégé, que vous protégez aujourd'hui.
Quand le Frelon découvre une anomalie dans l'entourage de Shibo et Yuria, vous les défendez encore, vous les défendez encore aujourd'hui, alors même que VOUS saviez que Vénus a offert à Lyssandra, alors DI du Militairum une information sur une opération militaire. Alors même que le Frelon vous alarme, vous les défendez encore. Encore. Encore.

Combien de fois avez vous fait des erreurs en vous cachant derrière des faux principes, et des fausses preuves ? Combien de personnes avez vous protégé parce qu'il était arrangeant à un moment ou à un autre. Combien de fois avez-vous tronqué des informations, tronqué des votes, par oublie ou par faiblesse. Non. Vous ne ferez pas de leçon, car vous vous portez au devant de ce conflit comme des perfections justicières qui n'avez pas les mains sales. Vous vous postez en juges comme si vous pouviez le faire, en créant vous mêmes les limites que vous repoussez quand elles vous arrangent, et rapprochez quand elle peuvent dire ce que vous voulez qu'elles disent.

Et c'est là votre échec. Parce que vous ne savez rien. Vous ne connaissez rien. Au monde qui vous entoure, aux sacrifice qu'il faut faire pour se grandir l'esprit. Vous ne comprenez rien au courage et vous n'êtes même pas capable de voir les vertus de ceux qui vous défendent et qui créent pour vous. Oui, pour vous aussi. Vous vous comportez comme des enfants capricieux à qui on doit le manger et le dormir, à qui nous devrions donner tout le fruit de notre travail pour votre satisfecit personnelle, pour que votre ego se sente au-dessus des autres. Vous vous brossez le poil que vous croyez luisant parce que vous avez le Nom de Chef, de Responsable ou de Leadeur qui trône en face de votre prénom et vous permettez ensuite de faire ce qu'il vous chante, et de quémander du respect, parce que la place que vous officiez devrait vous le permettre. Mais vous n'y comprenez rien. Et personne, ni Rebelle, ni la Rébellion ne vous doit quoi que ce soit parce que vous occupez une place de pouvoir d'apparat. Ca, c'est le propre de l'Impérialisme. Et c'est ce que vous n'avez jamais compris. Parce que vous n'avez jamais été Rebelle, mais égoïste, parce que vous n'avez jamais été Libre mais asservit par l'image que vous vouliez à tout prix donner aux autres. L'image d'un héros. Mais les héros ne se savent pas héros avant de se sacrifier pour une cause. Et c'est encore là votre erreur. Vous justifierez de notre trahison parce que nous nous glorifions de nos actes, et ainsi pouvez jouer sur la ligne de la transgression. Nous ne sommes pas des héros. Et nous ne cherchons pas la Gloire. Nous cherchons le Futur. Pas seulement pour nous. Pour Vous, et pour eux. Et si ce n'était pas nous qui ouvrions des voies pour la Rébellion alors ce serait vous si vous daigniez avancer enfin. Arrêter de regarder sans cesse les autres pour vous comparer et sortir à l'air libre. Oui, nous sommes fiers. Oui, nous avons accomplit, mais contrairement à ce que vous pourriez dire, nous ne nous sommes pas fait tout seul. Et contrairement à ce que vous pensez, nous ne gravissons pas les tas de cadavres échangés avec quelconque faction pour agiter le drapeau de la victoire. Parce que nous faisons partis d'un tout. Et si par hasard nous avons la chance de créer un coup d'éclat alors nous en serons fiers, mais pas au point de nous arrêter là, comme si le chemin était terminé. Et vous le savez, parce que nos actes parlent d'eux-mêmes.

Puisque ce conflit est personnel et qu'il fait l'étalage de mensonges, n'est-il pas juste qu'à notre tour nous montrions l'envers du décors. Cette veste si souvent retournée de manière opportuniste, elle est pour toi, Sköll. Avant cela je donnerai la définition d'opportunisme pour quelle soit claire pour tout le monde. L'opportunisme c'est trahir ses principes pour arriver à ses fins.
Il y a deux principes dans la Meute d'Orion. Ne pas trahir la Meute parce que c'est la famille. Ne pas trahir Orion parce que c'est la maison.

Sköll, à cette époque, n'est pas encore Sköll, mais Glasha. Une brillante orc, courageuse et Rebelle. Une orc qui décide elle et sa compagne de devenir gnolle. Et si je donne mon aval, Lorkah, un ancien Alpha est réticent. En effet Glasha a massacré une gnolle du nom de Zarah parce qu'elle l'empêche d'acheter trop de pilules pour son Pôle Combat. Elle massacre d'autres gnolls en Secteur Marran. Ce sera dur, je ferai pression. Je me porte garante auprès de tous les chefs de Meutes, et anciens chefs de Meutes, auprès de l'ancien Alpha.
J'ai tout donné à l'entité qui deviendra Sköll. Mon héritage, mon histoire, ma vision, ma confiance. Il est mon aîné, et pour cela il devra un jour prendre la charge de chef à ma place. C'est ce que je projette. Ce n'est pas ce qui se passera. Sköll deviendra fou, alité, belliqueux. Oui en effet, il vous dira aujourd'hui qu'il n'aura jamais hésité à abattre un gnoll alors même qu'ils sont de sa propre espèce. Colérique, il lancera tous les conflits possibles, il s'attaquera aux Blossoms qu'il sert aujourd'hui, il s'attaquera aux groupes de Bellamy qu'il sert aujourd'hui. Loyal uniquement envers lui-même, pour son propre profit, tentant de tirer les informations fruit de mon travail après avoir fait montre sans cesse de défiance à l'égard de tous ceux qui étaient de ma Meute. Et toujours, tentant de générer un conflit, là où il n'y avait que lui. Tentant de transformer à nouveau la faible femme qu'il avait prise pour compagne, et trois autres humains. Sybil, Amélia et Alexf.

Alors c'est à vous ce petit paragraphe, Sybil et Alexf. Vous qui êtes les premiers à pointer du doigt les gnolls comme étant des traitres. Vous qui direz, mais ce n'est pas la faute de Sköll mais celle de Phylène et de ses mots, et regardez comme elle en parle en mal. Vous qui pourtant, aviez fait le choix de rejoindre la Meute pour en devenir des maillons de la chaîne. N'était-ce pas de la trahison alors ?

Un conflit personnel avec Sybil ? Il n'existe pas. Elle a choisit du jour au lendemain de mettre un frein à une campagne électorale du Pôle Combat pour n'y rien faire, jugeant que les gnolls, disposant des outils seraient des dangers pour Orion. Jamais elle n'aura exprimé pourquoi. Parce qu'elle ne le sait pas elle-même.

Un conflit personnel avec Minori ? Elle-même gnoll qui au bout d'une semaine trouvera un moyen de se séparer de nous. Pourtant sa première parole en cherchant notre compagnie fut-elle " Depuis que je ne suis plus gnolle, il me manque quelques chose. " Alors parlons de loyauté voulez-vous ? Parlons de la loyauté de ceux qui pointent la notre alors qu'ils tordent eux-mêmes les raisons de leur conflits. Les premiers à mettre à terre cent ans d'amitié avec un gnoll qu'ils connaissent pour la joie de créer la discorde et la dissonance.

Si vous pensez un seul instant que nous sommes les artistes du harcèlement, vous irez poser les questions de ceux qui ont disparut à cause d'eux. Furya, Syiane, Josh_Bry, Ina, Nygdal, Elder, Yoël, vous demanderez à tous ceux là si à raison ils ont attaqué encore et encore ces enveloppes pour les détruire manu militari. Vous demanderez si les votes au pôle Transfuge étaient si innocents, vous demanderez les raisons de certains enfermements de personnalités politiques de commissaires ou de legatus. Et après trente ans passés à tenter de construire quelque chose, à naviguer parmi les Chefs et les Leadeurs pour les aider, et leur proposer des visions, des projets, entendrez-vous que nous soyons des traitres.

Après des années à cravacher dans les souterrains, après des années à tuer encore et encore des Impérialistes pour qu'ils deviennent Marranites, à tordre l'esprit des chefs d'en face pour que leur vision les amène enfin à une scission. Pour que Marran enfin ne soit plus un problème pour la Rébellion et qu'elle puisse s'avancer vers un nouveau projet, plus grand, plus libre. Pour qu'elle puisse enfin poser les yeux sur l'extérieur. La Guerre de Sion, la Guerre de Galibran, la Guerre en Emperor, l'aide à Turing, à Redarr, pour que partout il puisse y avoir une poche Rebelle, une poche révoltée. Pour créer la Rébellion par le chaos dans les Secteurs humains.

Parlez moi de loyauté. Quand vous goberez les mots de Sebastian qui n'avait de cesse de vomir les mélanges historiques écrit par l'Empire. Qui aujourd'hui est l'effigie même de l'Impérialisme défendant son Legatus et ses choix en y sacrifiant son corps.

Arrêtez de mentir. Et arrêtez de vous mentir.

Alors vient le vol. Parce que c'est la seule chose que vous pourriez espérer nous reprocher, là. La seule chose concrète que vous ayez. Non, nous n'avons pas volé, et non cet argent qui est le fruit du travail de trente années de Rébellion ne sera pas gardé pour notre compte.
Vous m'avez lu. Ceci est une leçon.
Vous avez écrit traître, et vous l'avez écrit depuis vingt ans bientôt.
Alors soit.

Voyez ce qu'être traître c'est. Observez ce que l'on peut faire si vraiment dans ma position on voulait détruire le Secteur. Et le vol n'est qu'un seul rouage de toute la machine qu'il est possible à mettre en marche. Disposant du Frelon, je pourrais enfermer chaque Rebelle contre moi, puis le mettre à mort, et ainsi faire sauter tous les cercles qu'ils possèdent. Je pourrais traquer chaque boutique qui me déplaît, tuant et massacrant les employés pour que plus jamais aucune vitrine ne puisse être allumée. Je pourrais faire sauter les défenses matricielles des OR's du Pôle Combat. Je pourrais ouvrir le SAS du Centre Militaire, pour que la Rébellion soit totalement ouverte à tous ses ennemis. Enfin, je pourrais faire appel aux Meutes de l'Est, pour qu'elles viennent ravager votre Cité et vous mettent à mort, vous fassent devenir esclaves et échangent pour chaque Rebelle un humain par un Gnoll.

Oui.

Je pourrais le faire. Alors dites moi à présent. Pourquoi ce pouvoir je ne l'ai pas prit plus tôt ? Pourquoi ce pouvoir je ne l'ai pas utilisé avant ? Pourquoi Ahambar Collinn n'a jamais posé ses yeux sur le Secteur Orion ? Pourquoi l'Alpha passant, n'aura jamais ni détruit, ni soustrait une quelconque ressource, un quelconque humain ?
Êtes-vous donc si aveuglés par votre stupidité lâche que vous ne soyez pas capable d'entendre la vérité ? Ni de la voir quand les faits s'amoncellent par devant vos yeux ?
Êtes-vous donc si jaloux et belliqueux que vous ne soyez pas capables d'entendre que les Gnolls peuvent être des alliés par mon concours ?

Vous avez reproché à la Meute d'Orion, la Légion Sanglante, d'être allée se battre en Talion. Remettons les choses à leur place alors, et si nous étions un Secteur Gnoll, et qu'une faction Rebelle y était inscrite, alliée au S7 un véritable Secteur Rebelle, n'auriez vous pas tout fait pour vous battre pour les vôtres, et avec les vôtres ?

N'aviez vous donc pas compris le jeu politique d'Ahambar Collinn vis à vis de Braad Orlando, tentant de le tuer définitivement pour permettre à l'armée Gnolle d'avancer, ne perdant aucunes bandes de Guerre, mais aussi et surtout affaiblissant par la destruction d'une escouade Exiitum et potentiellement la mort d'Orlando, le Secteur Marran et le Secteur Emperor ?

La vision dont vous faites preuve, s'arrête t-elle donc si tôt au bout de votre nez que vous ne comprenez ni les enjeux politiques, ni les enjeux stratégiques ?

Et enfin, parce qu'il a été lu avant que je termine cet écrit, non. Tout ceci n'aurait pas pu être évité par le simple fait de dire " Non, nous n'avons pas abrité de Gnoll Marranite. " Parce que vous n'en avez pas attendu la réponse. Et que vous aviez décidé de la traîtrise d'Exa. Vous l'avez décidé ici même sur nos canaux, vous l'avez décidé entre vous. Vous n'avez pas écouté ce que nous avons dit, pas une seule seconde et vous n'avez saisit que ce qui vous arrangeait. Exa a payé pour sa trahison qui fut d'échanger des lunettes de vision nocturnes, lunettes qu'on n'achète seulement en Marran. Elle a payé. Et ce sera tout.

Quant à ma responsabilité dans cette affaire, oui, j'aurai participé au gel du Secteur pendant quelques jours en conservant avec moi 60 millions de crédits de la Rébellion.

Pour le reste, ce sera au Peuple de faire son choix. Et certainement pas vous. Et si tant est que vous vouliez encore un peu plus créer la scission, nous aiderons toutes les âmes qui viendront en aide au Secteur Rebelle. Toutes celles et ceux peu importe leur position, peu importe leur choix, leur meta-race ou leur sexe. Ils auront l'argent et les détaxes, et les générations des crédits grâce aux taux d'imposition des banques. Ils obtiendront leur Liberté par leur choix, comme nous l'avons obtenue.

Phylène Venter Faciunt,
Cheffe de Meute d'Orion,
Cheffe de Pôle Combat d'Orion,
Gnolle et Rebelle.


Spoiler (Afficher)
[HRP] Ce discours a été écrit dans le cadre d'un évènement RP. Il n'est consultable par la matrice que si votre personnage a vécu ces évènements, ou qu'il a réussit à exploiter l'AITL pour le lire en Secteur Rebelle.
Cet EDC ne souffre d'aucune malignité HRP, tout débordement sera screen, envoyé aux autorités compétentes puis supprimé.
Pas de commentaires RP.[/HRP]

Informations sur l'article

[RP] Vendetta.
16 Septembre 2022
372√  21 14

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Zves (78☆) Le 16 Septembre 2022
    tro lon g pa lu
  • June (136☆) Le 16 Septembre 2022
    tro lon g pa lu²
  • Phylène (1369☆) Le 16 Septembre 2022
    🪓
  • Hatton (5☆) Le 17 Septembre 2022
    Trop long, trop bon. 😳
  • Neexx (24☆) Le 17 Septembre 2022
    tro lon g pa lu³

    Mais *
  • Acius (61☆) Le 17 Septembre 2022
    Moi j'ai tout lu. C'est sympa. (Et je sais qui a inventé le mot "orionite" :x)
  • Phylène (1369☆) Le 17 Septembre 2022
    ( Et ben j'emmerde les orionnites èé ) Et mettez pas des étoiles si vous avez pas lu, sinon ça sert à rien 😤
  • Natalya (3☆) Le 18 Septembre 2022
    Bon ba moi j'ai tout lu .... Et j'ai pas tout compris , surtout sur le point historique. Comme. J'étais pas éveillée a ce moment là . Ba c'est pas simple .

    J'adore l'image par contre c'est Hellsing il me semble mais l'ancienne version ( très bon manga)
  • Yrié (5☆) Le 18 Septembre 2022
    Je m'attendais à des commentaires débiles, mais tout de même un minimum qualitatifs ah c'est loupé hahaha.
    J'ai tout lu, chouette pavé ! (oui j'aime les pavés)
  • Phylène (1369☆) Le 18 Septembre 2022
    Ahahah, merci Yrié pour la défense de ma zone commentaire :') Et merci pour le potit mot /bow
  • Mara (109☆) Le 19 Septembre 2022
    La connaissance des events passés me paraît être la condition sine qua non pour comprendre ne serait-ce que les enjeux qu'exposent Phylène. Cela me fait m'interroger sur la difficulté, au fond, de s'opposer à un personnage dont la moitié des faits reprochés se déroulent en dehors du... jeu vanilla?

    Dans l'histoire de Phylène cette annonce AITL semble marquer un tournant, peut-être faudrait-il réfléchir à un article plus posé et introspectif où les enjeux sont clairement exposés? Ou un peu moins cryptique? Surtout que hé, cette histoire de meute de l'est a l'air marrante. On veut savoir!
  • Phylène (1369☆) Le 19 Septembre 2022
    Y'a un gros chapitre de Phylène qui va être exposé avec les enjeux et l'histoire en tant que support bouquin, ça remettra en perspective des évènements qui datent d'il y a quarante ans IG.

    Mais oui, tu dis vrai. Il y a des enjeux qui sont difficilement discernables, et parfois même pour certains personnages qui ont participé.
    Mais la connaissance c'est le pouvoir, même si parfois ça implique de passer pour un antagoniste 😎
  • Hopper (72☆) Le 19 Septembre 2022
    Et bien, comment refuser un peu de lecture, aussi bien HRP que RP ~
    *
  • Yënifer (97☆) Le 20 Septembre 2022
    alors je vais le faire en plusieurs fois ! je reprends demain. to be continued!